MaXoE > TECH > Dossiers > Multimédia > Hypure One : un bon rapport qualité-prix

Hypure One : un bon rapport qualité-prix

Durant le Festival, nous essayons de vous montrer toute la panoplie de ce que nous publions habituellement sur MaXoE. Et bien voilà, on propose, de temps à autre, des tests de matériel. Cette fois, on vous invite à découvrir des écouteurs sans fil d’un nouveau venu sur le marché. 

Commençons par la boite. Plutôt épurée, elle livre, à l’ouverture, un boitier contenant les écouteurs. Il y a également plusieurs tailles d’embouts pour l’adaptation à votre oreille. Il y a aussi un câble USB/USB-C sans chargeur. C’est classique. Continuons avec le physique de la bête. Les deux écouteurs sont donc dans le boitier plutôt compact qui sert de station de chargement. L’alimentation du boitier se fait par une connectique USB-C. A l’intérieur, il y a un petit bouton permettant de lancer l’appairage bluetooth. Cela se fait sans encombres. Il suffit d’ouvrir le boitier et d’appuyer sur le petit bouton et cela se fait. Pour les connexions suivantes, avec le même appareil, rien de plus simple, il suffit d’ouvrir le petit boitier. Visuellement, c’est réussi, le boitier comme les écouteurs ne font pas cheap, leur couleur mat (au choix blanc, noir ou rose) est plutôt de bon goût. Certes on a déjà vu des écouteurs aux allures plus soignées mais franchement c’est déjà pas mal. Le micro se situe en dessous des écouteurs et l’écoute se fait en intra. Ils sont agréables à porter avec leur poids raisonnable de 4,5g et ils tiennent bien en place. Comme pour les autres produits du même type, les écouteurs se rechargent quand ils sont dans le boitier. On nous annonce environ 4 heures d’écoute, un temps de rechargement d’une heure et 4 recharges avec le boitier. A l’usage c’est ce que j’ai constaté en volume moyen. 

Parlons un peu du son. Vous le savez sûrement mais quand on parle d’écouteurs sans fil, on parle de codec et de protocole sans fil. Le codec permet de transformer (et de compresser) la musique en flux transportable avec, justement, un protocole sans fil. Ainsi une bonne combinaison pour un bon son, c’est un codec efficace qui ne détruit pas trop le son au moment de sa transformation et un protocole sans fil qui propose un débit suffisant pour transporter un maximum d’informations. Plus on peut transformer d’information mois le codex est obligé de compresser et plus le son est meilleur. 

Dans notre cas, je n’ai pas trouvé le débit offert par le protocole en question qui se dit tenir du bluetooth 5.0, ce qui est un gage de qualité. Avec cette norme, on doit pouvoir avoir du lourd au niveau du son. Côté codec, c’est du SBC et de l’AAC, classique. Concrètement, le son qui nous est servi ici est plutôt agréable. Les basses sont bien présentes, pas de soucis, et l’enrobage global donne une forme de douceur aux musiques écoutées. Mais attention, il faut les essayer, car ce son a une signature, il pourrait ne pas plaire à tout le monde car un peu trop rond justement. Il manque un peu de précision dans les medium et les aigus à mon goût. Comme je le dis toujours, pour ce genre d’équipement, tout est affaire de goût. En conversation c’est vraiment bien, et le réducteur de bruit du micro fait le job, donc rien à dire de ce côté-là. 

Au moment du bilan, c’est positif. Voici un équipement plutôt beau, bien fini et qui restitue un son agréable pour un prix tournant autour des 60 euros. L’autonomie est correcte. En bref, tous les indicateurs sont au vert. Je conseille toutefois de les essayer pour bien se faire une idée du son qui a une signature qui peut ne pas plaire à tout le monde. 


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Depuis combien de temps lisez-vous MaXoE ?





Loading ... Loading ...