MaXoE > ZOOM > News > Environnement > Une crème solaire moins toxique grâce aux nanoparticules

Une crème solaire moins toxique grâce aux nanoparticules

C’est bientôt l’hiver, mais si on pensait déjà à l’été prochain, à la plage et aux cocotiers ? Mais qui dit plage, dit coup de soleil, et donc crème solaire. Une nouvelle crème solaire vient peut-être de voir le jour. Mark Saltzman, un ingénieur biomédical de l’Université de Yale, vient de trouver une nouvelle recette à base de… nanoparticules capables de bloquer les rayons du soleil…

Que ce soit en enduisant son corps d’une couche d’oxide de zinc, ou d’un filtre chimique bloquant les rayons UV, les crèmes solaire ne sont pas réellement bonnes. En effet, on retrouve ces produits dans l’urine de tout individu tartiné de crème. Pour les mamans, on en trouve aussi dans le lait qu’elles produisent (le bébé boit donc la crème que maman met !).

Tout ça finalement pour limiter les dommages des rayons UV sur la peau. Sauf que ces crèmes produisent elles aussi des dégâts similaires, par exemple en endommageant l’ADN quand la crème reçoit des UV.

cell_sun

Des cellules protégées du soleil (à gauche) et non-protégées (à droite). Les effets du soleil sur les cellules sont représentées en rose.

Saltzman et son équipe ont donc produit des nanoparticules capables de bloquer les rayons du soleil, et les ont emprisonnées dans une crème. L’indice de protection est équivalent à ceux des crèmes classiques, mais les nanoparticules, elles, restent sur la peau et ne rentrent pas dans le corps.

A noter que dans la formule actuelle, il faut ajouter quelques filtres bloquants des crèmes UV à l’ancienne (5% seulement).

Une crème solaire qui ne rentre pas dans la peau, et qui en plus dure cinq jours et se nettoie facilement, que demander de plus ? Actuellement, et avant commercialisation, les chercheurs s’intéressent à l’effet de ces nanoparticules sur l’environnement. Une problématique louable qui mérite qu’on attende la fin de l’hiver.

 


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Depuis combien de temps lisez-vous MaXoE ?





Loading ... Loading ...