MaXoE > ZOOM > News > Histoire > Carte blanche à Jérémy Sebbane : Exposition Cabu, dessins de la rafle du Vel …

Carte blanche à Jérémy Sebbane : Exposition Cabu, dessins de la rafle du Vel d’Hiv au Mémorial de la Shoah

Jérémy Sebbane, Maxôme d’Honneur du 9ème MaXoE Festival., nous a déjà proposé deux pastilles dans le cadre de sa Carte blanche : la première concernait le film ‘Le monde après nous’ de Louda Ben Salah et la seconde les artistes de variété française : Symon, Marie-Flore, Le Noiseur, Pauline Chagne, Adé et Zaoui.

Dans cette pastille d’aujourd’hui, le ton est plus grave. Jérémy nous parle d’une exposition qui a débuté le 1er juillet dernier au Mémorial de la Shoah à Paris et qui nous propose de découvrir les dessins illustrant la rafle du Vel d’Hiv réalisés par Cabu en 1967, alors qu’il n’était encore que jeune dessinateur de presse. Une tragédie dont nous commémorons actuellement le 80ème anniversaire : les 16 et 17 juillet 1942, 12 884 hommes, femmes et enfants juifs sont arrêtés par la police française lors de la rafle du Vel d’Hiv. Il s’agit de la plus importante opération menée contre les Juifs en Europe de l’Ouest pendant la Seconde Guerre mondiale…

Je recommande vivement l’exposition du Mémorial de la Shoah consacrée aux dessins de Cabu représentant la rafle du Vel d’Hiv. Issu de la génération Dorothée, j’ai toujours eu pour Cabu – qui faisait partie de la bande de l’animatrice – une grande tendresse. Sa liberté, son courage lorsqu’il était dessinateur à Charlie Hebdo ont par la suite suscité mon admiration et, naturellement, j’ai fait partie de toutes celles et ceux qui ont manifesté pour lui rendre hommage suite à son barbare assassinat. Je ne savais absolument pas qu’il avait fait ces dessins sur la Rafle du Vel d’Hiv dont nous célébrons tristement cette année le 80e anniversaire. Il s’agit d’illustrations publiées en 1967 mais jamais exposées depuis. C’est Véronique Cabut, son épouse, qui a proposé de les redécouvrir. Bien sûr, c’est un témoignage important sur le rôle de la police française et du gouvernement de Vichy dans la déportation des Juifs par les nazis. Mais c’est aussi l’occasion de saluer le magnifique travail de ce dessinateur de génie dont l’intelligence nous manque beaucoup à l’heure où le poison du relativisme se propage bien trop souvent dans notre pays.

A noter que le catalogue de l’exposition avec les dessins de Cabu présentés par Laurent Joly, est paru chez Tallandier, nous y reviendrons plus en détail prochainement.

Informations pratiques

Cabu, dessins de la rafle du Vel d’Hiv
Du vendredi 1er juillet au lundi 7 novembre 2022

Mémorial de la Shoah
17 rue Geoffroy-L’Asnier
75004 Paris
https://www.fondationshoah.org/


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Depuis combien de temps lisez-vous MaXoE ?





Loading ... Loading ...