MaXoE > RAMA > Critiques > Livres / BD > Sans âme, le protectorat de l’ombrelle T1 de Gail Carriger

Sans âme, le protectorat de l’ombrelle T1 de Gail Carriger

NOTE DE MaXoE
5 / 5Sélection Best Of MaXoE
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Mademoiselle Tarabotti est une jeune femme ayant une particularité peu commune et même rare : elle n'a pas d'âme. Et en dehors des considérations métaphysiques et spirituelles que cela peut avoir, cela lui donne un petit avantage sur les êtres surnaturels. Bien que du coup, ils la tiennent à l'œil. Alors quand elle se retrouve responsable de la mort d'un vampire, les ennuis vont commencer ! Mais son esprit sarcastique, scientifique et son ombrelle ne suffiront pas à survivre : elle devra compter sur le loup-garou chargé de l'enquête.

Je vous avais présenté il y a quelques temps ce livre. Et bien j’ai craqué. Je l’ai acheté. Et je l’ai dévoré en une soirée ! Dommage que la suite ne soit pas encore sortie par contre…

Alexia est une jeune femme de l’Angleterre victorienne un peu hors normes. D’une part parce qu’à cette époque, une jeune femme de 26 ans non mariée est considérée comme une vieille fille et d’autre part parce que son physique hérité de son père italien fait qu’elle ne correspond pas aux critères de beauté victoriens (c’est à dire blondeur des prés sur une peau diaphane avec un petit nez mutin…).

Ajoutez à cela un caractère bien trempé (ce qui ne correspond pas non plus aux critères féminins de l’époque) et une curiosité scientifique (et pas seulement au vu de la bibliothèque que son libertin de père lui a laissé), une ombrelle de combat (si si, j’vous jure, une arme redoutable qui ne sert pas seulement contre le soleil) et le fait qu’elle n’ait pas d’âme (héritage paternel aussi) font d’elle un personnage très intéressant qui va s’attirer bien des ennuis. ^_^ Surtout si on sait que le fait de ne pas avoir d’âme a une conséquence directe sur les êtres surnaturels en cas de contact : ils redeviennent humain tant que ce contact est maintenu.

Ça, c’est une présentation succincte du personnage principal, mais très représentative. Ajoutez d’autres personnages autour d’elle un peu singuliers comme sa meilleure amie Ivy et ses chapeaux très particuliers. Lire leur description et la réaction d’Alexia m’a fait rire plus d’une fois. D’autres personnages m’ont bien amusé aussi mais cela gâcherait la surprise de vous les présenter.

Revenons-en à l’histoire. Dans cette époque victorienne, les êtres surnaturels ont fait leur coming-out. En Angleterre seulement du moins. Ils vivent au vu et au su de tout le monde. La Reine Victoria a même un conseiller vampire et un loup-garou. Le tout est contrôlé et surveillé par une sorte de police, le BUR, dirigée par une meute de loup-garous dont l’Alpha, Lord Maccon, donnera du fil à retordre à Alexia. Ou plutôt l’inverse vu qu’on apprend dès le début qu’elle est à l’origine d’une situation humiliante pour lui (une sombre histoire de hérisson).

Alors quand il apprend qu’elle a tué un vampire de manière accidentelle (le malotru a osé l’agresser !), son sang ne fera qu’un tour (et heureusement pour nous n’arrêtera pas de tout le livre). Mais tomber sur un vampire qui ne connaît pas l’existence des sans-âmes d’une part et sur un vampire nouveau-né qui soit affamé et qui n’appartienne à aucune ruche (mode de vie vampirique), ce n’est pas normal du tout. Et c’est même le début d’une enquête pleine de rebondissements et pleine d’humour, agrémentéé de quelques petits passages émoustillants.

Ce livre est une véritable petite perle. Il est impertinent, rempli d’humour, de rebondissements, sans compter les théories sur l’âme (qui était effectivement un des sujets de l’époque si je n’ai pas tout oublié de mes cours d’histoire), tout ça saura vous tenir en haleine. Je n’attends qu’une chose : la suite en espérant qu’elle soit aussi bonne que ce 1er tome !

NOTE MaXoE
5 / 5Sélection Best Of MaXoE
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

Ce livre ne contient que des points positifs : les personnages, l'humour, l'histoire et la fin qui annonce des aventures encore plus impertinentes (je plains d'avance Lors Maccon). Rien d'autre à dire. Indispensable. Et celui-là, il va rester dans ma bibliothèque !
ON A AIMÉ !
- L'humour
- Les personnages riches et originaux
- La curiosité purement scientifique (cela va de soi) d’Alexia vis-à-vis du comte
- Le don d’Alexia pour attirer les ennuis
- C’est une série : vivement la suite !
ON A MOINS AIMÉ...
- C’est une série : faut attendre la suite... :’-(
Sans âme
Support(s) : Livres / BD
Editeur : Orbit
Auteur(s) : Gail Carriger
Genre : Fantastique
Format : Broché
Nombre de pages : 324
ISBN : 978-2-3605-1026-9
Date de sortie : 12/01/2011

Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Depuis combien de temps lisez-vous MaXoE ?





Loading ... Loading ...