MaXoE > RAMA > Dossiers > Cinéma / DVD > Hunters, la série ‘tarantinesque’ avec Al Pacino sur Amazon Video

Hunters, la série ‘tarantinesque’ avec Al Pacino sur Amazon Video

La première saison de la série américaine créée par David Weil et Nikki Toscano, et produite par Amazon Video a été diffusée sur la plateforme en février 2020. On vous présente la série et la première saison !

Commençons par le synopsis : En 1977 à New York, une bande de chasseurs de nazis se forme lorsqu’ils découvrent que des centaines de hauts dignitaires du régime déchu vivent incognito parmi eux et complotent pour instaurer un IVe Reich aux États-Unis. L’équipe pour le moins hétéroclite de Hunters dirigée par un rescapé d’Auschwitz se lance alors dans une sanglante quête visant à faire traduire ces criminels en justice (ou pas) et à contrecarrer leur projet de génocide.

L’idée derrière la série est ambitieuse, avec en tête d’affiche du casting nul autre que le grand Al Pacino qui interprète ici le rôle du chasseur de nazis en chef, Meyer Offerman. Avant même le lancement de la série, les teasers révélaient déjà une ambiance très seventies (et pour cause, la série de déroule en 1977) à la bande-son excellente, et une réalisation plutôt léchée à la Tarantino avec des inserts très graphiques que le réalisateur des Kill Bill ou d’Inglourious Basterds affectionne tout particulièrement. On suit donc ce petit groupe composé de personnages aux compétences aussi diverses que variées façon Mission: Impossible (une nonne combattante, une jeune militante afro-américaine, un ancien militaire expert en arts martiaux, un couple de spécialistes en armement, un acteur sur le retour) qui poursuit des nazis qui essayent tant bien que mal de continuer à faire exister leur idéologie à coup d’assassinats et de complots à travers les Etats-Unis. C’est violent, brutal, souvent grotesque et parfois absurde mais cela fonctionne plutôt bien, il faut bien le dire.

Mais la série dystopique à souhait n’est pas que fictive. Aussi choquante puisse-t-elle paraître, l’Opération Paperclip (organisée dès 1946 par l’Etat Major Américain qui n’a été révélée qu’en 1973) qui a permis à plus d’un millier de scientifiques nazis de fuir l’Allemagne pour travailler légalement au profit des Etats-Unis, a réellement existée. Il faudra attendre 1979 pour que les Etats-Unis opère un revirement rédempteur et finissent par décider de rechercher tous les nazis installés sur le territoire. On croise aussi Simon Wiesenthal, fondateur du centre éponyme (en 1977, la même année où se déroule la série) dont le but est de traquer les nazis pour les traduire en justice. Et bien-sûr, les nombreux flashbacks sur les rafles de la Seconde Guerre Mondiale et sur la vie dans les camps de concentration qui ponctuent chacun des épisodes sont inspirés de faits historiques bien réels (même si certaines libertés ont été prises avec la création de quelques passages et scènes fictives à l’instar du jeu d’échecs grandeur nature).

Tout le paradoxe de la série se trouve dans ce mélange de fiction et de réalité(s). Un difficile équilibre qui nous fait sentir comme un funambule, point central d’une balance qui vacille et qui peut parfois laisser un sentiment ambivalent voire dérangeant. Autant l’objet télévisuel est réussi dans un esprit tarantinesque pleinement assumé, autant la dichotomie entre cet habillage scénaristique aboutit et le poids des faits historiques qui ne souffrent d’aucune altération, finit par mettre en opposition fiction et réalité qui ont par moments, bien du mal à cohabiter sans soulever quelques questionnements. Chacun interprétera donc ce sentiment à sa manière, en fonction de sa sensibilité. Il n’en reste pas moins que la série nous fait découvrir des personnages aux histoires parfois complexes et difficiles : comme le lien qui unit Jonah et sa grand-mère Ruth, le drame de Mindy et Murray, le traumatisme de Joe, les difficultés rencontrées par Roxy, l’histoire secrète de Harriet. Et celle toute aussi secrète de Meyer qui lui coûtera cher à la fin de la première saison… Sans oublier la très intuitive agent du FBI, Millie.

La saison 2 devrait arriver courant 2021.

Après l’acte de fin de la Saison 1 pour le moins inattendu, on se demande où nous allons retrouver nos chasseurs de nazis. En Europe, peut-être ? Rendez-vous en 2021 pour en savoir plus !


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Les films, vous les regardez de préférence...





Loading ... Loading ...