Festival de Cannes 2019 MaXoE Focus Game of Thrones
Après une édition 2018 sous le signe du renouveau (modification des dates du Festival, de la gestion des projections et de nombreux nouveaux venus au sein de la Sélection Officielle), cette édition 2019 est celle de la femme. Déjà par ce choix de rendre hommage à l’immense réalisatrice Agnès Varda disparue récemment, avec l’affiche officielle de cette 72e édition. Mais aussi et surtout parce que pour la première fois, l’organisation du Festival a mis un ... En savoir plus !
MaXoE > RAMA > Dossiers > Cinéma / DVD > Les César 2014 – La Bande Annonce du Jour : Jimmy P.
Cinéma / DVD / /
Les César 2014 – La Bande Annonce du Jour : Jimmy P.

Allez hop on continue avec les bandes annonces. Cette fois-ci un film en lice pour le « Meilleur film », « Meilleur réalisateur » et « Meilleure adaptation ». 

JimmyP-haut

 

JimmyP-afficheRéalisation : Arnaud Desplechin

Scénario : Arnaud Desplechin, Julie Peyr, Kent Jones

Casting Benicio Del Toro, Mathieu Amalric, Gina McKee, Larry Pine, …

Genre : Drame, Biopic

Durée : 1h 57min

Sortie en salle : 11 septembre 2013

Sortie en DVD : 22 janvier 2014

Synopsis officiel Au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale, Jimmy Picard, un Indien Blackfoot ayant combattu en France, est admis à l’hôpital militaire de Topeka, au Kansas, un établissement spécialisé dans les maladies du cerveau. Jimmy Picard souffre de nombreux troubles : vertiges, cécité temporaire, perte d’audition… En l’absence de causes physiologiques, le diagnostic qui s’impose est la schizophrénie. La direction de l’hôpital décide toutefois de prendre l’avis d’un ethnologue et psychanalyste français, spécialiste des cultures amérindiennes, Georges Devereux.

JIMMY P. (Psychothérapie d’un Indien des Plaines) est le récit de la rencontre et de l’amitié entre ces deux hommes qui n’auraient jamais dû se rencontrer, et qui n’ont apparemment rien en commun. L’exploration des souvenirs et des rêves de Jimmy est une expérience qu’ils mènent ensemble, avec une complicité grandissante, à la manière d’un couple d’enquêteurs.

Critiques de la presse : Une mise en scène élégante et intelligente, plus classique par rapport aux habitudes du réalisateur. Malgré cela, Arnaud Desplechin fait preuve d’une maîtrise rare et réussit le pari risqué de prendre le large vis-à-vis de son style. Enfin pas tout à fait puisqu’il signe avec Jimmy P. sa sixième collaboration avec cet acteur d’exception qu’est Mathieu Amalric, livrant une fois de plus une prestation grandiose, prestation qu’il partage sans conteste avec un autre acteur de talent : Benicio Del Toro. Encore une fois une belle réussite du réalisateur.