MaXoE > RAMA > Dossiers > Cinéma / DVD > Sorties DVD Juin 2018 : L’Echange des Princesses, Wonder Wheel, Moi, Tonya, Jusqu’à la garde, Black Panther, La Forme de l’Eau, …
Cinéma / DVD /
Sorties DVD Juin 2018 : L’Echange des Princesses, Wonder Wheel, Moi, Tonya, Jusqu’à la garde, Black Panther, La Forme de l’Eau, …
Vous reprendrez bien un peu de MaXoE Festival ?

Nouveau mois, nouvelles arrivées dans les bacs. Pour varier les plaisirs, Woody Allen y côtoie un Vengeur de l’écurie Marvel. Pas dit que ça lui arrive tous les jours ! Et pour ceux qui souhaitent jouer les prolongations du MaXoE Festival, sachez que deux films sélectionnés dans ce cadre sortent ce mois-ci sur galette !

Mardi 5 juin

L’Echange des Princesses

Réalisation : Marc Dugain

Scénario : Marc Dugain, d’après le roman de Chantal Thomas

Casting : Lambert Wilson, Olivier Gourmet, Anamaria Vartolomei, Juliane Lepoureau, …

Genre : Historique

Durée : 1h 40min

Sortie en salle : 27 décembre 2017

Support : DVD & Blu-Ray

Synopsis officiel : 1721. Une idée audacieuse germe dans la tête de Philippe d’Orléans, Régent de France… Louis XV, 11 ans, va bientôt devenir Roi et un échange de princesses permettrait de consolider la paix avec l’Espagne, après des années de guerre qui ont laissé les deux royaumes exsangues.
Il marie donc sa fille, Mlle de Montpensier, 12 ans, à l’héritier du trône d’Espagne, et Louis XV doit épouser l’Infante d’Espagne, Anna Maria Victoria, âgée de 4 ans.
Mais l’entrée précipitée dans la cour des Grands de ces jeunes princesses, sacrifiées sur l’autel des jeux de pouvoirs, aura raison de leur insouciance…

Critiques de la presse : L’Echange des Princesses est un film aussi beau que cruel, et beaucoup plus actuel qu’il n’y paraît. En effet, bien au delà de l’anecdote historique – celle de l’arrangement imaginé par le Régent de France en 1721 pour neutraliser l’Espagne – il est le reflet d’un monde certes disparu, mais dont les démons sont toujours d’actualité. Alliances, trahisons et jeux de pouvoir en sont les maîtres mots. La photographie, splendide, ajoute encore à la réussite de ce film historique soucieux du détail, tant dans les faits que dans les décors et costumes. Passionnant en tous points.

 

Mercredi 6 juin

Wonder Wheel

Réalisation : Woody Allen

Scénario : Woody Allen

Casting : Kate Winslet, James Belushi, Justin Timberlake, Juno Temple, …

Genre : Woody Allen

Durée : 1h 41min

Sortie en salle : 31 janvier 2018

Support : DVD & Blu-Ray

Synopsis officiel : Wonder Wheel croise les trajectoires de quatre personnages, dans l’effervescence du parc d’attraction de Coney Island, dans les années 50 : Ginny, ex-actrice lunatique reconvertie serveuse ; Humpty, opérateur de manège marié à Ginny ; Mickey, séduisant maître-nageur aspirant à devenir dramaturge ; et Carolina, fille de Humpty longtemps disparue de la circulation qui se réfugie chez son père pour fuir les gangsters à ses trousses.

Critiques de la presse : L’espoir n’est qu’une chimère et chacun est condamné à subir son morne destin, malgré tant d’efforts, de trahisons, d’infidélités et de cynisme pour y échapper. C’est cette vérité qu’expose Woody Allen dans son dernier film. Un film théâtral, tant dans la tragédie qui s’y joue (qui n’est pas sans rappeler les tragédies grecques ou le théâtre d’Anton Tchekhov) que dans la forme qu’il adopte, avec un jeu de lumières très scénique et des acteurs très dramatiques, dont une Kate Winslet magistrale. Un bon cru même s’il n’égale toujours pas Match Point, meilleur film de son réalisateur depuis plus de dix ans maintenant.

 

Jeudi 21 juin

Moi, Tonya

Réalisation : Craig Gillespie

Scénario : Steven Rogers

Casting : Margot Robbie, Allison Janney, Sebastian Stan, Julianne Nicholson, Caitlin Carver, …

Genre : Comédie dramatique

Durée : 2h

Sortie en salle : 21 février 2018

Support : DVD & Blu-Ray

Synopsis officiel : En 1994, le milieu sportif est bouleversé en apprenant que Nancy Kerrigan, jeune patineuse artistique promise à un brillant avenir, est sauvagement attaquée. Plus choquant encore, la championne Tonya Harding et ses proches sont soupçonnés d’avoir planifié et mis à exécution l’agression…

La critique made in MaXoE : Grâce à ce film, et surtout grâce à Margot Robbie dont la performance est impressionnante, il est possible de jeter un autre regard sur ce fait divers, et surtout sur cette jeune femme victime du milieu dont elle venait et du tribunal médiatique auquel elle a été livrée. Un tribunal l’ayant aimé durant une minute – celle qu’aura duré son triple axel – avant de la haïr et de la faire haïr de tous. C’est cette vérité là et pas une autre que cherche à montrer Craig Gillespie dans sa réalisation. Une réalisation qui nous a beaucoup plu, en témoigne ce Films en Vrac.

Ce film était sélectionné dans la catégorie ‘Comédie dramatique’ du MaXoE Festival 2018.

 

Jusqu’à la garde

Réalisation : Xavier Legrand

Scénario : Xavier Legrand

Casting : Denis Ménochet, Léa Drucker, Mathilde Auneveux, Thomas Gioria, …

Genre : Drame

Durée : 1h 33min

Sortie en salle : 7 février 2018

Support : DVD & Blu-Ray

Synopsis officiel : Le couple Besson divorce. Pour protéger son fils d’un père qu’elle accuse de violences, Miriam en demande la garde exclusive. La juge en charge du dossier accorde une garde partagée au père qu’elle considère bafoué. Pris en otage entre ses parents, Julien va tout faire pour empêcher que le pire n’arrive.

Critiques de la presse : Un expérience intense qui épuise, bouscule émeut et transforme tant elle joue avec les nerfs du spectateur. D’une justesse quasi documentaire et servi par une réalisation fluide et implacable, Jusqu’à la garde plonge, tel un thriller, dans le processus destructif des violences conjugales. L’exercice de style – servi par des comédiens impeccables – est tétanisant et marque surtout la naissance d’un cinéaste à suivre. Un cinéaste reparti avec le Lion d’Argent de la meilleure mise en scène ainsi que le Lion du futur du meilleur premier film lors de la Mostra de Venise 2017.

 

Vendredi 22 juin

Black Panther

Réalisation : Ryan Coogler

Scénario : Ryan Coogler et Joe Robert Cole, d’après les personnages créés par Jack Kirby et Stan Lee

Casting : Chadwick Boseman, Michael B. Jordan, Lupita Nyong’o, Martin Freeman, Danai Gurira, …

Genre : Super-Héros

Durée : 2h 15min

Sortie en salle : 14 février 2018

Support : DVD & Blu-Ray

Synopsis officiel : Après les événements qui se sont déroulés dans Captain America : Civil War, T’Challa revient chez lui prendre sa place sur le trône du Wakanda, une nation africaine technologiquement très avancée. Mais lorsqu’un vieil ennemi resurgit, le courage de T’Challa est mis à rude épreuve, aussi bien en tant que souverain qu’en tant que Black Panther. Il se retrouve entraîné dans un conflit qui menace non seulement le destin du Wakanda, mais celui du monde entier…

Critiques de la presse : De l’avis d’une majeure partie de la presse, Black Panther fait partie des films les plus réussis de l’écurie Marvel. Plus mature et surfant moins sur la vague de l’humour, il ne ressemble guère au reste de la franchise. De même, son réalisateur Ryan Coogler a su dépasser le cahier des charges habituel pour imposer son propre style. Et surtout les thématiques qui lui sont chères, alliant des questions sociales et politiques au classique du blockbuster. Une bonne surprise !

 

Samedi 30 juin

La Forme de l’Eau

Réalisation : Guillermo del Toro

Scénario : Guillermo del Toro et Vanessa Taylor

Casting : Sally Hawkins, Michael Shannon, Richard Jenkins, Octavia Spencer, Doug Jones, …

Genre : Fantastique

Durée : 2h 3min

Sortie en salle : 21 février 2018

Support : DVD & Blu-Ray

Synopsis officiel : Modeste employée d’un laboratoire gouvernemental ultra-secret, Elisa mène une existence solitaire, d’autant plus isolée qu’elle est muette. Sa vie bascule à jamais lorsqu’elle et sa collègue Zelda découvrent une expérience encore plus secrète que les autres…

La critique made in MaXoE : Après un détour (un peu trop long) du côté des blockbusters hollywoodiens, Guillermo del Toro renoue avec le conte fantastique. Et surtout avec son univers à l’esthétique si particulière, mêlant gothique et enchantement. Pas de doute possible, le générique de début – durant lequel la caméra se promène dans un appartement sous les eaux et où tout flotte lentement – immerge directement le spectateur dans l’ambiance à la fois sombre et merveilleuse créée par le réalisateur. Sombre par la cruauté de cette histoire qui n’a rien d’un conte de fées. Et merveilleuse par l’insolite romance qui en émerge et par le message qu’il porte. Un magnifique hommage rendu à l’ensemble du 7e Art, évoqué plus longuement dans ce Films en Vrac.

Ce film était sélectionné dans la catégorie ‘Fantastique / S-F’ du MaXoE Festival 2018.