MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > 4 cases en plus : Le Club des Prédateurs de Mangin et Dupré – La preview…

4 cases en plus : Le Club des Prédateurs de Mangin et Dupré – La preview !

Le Londres victorien a fait l’objet de pas mal d’adaptations en bande dessinée mais aucune peut-être n’a posé aussi bien le cadre de ce qui se joue dans cette première partie de règne de la Reine Victoria où la misère devient galopante et crée une division en deux de la société. Division qui deviendra  criante avec le temps. Dans ce contexte tendu deux jeunes gamins Liz la bourgeoise et Jack le ramoneur vont se rapprocher et peut-être mettre à mal The Bogeyman…

Le club Une 1
Le club

Le club des Prédateurs de Mangin et Dupré – Casterman (2016)

Londres 1865, durant le long règne de la Reine Victoria. En ce jour un peu particulier la masse de gredins se bouscule et joue des coudes. Devant la prison de Newgate se prépare l’exécution d’une jeune fille accusée d’avoir tué l’homme, poissonnier de son état, qui l’empêchait de voler les restes contenus dans ses poubelles. Geste inqualifiable dans une société qui entend bien faire respecter le droit et qui, révolution industrielle oblige, crée chaque jour des nuées de nouveaux pauvres. A contrario les néo-riches bedonnants déambulent dans la ville dans des coches luxueux, fiers de leur statut acquit. Monde de contrastes, monde d’injustices notoires. Dans cette société en mutation la frange de la population la plus miséreuse se voit ainsi contrainte de vendre la force de travail que représentent ses jeunes enfants… Pour tenter de vivre un jour de plus… Dans des conditions forcément déplorables. Dans cette partie de Londres en ce jour particulier un jeune garçon prénommé Jack, ramoneur à la bouille noircie, croisera le regard d’une fillette de la haute, la jeune Liz. Ces deux jeunes que tout oppose vont pourtant se recroiser et peut-être démasquer celui qui se cache derrière le masque du Bogeyman…

La carrière de Valérie Mangin débute véritablement au début des années 2000. Avec le Fléau des dieux elle entame une série de SF chez Soleil qui se développera sur six tomes avant de s’attaquer au Dernier troyen qui marque son intérêt à la fois pour la mythologie classique et la SF. Elle livre par ailleurs des one-shot remarqués comme Trois christs, Moi Jeanne d’Arc ou le diptyque Abymes à la construction narrative exigeante. Elle livre depuis 2012 avec Thierry Démarez un angle d’approche original du personnage Alix de Jacques Martin dans la série Alix senator. Elle excelle dans la mise en ambiance de ces récits qui enveloppent les lecteurs pour les plonger au plus près de ses héros.

Steven Dupré est mis en lumière en France par la série Kaamelott tirée de la série TV éponyme scénarisée par Alexandre Astier. Il travaille parallèlement sur le séduisant projet jeunesse L’incroyable Histoire de Benoit-Olivier chez l’éditeur Kennes. Son trait d’une aisance remarquable se fait très expressif et s’adapte à tous les contextes.

Découvrez la preview des cinq premières planches !

 


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ. Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Depuis combien de temps lisez-vous MaXoE ?





Loading ... Loading ...