MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > Comics en Vrac : Injustice T1, Coffin Hill T1
Livres / BD / / /
Comics en Vrac : Injustice T1, Coffin Hill T1
Super-héros et terreur

Cette semaine on trouve un superman très très en colère et une intrigue à base de sorcières et de forces de ténèbres.

Coffin-T1-haut


InjusticeT1-couvInjustice Les Dieux Sont Parmi Nous T1, Année 1, 1ère partie

4

Tout va pour le mieux. Enfin jusque-là. Superman est amoureux de Lois et les tourtereaux attendent même un enfant. Ils ont même osé demander à Batman d’être le parrain. Cela doit être curieux d’avoir Batman comme parrain non ? Seulement voilà, ce bonheur familial est éphémère. Le Joker décide d’enlever Lois et il élabore un plan diabolique qui va pousser Superman à faire une erreur fatale. Sous l’emprise d’une drogue, alors qu’il croyait sauver sa belle, notre homme de fer la tue, accidentellement. Sa rage est alors sans bornes. Il décide de franchir la ligne qu’il s’était toujours juré de ne pas dépasser : utiliser ses super-pouvoirs pour imposer sa loi, pour arrêter les guerres, pour stopper la folie des hommes … par la force. 

InjusticeTome1-planches

Sympa le pitch de départ. Faire péter un câble à Superman, lui qui est si lisse habituellement.    Wonder Woman est pas mal aussi dans son genre, support indéfectible de l’homme à la cape rouge. Et puis c’est assez bien traité. Enfin, sur la longueur car le début de l’ouvrage nous fait un peu peur avec des ficelles conventionnelles : tout le monde derrière Superman en justicier impitoyable luttant contre la tyrannie de l’homme. On voyait arriver de loin les lieux communs, on prend le contre-pied de l’homme et puis finalement on impose une dictature. Mais on est passé à côté de cette catastrophe là. Le conflit entre Superman et Batman, notamment, n’est pas un vrai conflit ouvert, les sentiments s’entre-choquent, l’amitié ancienne pèse beaucoup dans la balance. Les alliances se font et se défont aussi et ça c’est une très bonne chose. On ne sait pas trop où les auteurs veulent nous emmener, ils arrivent à nous surprendre régulièrement. Et puis l’affrontement ne manque pas de sel entre l’intelligence incroyable de Batman et la rage de Superman. La fin va vous scotcher et vous pousser à attaquer le tome 2. 

Urban propose une version spéciale dans laquelle vous avez le droit au jeu Injustice Gods Among Us. C’est un très bon jeu de combat en 2D que nous avons testé dans nos colonnes (LIEN TEST). Vous pourrez incarner les héros comme les vilains, jouissif non ? Le titre est vraiment addictif et les fans de baston 2D vont s’y retrouver avec une belle technicité et un rythme parfait lors des combats. En bref, ce lot BD + jeu vidéo est véritablement sympathique. 

Scénario : Tom Taylor – Dessins :  collectif – Injustice Les Dieux Sont Parmi Nous T1, Année 1, 1ère partie – Urban Comics – Urban Games – 192 pages – décembre 2014 – prix 20 €

 

 

Coffin-T1-couvCoffin Hill T1, La Malédiction des Coffin

4

Coffin Hill, une bourgade américaine digne des séries américaines noires. Tout le monde se connaît, le shérif fait partie des meubles et il y a une famille un peu à part, les Coffin. Ils ont tendance à attirer les ennuis et c’est pourquoi ils ont fui Salem. Eve Coffin est la fille unique d’un couple en conflit perpétuel. C’est une ado peu tranquille, adepte de toutes les sensations fortes ceci incluant les rituels à base de sorcellerie. Elle aime se balader dans la forêt sombre et organiser des séances d’invocation de toutes sortes de créatures. C’est en 2003 qu’une de ces opération tourne plutôt mal. Parties à 3 jeunes filles, Mel, Eve et Dani. Cette dernière disparaît dans le sang et Mel perd la raison.

10 ans plus tard, Eve sort de l’hôpital, elle a été grièvement blessée, une balle bien placée. Elle est flic à Boston mais cet accident la fait revenir sur ses terres d’origine. Elle apprend alors que des jeunes ont disparu, tout récemment, dans la fameuse forêt. Elle décide de prêter main forte au shérif qui n’est autre qu’un amour d’adolescence. Tout est en place pour les sombres histoires de famille, de vengeance, de revanche et d’obscurantisme.

Coffin-planches Vous allez frissonner. Non pas que ce comics fasse peur, il est plutôt du genre à vous scotcher par son suspense et ses révélations multiples. Les auteurs nous font plonger, petit à petit, progressivement, lentement dans l’horreur. Ils dénouent, aussi, soigneusement, délicatement, les ficelles de l’intrigue et on aime ça. Ce qu’on aime aussi, c’est cette façon de distiller le surnaturel. On peut longtemps croire que tout ceci n’est que rationnel mais on nous glisse progressivement les indices du paranormal, y compris sur la famille Coffin qui a beaucoup de choses à cacher. Justement, parlons d’Eve. Elle est sublime. Rebelle et inflexible, elle apporte beaucoup au récit. Son duo avec Nate ne manque pas de saveur, ce jeu de faux-semblants est goûteux. Ainsi les relations entre les personnages ne sont pas manichéennes, c’est même tout le contraire. Si vous aimez les récits noirs, si la sorcellerie ne vous fait pas peur, alors vous serez conquis par ce récit.  

Scénario : Caitlin Kittredge – Dessins :  Miranda Inaki – Coffin Hill T1, La Malédiction des Coffin – Urban Comics – Vertigo Classiques – 176 pages – janvier 2015 – prix 15 €