Festival Cinéma Espagnol et Latino-Américain 2019
MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > Comics en Vrac : Kill Or Be Killed T4 de Brubaker et Phillips (Delcourt)
Livres / BD /
Comics en Vrac : Kill Or Be Killed T4 de Brubaker et Phillips (Delcourt)

Cette semaine, on vous propose de revenir dans le monde, bien sombre, de Ed Brubaker et de Sean Phillips. 

Kill Or Be Killed T4

4

Première fois que je vous parle de cette série, et pourtant, j’adore le couple Brubaker-Phillips. On nous parle de Dylan qui a un esprit torturé, on ne peut pas dire le contraire. Plusieurs tentatives de suicide et l’une d’elles aurait du se terminer réellement par la mort. Il s’en sort miraculeusement et depuis, un démon lui parle, lui intimant de tuer des mauvaises gens en tribut du miracle de sa survie. Ainsi Dylan opère la nuit, masqué de rouge. Jusqu’au jour où une autre tentative de suicide l’envoie à l’hôpital psychiatrique. Le démon lui parle toujours, enfin jusqu’à ce que le traitement médical devienne plus costaud. Dylan entre alors dans un monde assez flou, en quête d’une vérité à l’intérieur de lui-même.  Et pendant ce temps, un autre tueur agit dans les rues, grimé exactement comme lui. 

J’ai toujours aimé la noirceur du travail de ce couple d’artistes. Les dessins sont parfaits pour les récits à base de crimes et le scénario mise beaucoup sur la psychologie des personnages, comme toujours. Ainsi, nous sommes invités dans les pensées de Dylan pour mieux comprendre sa folie. Alors c’est le dernier tome, celui qui livre les secrets et ce n’est probablement pas le meilleur mais la lecture est très agréable et le ton est toujours sombre. Ce voyage dans le monde de la violence se fait avec un naturel déconcertant. La fin pourra diviser mais elle a le mérite d’avoir un petit côté fataliste et pessimiste. Une série de qualité, une fois de plus. 

Scénario : Ed Brubaker – Dessins : Sean Phillips – Kill Or Be Killed T4 – Delcourt – Contrebande – 168 pages – février 2019 – prix 16,5 €