MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > Comics en Vrac spécial Jack Kirby Partie 3 : Jack Kirby Anthologie, Kamandi T1

Comics en Vrac spécial Jack Kirby Partie 3 : Jack Kirby Anthologie, Kamandi T1
Le maître dans toute son oeuvre

Voici le dernier volet de notre focus Jack Kirby. On finit avec une anthologie, histoire de se rendre compte du talent du bonhomme et par une de ses oeuvres les plus personnelles : Kamandi. 

JackKirbyAnthologie-haut

 

JackKirbyAnthologie-couvJack Kirby Anthologie

5

 

Nous n’allons pas vous raconter une histoire en particulier puisque cet ouvrage vous propose une anthologie de la création de Jack Kirby pour le compte de DC Comics. On sait bien que l’auteur a créé chez Marvel des héros aussi emblématiques que les 4 fantastiques, les X-Men ou Captain America. Chez DC, son oeuvre est peut-être un peu moins dans le main stream, plus dans les choses rock’n roll. L’homme a fait quelques allers-retours entre les deux maisons d’édition. De ce fait, le panel qui nous est offert ici couvre une période partant de 1942 et allant jusqu’à 1975. Une fois de plus Urban fait bien le boulot avec un recueil pertinent de l’oeuvre de Jack parsemé, ici et là, de fiches descriptives des personnages clés. 

L’ouvrage débute, évidemment, sur sa collaboration avec Joe Simon (1942-1946). Là on a le droit à un trait et surtout un encrage qui sent bon les vieilles BD. On y retrouve Sandman mais aussi la Légion des Petits Rapporteurs. 

JackKirbyAnthologie-planches

On continue avec sa période 1957-1959 et des aventures one-shot. L’auteur s’essaie au suspense avec un certain succès. Un petit air des séries Tales of. Sympa. On y trouve aussi les origines de Green Arrow, là c’est vraiment un très bon moment de lecture. 

La troisième partie nous propose des extraits du quatrième monde (1970-1972). Nous vous avons proposé une chronique sur cette saga. Ces quelques récits permettent de goûter à cet arc qui fait désormais référence. Et finalement, c’est presque dommage de ne le voir que par ces morceaux choisis, l’aventure se vit complètement car toutes les histoires apportent leur pierre à l’édifice. 

Enfin, on finit sur la période Monstres et Soldats (1971-1975) avec Le Démon, OMAC (voir notre article) et l’indéboulonnable Kamandi. 

Voilà encore un album à posséder. Il permet de voir toute l’étendue du talent de Jack Kirby. On peut toucher du doigt tout ce qu’il était capable de faire. Il a créé de nombreux mondes, de nombreux personnages et a su, dans les murs de DC, proposer des visions alternatives des comics. On y découvre des petites perles, des personnages hauts en couleur et surtout des pistes incroyables pour l’avenir des comics.

Seul regret : il n’y en a pas assez.  

Scénario : Jack Kirby – Dessins : Jack Kirby – Jack Kirby Anthologie  – Urban Comics – DC Anthologie – 336 pages – décembre 2012 – prix 22,50 €

 

KamandiT1-couvKamandi tome 1

4

 

Kamandi c’est l’histoire du dernier homme de la terre. Enfin presque. Ambiance post-apocalyptique, le monde a été décimé par les radiations, probablement dues à une énième guerre des Hommes. Ceux-ci se sont réfugiés dans les bunkers en espérant que la radiation retombe un jour mais le temps est long et la race humaine s’éteint, petit à petit, dans l’ombre des abris. D’une de ces cachettes sort Kamandi, un jeu homme qui n’a plus que son grand-père avec lui. Il tente ainsi une sortie et il découvre que le monde est bien dévasté mais les radiations semblent avoir disparu. Mais tout cela ne s’est pas fait sans séquelles. Il semblerait que l’homme ne soit plus la race dominante.

KamandiT1-planches

Il est inutile de vous dire que dès les premières pages on pense tout de suite à la planète des singes. L’oeuvre de Shaffner étant sorti un rien plus tôt que Kamandi, on peut imaginer que cela a influencé Jack Kirby. Le monde qu’il décrit est finalement un monde post-apocalyptique assez classique mais les guerres qui s’y tiennent sont riches et Kamandi ne manque pas d’épaisseur. Une fois de plus le talent de Jack Kirby s’exprime pleinement dans la construction des personnages et dans les idées qui sont traitées en arrière plan. 

Un auteur qui aurait simplement voulu surfer sur la vague du roman de Shaffner n’irait pas aussi loin dans les thèmes. Je pense, notamment, à la notion d’héritage. Qu’allons-nous laisser à la planète quand nous aurons disparu ? Que deviendront nos armes ? 

Ici Jack va plus loin que ne peut le faire Shaffner. Il monte une société plus complexe avec ses rivalités inter-raciales, ses luttes intestines et plein d’autres surprises. Le passé y est plus présent aussi, plus proche de nous. 

Une réussite indéniable.

Scénario : Jack Kirby – Dessins : Jack Kirby – Kamandi T1  – Urban Comics – DC Archives – 416 pages – octobre 2013 – prix 35 €

 

Visuels : DC TM & © 2014 DC COMICS. ALL RIGHTS RESERVED. URBAN COMICS pour la version française


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ. Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Depuis combien de temps lisez-vous MaXoE ?





Loading ... Loading ...