MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > Comics en Vrac : Stray Bullets T1 de David Lapham (Delcourt)
Livres / BD /
Comics en Vrac : Stray Bullets T1 de David Lapham (Delcourt)

Voici un comics qui m’a scotché aux pages. David Lapham livre une oeuvre à l’acide sur le genre humain et plus particulièrement sur les destins à part. Allez, direct dans la sélection du MaXoE Festival !

Stray Bullets T1

5

Oui j’ai vendu la mèche. Ce volume est dans la sélection du festival. Cet ouvrage est, dans les faits, un recueil des histoires de David Lapham. Des histoires qui ont commencé vers la fin des années 90. Son créneau, ce sont les histoires noires qui font tendre ses BD vers le genre thriller teinté de polar. Et il a une écriture particulière, il nous raconte ces histoires de gangsters en nous plongeant dans leur intimité. Il les met aussi dans des situations hautement improbables. Ainsi, l’ouvrage commence par deux compères qui roulent de nuit et finissent par crever. L’un deux s’affaire et demande à l’autre d’aller chercher les outils dans le coffre. Il hésite et commence à dire qu’ils n’auraient peut-être pas du tuer cette femme. Oui vous avez compris, il y a un cadavre de femme dans le coffre. Cette scène est incroyable car l’un des hommes fait preuve de pragmatisme pendant que l’autre est en train de gentiment perdre la raison. C’est ça le style Lapham. 

Ne pensez pas que l’ouvrage est une somme de récits sans liens entre eux. Pas du tout. A chaque histoire on réalise à quel point tout cela suit un fil conducteur. Les personnages se croisent, les scénarios s’entre-mêlent. C’est vraiment du beau boulot et l’ambiance qui est créée est extraordinaire. Le trait est probablement pour beaucoup dans cette atmosphère. Le trait est un brut ce qui renforce le poids des personnages. 

Scénario : David Lapham – Dessins : David Lapham – Stray Bullets T1 – Delcourt – Contrebande – 464 pages – avril 2019 – prix – 34,95 €