MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > Comics en Vrac : The Bunker T1, Damned

Comics en Vrac : The Bunker T1, Damned
Noirceur et profondeur

Deux comics assez sombres. Le premier nous propose de réfléchir à la conséquence de nos actes. Le deuxième, beaucoup moins réussi, nous emmène sur la piste des vampires. 

TheBunker-haut

 

 

TheBunker-couvThe Bunker T1, Capsule Temporelle

3

 

L’histoire commence plutôt banalement. Cinq ados décident d’aller enterrer une capsule temporelle au fond d’un bois. Mais seulement voilà, au moment de creuser, ils tombent sur un os … en métal. Et bel os puisqu’il s’agit d’un bunker enfoui. Et ils ne sont pas au bout de leurs surprises car ils découvrent, à l’intérieur, quatre lettres. Ces quatre missives leur sont adressées. Encore mieux, elles sont écrites de la main de chacun ! Seulement quatre, oui, l’un de nos protagonistes semble avoir été oublié. Mais ce n’est pas tout à fait le cas, il va, en fait, jouer un rôle primordial dans cette histoire. Mais que contiennent ces lettres ? Et bien, le discours est plutôt étrange. Les lettres expliquent que les actes qu’ils vont perpétrer vont entraîner le monde dans la destruction de la race humaine. Et pourtant les lettres semblent dire que c’est la seule voie à suivre, la seule qui vaille la peine. Bizarre … Chacun est face à son destin !

TheBunker-planches

On a eu peur au début de la lecture. Le scénario semblait nous emmener sur des routes connues, celles d’un thème universel : que ferions-nous si nous connaissions l’avenir ? Est-ce que l’on recommencerait les mêmes gestes alors qu’on nous promet une catastrophe derrière ceux-ci ? Mais heureusement l’originalité est au rendez-vous. Les lettres sont ambiguës, elles semblent promettre le pire tout en admettant qu’il n’y a pas d’autre voie. Comme vous allez le découvrir, l’intrigue est bien plus compliquée que cela.

On a bien aimé l’exploration du passé de chacun et la construction de ces différents personnages. Ce qu’on a moins aimé, c’est la narration parfois difficile à suivre. L’histoire n’est déjà pas simple, il est ainsi parfois compliqué de bien comprendre les ficelles de l’histoire.

Côté trait, on a beaucoup aimé. Le crayonné appuie encore un peu plus sur la noirceur du récit. Sympa. Voilà donc un premier tome très intéressant qui souffre de quelques défauts mais qui a l’avantage de nous surprendre ! 

Scénario : Joshua Hale Fialkov – Dessins : Joe Infurnari – The Bunker T1, Capsule Temporelle –  Glénat – Glénat Comics  – 128 pages – mars 2016 – prix 14,95 €

 

 

Damned-couvDamned

2

 

Mick Thorne sort de prison. Il est en conditionnel, il doit donc se tenir sérieusement à carreau s’il ne veut pas retourner dans l’ombre d’une cellule. Mais il a un problème, il a promis à un camarade de prison mourant de délivrer un message à sa soeur. Il doit donc déjouer la surveillance de son agent de probation pour atteindre la jeune fille. Celle-ci est malheureusement introuvable et l’enquête de Mick attire l’attention de la Mafia. Les choses se compliquent donc très sérieusement pour notre héros. Il semblerait ainsi que son camarade de prison ait doublé certains gangsters et que sa soeur soit impliquée dans tout cela. 

001_055DAMNED01_CC.indd

Classique. C’est vraiment ce qui nous vient en tête avec cet album. Le coup de la promesse à tenir, le principe que celle-ci mette le héros dans une situation impossible. Non pas que la lecture soit désagréable, non, simplement cela manque un peu de surprises. C’est un polar très classique avec des ficelles connues. Cela nous fait penser à ces comics que l’on pouvait lire en format poche, ces séries sans prétention mais sans grande inspiration non plus. 

Les dessins nous rappellent aussi cette époque avec quelques maladresses ici et là. En bref, un comics qui manque d’ambition mais qui se lit sans déplaisir. 

Scénario : Steven Grant – Dessins : Mike Zeck – Damned – Delcourt – Contrebande – 128 pages – mars 2016 – prix 15,50 €

 

 

 


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ. Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Depuis combien de temps lisez-vous MaXoE ?





Loading ... Loading ...