MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > Comics en Vrac : The Dark Knight Returns
Livres / BD / /
Comics en Vrac : The Dark Knight Returns

Aujourd’hui, un Batman incontournable. Celui de Frank Miller. 

 

 

The Dark Knight Returns

Scénario : Frank Miller

Dessin : Frank Miller

Collection : DC Essentiels

Format : 185×282 mm, 240 pages, couleur + DVD et Bluray de l’anime

Editeur : Urban Comics

ISBN : 9782365772914

Web : http://www.urban-comics.com 

L’histoire :  Batman a vieilli, il a désormais la cinquantaine et on peut dire que son caractère en fer forgé ne s’est pas forcément arrangé avec le temps. Il faut dire que cela fait quelques années que le chevalier noir a pris sa retraite. Il est grognon, aigri et passablement gagné par le vice de l’alcool. Mais les temps sont durs pour la justice et l’honnêteté dans une Gotham gangrénée par les malfrats et notamment par une bande organisée appelée le gang des mutants. Harvey Dent est aussi de retour, le visage réparé par la chirurgie esthétique et surtout l’âme soignée par une repentance un peu louche. Wayne décide alors de rechausser le costume pour un retour tonitruant mais contesté. Les autorités et le public sont divisés sur l’intérêt de ce justicier masqué. Certains le soutiennent dans sa nouvelle croisade alors que les autres estiment qu’il n’a pas le droit de faire le justicier solitaire. Gordon est toujours de la partie même s’il est aux portes de la retraite et un nouveau Robin pointe le bout de son nez…

Le style Miller

Notre avis : Frank Miller est au sommet de sa forme. Il nous livre ici un opus désabusé, critique, acide sur Gotham. Notre Batman offre un visage très ambigu. On a peur pour lui page après page. Peur qu’il dépasse les limites, guidé par des sentiments hargneux, peur que son corps ne suive plus. Sa santé n’est pas au mieux, il peine dans chacun de ses combats, cela donne une dimension toute dramatique à sa démarche, on y voit le refus de vieillir, de tourner la page. Le gang des mutants apporte du sang neuf dans le bestiaire des méchants, on apprécie vraiment. Et puis la manière de raconter son histoire est parfaite. Il alterne planches de grande dimension propres aux scènes d’actions et séries de petites vignettes qui zappent entre les personnages et leurs témoignages. C’est loin d’être classique, une fois de plus Miller appose sa propre signature et son trait n’a rien perdu de sa verve. Bon on ne va pas tourner autour du pot, c’est une BD majeure de l’univers Batman. Tout y est gris et noir, acide et pervers, violent et terrible. L’anime, livré avec la BD en bluray et DVD, couvre deux parties (sur trois) du comics. Il est bien fait même si le trait de Miller disparaît au profit de quelque chose de plus classique. Mais nous n’allons pas bouder notre plaisir, non ? 

Pour finir, si vous êtes adepte du chevalier noir, vous devez vous procurer cet opus. 

Appréciation :  5