A l’occasion de la sortie du dernier Call Of Duty qui revient à ses premiers amours, à savoir la deuxième guerre mondiale, nous vous proposons de revenir sur ce moment de l’histoire et comme d’habitude nous allons le décliner selon les thématiques qui nous sont chères : la BD, le cinéma, les jeux vidéo, la musique et puis plein d’autres choses bien sûr.  Il fait suite au précédent Focus que nous vous avions proposé sur la Grande Guerre. Notre ... En savoir plus !
Calendrier de l'Avent MaXoE - Voir toutes les idées cadeaux !
MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > Comics en Vrac : Red Skull, Magnéto Le Testament
Livres / BD / / /
Comics en Vrac : Red Skull, Magnéto Le Testament
C'est parti pour le Focus 2ème guerre mondiale

Voici le premier dossier du focus seconde guerre mondiale. On commence par deux comics. L’un met en scène le célèbre Red Skull et l’autre notre ami Magnéto (ce dernier a déjà été publié dans nos colonnes). Dans les deux cas, ce ne sont pas vraiment des comics de super-héros, plutôt des récits sur les êtres et leurs tourments. Deux comics qui datent un peu mais des incontournables. 

Red Skull

4

Munich 1923. La foule s’amasse devant les magasins plus vides que jamais. La récession bat son plein. Le peuple Allemand n’en peut plus car cette misère s’ajoute à l’amertume de ce conflit ravageur qu’a été la Grande Guerre. Au centre de redressement, on fait la connaissance avec Johann et Dieter. Leurs destins respectifs vont occuper toute la trame de ce comics. Dieter est plutôt faible et sensible alors que Johann est plus fort. Il protège souvent Dieter mais on sent la rage qui boue en lui. Les circonstances politiques de l’époque vont irrémédiablement changer ces deux garçons. Deux factions s’opposent. Les nazis qui vont droit vers le pouvoir et le front rouge, les communistes. Johann va essayer de naviguer dans ces eaux troubles. Il va finir par intégrer une des factions, au grand dam de son ami Dieter.

On retrouve la patte de Greg Pak, celle que l’on avait apprécié dans Magnéto Le Testament. Pas de super-héros ici, pas de collants bleus, simplement le destin d’un futur super vilain. Red Skull est Johann Schmidt. Il est le bras droit ultime d’Adolf Hitler. Greg ne nous donne pas d’explications, il ne justifie rien, il se contente de décrire les événements, de montrer le contexte dans lequel Johann a évolué depuis sa plus tendre enfance. Il a la colère en lui, depuis le début, ce ne sont donc pas les actions politiques de l’époque qui l’ont changé. On constate juste qu’il a profité de la situation comme beaucoup d’autres à l’époque. Et c’est là que le récit est intéressant. On y voit la montée du nazisme, les changements de camp, la répression des communiste, l’incendie du Reichstag en 1933, … Et tout cela au travers de destins individuels. Peut-être la meilleure façon d’apprendre l’histoire … Un must-have !

Scénario : Greg Pak – Dessins : Mirko Colak – Red Skull – Panini – Panini Comics – 112 pages – 2012

 

 

Magnéto Le Testament

4

Nous voilà aux prémices de la seconde guerre mondiale. Nous suivons le destin de Max Eisenhardt, que vous connaissez mieux sous le nom de Magneto. Mais pour l’instant le bonhomme ne connaît encore pas ses pouvoirs, tout du moins, ils se manifestent de temps en temps, le plus souvent par accident. Pour l’instant c’est un garçon bien sage, vivant au sein d’une famille juive sans histoires. Seulement voilà, la pénombre approche, plus vite qu’on aurait pu l’imaginer. Max commence déjà à subir les quolibets de ses camarades et de son directeur d’école et puis le 15 septembre 1935 arrive avec le congrès annuel des nazis. Celui-ci est l’occasion d’annoncer les lois de Nuremberg : un juif ne peut pas être un citoyen du Reich, les mariages entre juifs et citoyens de sang allemand ou apparenté sont interdits, les relations extra-conjugales entre juifs et citoyens de sans allemand ou apparenté sont interdits, … Bref, tout un programme. L’enfer commence pour la famille de Max et cela se concrétise par un ghetto puis le départ pour les camps de la mort.

Nous ne sommes pas vraiment dans un comics de super-héros, non, il s’agit ici d’une BD poignante sur le destin d’une famille juive. Quand je dis poignante je pèse mes mots. Personne ne peut lire ces pages sans prendre un coup de poing dans le bide. Oui d’accord, on nous a déjà conté mille fois cette histoire mais cette fois encore l’horreur s’impose à nous. Pas d’esbrouffe, juste la dure réalité du terrain. Notre ami, futur Magnéto, n’est pas un héros, pas totalement. Juste une brindille dans les flots tourmentés de l’époque. Ses pouvoirs se manifestent accidentellement comme pour dire qu’il y a de l’espoir mais c’est un vain mot, il n’y a quasiment aucun espoir dans ces pages.

Lisez cette BD, elle vaut le détour. Elle est porteuse de beaucoup de thèmes, elle n’est pas anodine. Elle est, en plus, servie par un dessin habile, suffisamment sombre pour créer le drame et laissant un peu la lumière se projeter pour ne pas rompre l’espoir.

Scénario : Greg Pak – Dessins : Carmine Di Giandomenico – Magnéto Le Testament – Panini – Panini Comics – 128 pages – 2014

Visuels Marvel ©2012-2014