MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > La BD du jour : Bleu(s) de Will Argunas

La BD du jour : Bleu(s) de Will Argunas

Bleu(s) c’est l’enfance dans toute sa fragilité. Loin de masquer les problèmes, Will Argunas expose la maltraitance. Fait ressortir les atteintes qui s’inscrivent durablement dans les esprits. Un récit choc…

 

Je me réveille et je ne reconnais pas l’endroit où je me trouve. Ce n’est pas ma chambre. J’ai mal à la tête et je n’arrive pas à ouvrir mon œil droit. Une dame en robe blanche se rapproche de moi, elle me dit qu’elle est infirmière. Sa voix est douce. Elle me dit que je suis tombé à l’école mais que tout va bien maintenant puisque je suis ici. Je vois mon père par la fenêtre qui donne sur le couloir. La dame en blanc me demande si j’ai mal, mais je lui dis non de la tête. Je ne me souviens plus de l’école, de ce qui est arrivé. Un docteur vient me voir, puis un autre. Je ne sais pas ce qui se passe. On me dit que je vais bientôt sortir. Que je vais rentrer à la maison. Papa dit que l’on mettra du temps parce que ce soir les gens partent en vacances. Mais c’est pas grave, moi j’aime bien regarder la route et en plus il neige !

Récit de l’enfance. Une enfance où la maltraitance surgit sans crier gare. Qui sournoisement vient percuter la vie d’un être encore fragile et plein d’illusions. Rien ne peut justifier ou excuser de tels actes. Pourtant ils existent. Et l’enfant, qui ne comprend pas ce qui arrive – les notions de bien et de mal sont encore diffuses en lui – prend de plein fouet le choc, sans airbag pour le protéger. Car il croit encore en la parole et dans les actes des adultes qui demeurent pour lui des référents pour comprendre le monde qui l’entoure. Il ignore donc ce qu’il subit ou du moins n’en comprend pas toute la gravité. Avec ce récit sensible, poignant, écrit il y a un peu plus de dix ans et réédité grâce à Marie Moinard, Will Argunas s’attaque à un sujet ardu où l’enfance semble brisée pour un temps ou pour toujours, on ne le sait. L’album évoque en substance les relations filiales avec tout l’affectif qui va avec : tendresse, attention, amour. Des notions qui permettent à l’enfant de se structurer.

Loin de croire aux faciles reconstructions, l’auteur livre son récit tel quel, sans emphase, avec cette envie de nous interroger sur notre rôle, notre devoir et notre rapport à la vie qui passe immanquablement par le respect pour cette période fragile qu’est l’enfance…   

Will Argunas – Bleu(s) – Des ronds dans l’O – 2012 – 14, 50 euros 


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ. Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Depuis combien de temps lisez-vous MaXoE ?






Loading ... Loading ...