Quai des Bulles approche et comme chaque année, un plaisir à peine dissimulé s’installe dans les chaumières de ceux qui se préparent à s’y rendre. Le festival est devenu mythique et beaucoup le préfèrent au FIBD d’Angoulême par son cadre propice à la rencontre, par la mer qui invite aux voyages lointains et par sa programmation souvent judicieuse qui mêle expositions, rencontres, concerts dessinés, projection de films, masterclass et bien d’autres choses encore. Le ... En savoir plus !
Le mois d’octobre débute et avec lui notre premier Focus Spécial depuis la rentrée de septembre, et non des moindres ! L’équipe de MaXoE se mobilise pour vous proposer un contenu qui sera consacré à la Grèce (Antique) que nous allons aborder comme dans tous nos Focus, par des biais très différents. Les thématiques habituelles que vous connaissez déjà bien sur MaXoE seront au coeur de ce Focus, nous allons ainsi vous parler de jeux vidéo évidemement avec notre ... En savoir plus !
MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > La BD du jour : Dr Uriel de Sento (La Boite à Bulles)
Livres / BD
La BD du jour : Dr Uriel de Sento (La Boite à Bulles)

La bande dessinée prenant pour thème la guerre civile espagnole n’a jamais été aussi dynamique que depuis le début des années 2010. Le devoir de mémoire, la lutte contre l’oubli. L’idée aussi de ne pas amnistier les bourreaux dans une guerre et un après-guerre marqué au fer blanc par la dictature franquiste. Aujourd’hui les fosses communes s’ouvrent en Espagne avec cette volonté de pouvoir aussi faire le deuil. Dr Uriel de Sento parle du conflit mais aussi et surtout de la vie d’un jeune homme qui n’a pas choisi de faire la guerre ni son camp. Un passé à ne pas oublier…


La guerre civile espagnole reste l’un des épisodes les plus tragiques du vingtième siècle. Dans une Espagne essoufflée, essentiellement rurale, où la plupart des composantes du peuple peinent à joindre les deux bouts, l’espoir d’une seconde République séduit ceux qui souhaitent l’avènement d’une société plus juste. Une société qui ne doit plus reposer sur l’exploitation de larges factions de manouvriers à la solde de riches propriétaires terriens mais bel et bien sur l’idée que chacun puisse vivre de son travail. Une société qui se doit aussi de se séparer de l’emprise toujours plus forte du religieux dans les actes de la vie quotidienne. L’Espagne de 1936 ressemble dans les faits à celle héritée d’un moyen-âge décomplexé dans laquelle l’asservissement de l’homme par l’homme demeure la règle. En ce sens les élections de février 1936 sont porteuses d’un fol espoir. Celui d’un changement profond de société porté par un Front populaire dans l’air du temps réformiste. Il ne faudra que quelques mois à une poignée de généraux rebelles avec un certain Franco à leur tête pour tenter un coup d’état musclé destiné à faire perdurer l’ordre ancien.

Docteur Uriel débute au mois de juillet 1936. L’Espagne n’est pas encore divisée en deux et Pablo Uriel, jeune diplômé de la faculté de médecine, se voit affecté le temps d’un remplacement, dans un village paisible de La Rioja. A peine installé le jeune homme sent monter les tensions. Lui, plus proche des milieux de gauche et de la République payera un lourd tribut en raison de ses convictions. S’il échappe de peu à un peloton d’exécution il ne pourra rien contre son incorporation « de force » comme médecin pour le camp franquiste. Il traversera ainsi l’horreur des combats au plus près des hommes du front.

Sento puise tout à la fois dans la grande histoire, celle de l’Espagne de 1936 et dans la petite, celle de ce jeune homme, médecin, qui n’a pas choisi son camp dans une région du nord de l’Espagne saignée à blanc. Le dessinateur n’occulte rien des sauvageries perpétrées par les deux camps, des exécutions sommaires, de la peur qui envahit les hommes et de leur étonnante ressemblance face à la mort. Son héro possède cette allure un brin désinvolte au milieu de champs de ruine, possède peut-être ce brin de naïveté dû à la jeunesse, mais va apprendre à grandir tout autant des épisodes qu’il traverse que des personnes qu’il rencontre. Un récit majeur sur la guerre civile espagnole. 

Sento – Dr Uriel – La Boîte à bulles