MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > La BD du jour : L’amour de Bastien Vivès

La BD du jour : L’amour de Bastien Vivès

Bastien Vivès poursuit l’étude chirurgicale de notre quotidien en s’attaquant cette fois-ci à un thème qui nous concerne tous : L’amour. L’occasion de scruter des situations cocasses, drôles ou décalées sur lesquelles nous nous reconnaîtrons peut-être de près ou de loin…

 

C’est par le biais de son blog que Bastien Vivès a fait passer ces billets d’humeur sur tel ou tel sujet. A chaque fois le ton caustique, acerbe, teinté d’un humour franchement décalé a fait mouche révélant un auteur observateur de son époque. Observateur et en recherche constante des travers qui s’immiscent ça et là dans nos vies. Les petits riens qui révèlent beaucoup de choses. Les éditions Delcourt ont décidés de sortir une série de recueils thématiques de ces polaroïds de notre quotidien. Le premier volet traitait du Jeu vidéo, thème foisonnant s’il en est. Le second rentrait de plain-pied dans la vie de famille et les rapports entre époux mais aussi avec une place laissée aux enfants.

Nous poursuivons donc l’aventure avec l’Amour, thématique riche et qui nous concerne tous. Nous y découvrons les fantasmes surprenants d’un homme qui fait bondir sa femme dupée par un tel étalage de vices morbides et révulsants , une déclinaison de libre-échangisme qui vire au fiasco avant même sa mise en œuvre, l’époux qui devient gaga lorsque sa femme lui annonce qu’elle est enceinte, les deux potes qui se mettent à l’aise devant la TV en restant « bon enfant »… Des situations souvent cocasses qui non seulement font sourire mais donnent à voir certains de nos travers exacerbés qui possèdent cependant une attache à une réalité qui fait que l’on entre dans chaque scénettes en pensant à soit ou à quelqu’un de proche.

Bref par sa (dé)construction de notre quotidien Bastien Vivès nous fait partager sa vision d’un monde qui interroge. Car les actions individuelles se répercutent bien souvent sur nous tous, ne serait-ce que par le biais de ces pages, certes sans prétention mais qui font du bien lorsque le gris gagne nos esprits…

Bastien Vivès – L’amour – Delcourt/Shampoing – 2012  – 9,95 euros


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Depuis combien de temps lisez-vous MaXoE ?





Loading ... Loading ...