Festival Cinéma Espagnol et Latino-Américain 2019
MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > La BD du jour : Les fondus du vin de Bordeaux
Livres / BD / /
La BD du jour : Les fondus du vin de Bordeaux

Un album présenté comme une étiquette de vin. Ça pose le contexte et présage du meilleur. Il faut dire que le duo Richez/Cazenove fait souvent mouche dans la collection des fondus : du bricolage, de la rando, de la cuisine et donc aujourd’hui du vin. Un album efficace d’humour agréable à lire !

 fondus bordeaux

LES FONDUS DU VINIncontestablement les vins de Bordeaux demeurent ceux dont la reconnaissance au-delà des frontières reste incontestable. L’histoire chargée de ce terroir  va de pair avec l’occupation anglaise au moyen-âge qui devait durer et changer quelques habitudes. Aujourd’hui la tradition viticole des terres basées de part et d’autre de la Garonne et de la Dordogne impose une riche diversité des productions. Les blancs liquoreux côtoient les Entre-deux mers qui nous régalent en accompagnement de plats de poisson, les rosés de Bordeaux et les Clairets, petits vins d’été, agrémentent parfaitement nos salades prises en terrasse ou en pique-nique, les rouges enfin ont donné naissance à l’image de marque du bordelais. Margaux, Saint-Estèphe, Pauillac, Fronsac, Saint-Emilion, Haut-Médoc, Graves, Pessac-Léognan, Pomerol ont servis l’image de vins à la palette variée, tantôt fins ou puissants ils gardent cette majesté et cette élégance qui les caractérisent. Si certains domaines ont eu tendance récemment à recourir à la surproduction pour occuper un marché agité, la raison l’emporte aujourd’hui et pousse à travailler sur le qualitatif. Les vins de Bordeaux n’ont pas finis de nous surprendre !

Et pour preuve les fondus du vin ne peuvent pas construire leur cave sans la panacher des meilleurs flacons bordelais. Cela donne des lieux chargées de vins qu’on laisse vieillir avec amour et respect afin d’en garder tout le potentiel, comme le constate Thomas à ses dépens qui, pensant savourer un grand cru classé, se retrouve à faire tinter des chopes de bières dans le canapé du salon de Thierry… mais le vin ne se déguste pas que dans le salon et parfois il faut faire preuve d’imagination pour faire venir ses amis aux fameuses soirées vineuses… Le novice découvrira aussi pourquoi sont plantées des roses devant chaque rangées de vignes, tout comme l’assemblage lui parlera plus après cette lecture.

Avec ce second opus après les Fondus du vin de Bourgogne, Richez et Cazenove poursuivent dans le registre plutôt plaisant qui consiste à livrer des gags en une planche agrémentés d’éléments pédagogiques pour le néophytes ou l’amateur qui souhaite réviser les bases. A ce titre le dossier qui clôture l’album et aborde quelques points dans un souci de vulgarisation donne un petit plus à l’album dont l’humour reste néanmoins l’objectif premier. Un titre qui en appelle d’autres pour alimenter notre cave à BD !

Richez, Cazenove et Peral – Les fondus du vin de Bordeaux – Bamboo – 2013 – 10,60 euros