Quai des Bulles approche et comme chaque année, un plaisir à peine dissimulé s’installe dans les chaumières de ceux qui se préparent à s’y rendre. Le festival est devenu mythique et beaucoup le préfèrent au FIBD d’Angoulême par son cadre propice à la rencontre, par la mer qui invite aux voyages lointains et par sa programmation souvent judicieuse qui mêle expositions, rencontres, concerts dessinés, projection de films, masterclass et bien d’autres choses encore. Le ... En savoir plus !
Le mois d’octobre débute et avec lui notre premier Focus Spécial depuis la rentrée de septembre, et non des moindres ! L’équipe de MaXoE se mobilise pour vous proposer un contenu qui sera consacré à la Grèce (Antique) que nous allons aborder comme dans tous nos Focus, par des biais très différents. Les thématiques habituelles que vous connaissez déjà bien sur MaXoE seront au coeur de ce Focus, nous allons ainsi vous parler de jeux vidéo évidemement avec notre ... En savoir plus !
MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > La BD du jour : Les Rugbymen T16 de Beka & Poupard (Bamboo)
Livres / BD / Sports /
La BD du jour : Les Rugbymen T16 de Beka & Poupard (Bamboo)

Suite attendue des aventures de nos héros du ballon ovale. Dans ce (déjà) seizième opus, nous retrouvons La Couâne, Loupiote, L’Anesthésiste, Sécateur, La Teigne mais aussi L’Ingénieur et Bourrichon dans des épisodes de terrain parfois flatteurs, parfois plus gênant. Mais rien n’enlève la bonhomie de chaque instant, le détachement face aux épreuves de la vie et cette manière de vivre ensemble en se soutenant et en restant vrais. Une leçon de vie bourrée d’humour qui se savoure par petites doses…

Alors que le tournoi des 6 Nations vient de livrer sa vérité. Une vérité du terrain dans laquelle, les plus forts sont rarement nos petits bleus, la France s’ouvre et s’anime au ballon ovale. Bien loin des paillettes mouillées et de ces flashs à la recherche perpétuelle de la moindre tension des visages qui signifierait bien des choses, notre petit village de Paillar continu à défendre bec et ongles son club local. Le rugby y est une pratique structurante qui voit les habitants se mêler les uns aux autres, dans les tribunes, les allées qui mènent au terrain et jusqu’au bar local, L’Albala-digeo, qui, comme son nom l’indique sert rarement au comptoir du lait-fraise ou autre grenadine. Pour cette nouvelle année, la routine s’installe quelque peu. Si sur le terrain tout va bien, que les victoires s’enchaînent à un rythme régulier, côté vestiaire, ou plutôt troisième mi-temps, tout reste dans un certain flou. Pour enfin percer les secrets de ces retrouvailles entre bons amis, la femme de l’Anesthésiste – refroidie par les moments qui suivent le match, et notamment la longue soirée qui s’ensuit où elle attend son homme, parcouru par un mélange d’angoisse et de suspicion, jusqu’à une heure avancée de la nuit – décide d’engager un enquêteur qui, tout en restant discret (c’est son métier), va jeter un regard attentif sur ce qui se trame à l’intérieur du fameux bistro local. Mais rien n’est plus compliqué et les apparences de façade cachent bien souvent des vérités bien moins présentables…

Le rugby, c’est un sport de compact ! est le seizième opus des rugbymen. Le trio Beka/Poupard livre avec ce titre une nouvelle pierre à l’édifice d’une série qui possède en elle cette force de toujours parvenir à nous surprendre. Malgré la répétition des sketchs en une planche, la redite est quasi-absente des planches qui nous sont données à dévorer. Au plus près de l’actualité, notre équipe de scénaristes met cette année en avant, avec un humour qui ne vire pourtant pas à la dédramatisation du phénomène, l’aspect du protocole commotion. On sait que le rugby des champs n’a rien à voir avec le rugby pro dans lequel la vitesse, les contacts, la répétition des efforts sont propices à des blessures plus récurrentes. Dans ce contexte, et pour protéger les joueurs, une réflexion encore en cours se porte sur ces moments toujours sensibles du KO. Autant une foulure, un claquage, peuvent inquiéter, autant le KO, dans la zone d’ombre qu’il laisse, peut s’avérer bien plus alarmant qu’une pommette éclatée. Mention spéciale aux trois auteurs qui parviennent sans baisser en qualité à nous fondre dans ce petit village sudiste et à nous procurer émotion et bonne humeur !

Beka (Bertrand Escaich + Caroline Roque) et Poupard (Alexandre Mermin) – Les Rugbymen T16 : Le rugby, c’est un sport de compact ! – Bamboo – 2018