MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > La BD du jour : Masqué T1 de Lehman et Créty

La BD du jour : Masqué T1 de Lehman et Créty

Dans un monde futuriste qui ne semble pas si éloigné de nous naissent des objets mi-technologiques, mi-organiques qui semblent se développer dans un but encore mal défini. Une mission française de sécurisation qui se trouve décimée par un drone militaire russe en plein Caucase, et dont seuls réchappent deux personnages qui vont jouer un rôle majeur dans la suite de ce récit… des ingrédients fondateurs de cette nouvelle série de Serge Lehman…

Nous sommes dans un Paris futuriste ou plutôt rétro futuriste dans lequel les médias semblent s’arroger le droit d’envahir la vie des gens au point de diffuser leurs programmes pirates à toute heure du jour et de la nuit. Lors d’une mission de sécurisation dans le Caucase près de la frontière russo-géorgienne, une unité française, la FFSC (Force Française de Stabilisation dans le Caucase) se trouve aux prises avec un drone caché depuis de nombreuses années dans la terre et qui retrouve vie grâce au passage des soldats. L’unité se trouve presque totalement anéantie. Seul Franck Braffort et Melissa Taleb, belle brune au visage angélique, échapperont à cette mort assurée. Leur survie relève du mystère. Qui a pu intervenir pour leur éviter le pire ? Revenu dans la capitale Braffort se verra proposer un job alimentaire se résumant à assurer la sécurité d’un préfet à la mode.

Cet album s’impose autant par son cadre que par ses mystères. Paris y est dépeinte dans une douce langueur juste ébréchée par les oppositions entre partisans fanatiques. Le tout sécuritaire s’impose comme un état de fait dans une société qui rejette en partie son avenir car elle semble ne pas être capable de le maitriser. Les anomalies, ses objets qui poussent de façon anarchique çà et là sans raison apparente, donnent à cet album la pincée de mystère qui fait de Masqué plus qu’une série de SF de plus, une série qui s’affirme par ses désordres et ses surprises. Paris souhaite redevenir l’une des capitales influentes du monde, pour autant elle semble attachée à son passé qui lui sert de sève pour faire émerger des forces nouvelles. Loin des stéréotypes, Masqué apporte la preuve que l’on peut mêler les genres, la SF, le récit psychologique, le tout saupoudré d’une dose comics par les super héros qui y surgissent dans quelques cases isolées.

Serge Lehman a souhaité que ce premier volet ne révèle que peu ce qui formera le corps de la suite de la série, sorte de prologue à une histoire plus complexe, qui se développe en problématiques superposées. Le scénariste prend donc le temps de nous offrir le cadre, de nous livrer les personnages qui vont constituer la charpente des volumes à venir. Le dessin de Stéphane Crety quant à lui possède assez de nuances pour relever la vision de Lehman et supporter les climats et les interrogations que le lecteur se pose au fil du récit. Du bon boulot en somme, de quoi nous plaignons-nous !

Lehman et Créty – Masqué T1 – Delcourt – 2012 – 13,95 euros


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Depuis combien de temps lisez-vous MaXoE ?





Loading ... Loading ...