MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > La BD du jour : Orwell de Christin et Verdier (Dargaud)
Livres / BD
La BD du jour : Orwell de Christin et Verdier (Dargaud)

Orwell, l’auteur de 1984 ou de la ferme aux animaux est aussi un auteur engagé dans sa vie personnelle. Luttant au sein des troupes du POUM pour faire reconnaître la seconde République porteuse d’espoirs et repousser le fascisme. Pierre Christin livre une biographie classique et efficace d’un des auteurs majeurs du vingtième siècle.

Parmi les auteurs anglais essentiels du siècle dernier, Orwell figure en bonne place. Auteur de romans ou fables majeures, telles 1984 et La ferme aux animaux, il a aussi développé une écriture par le biais de textes engagés publiés dans plusieurs journaux pour lesquels il travaillait. L’homme n’est pourtant pas qu’un auteur détaché de son quotidien.

Lorsque dans le Londres de 1936 Oswald Mosley parvient à réunir ses admirateurs fascistes pour déambuler dans les quartiers de l’East End, il répond par son engagement dans la guerre d’Espagne. C’est dans ce conflit désespéré, alors que la seconde république vole en éclat sous les coups de sapes franquistes, qu’Orwell va construire sa vision personnelle du monde. D’abord admiratif de Barcelone : « C’était bien la première fois de ma vie que je me trouvais dans une ville où la classe ouvrière avait pris le dessus. », il déchantera vite devant la mainmise russe sur un conflit où toutes les factions composant les forces d’opposition à Franco pouvaient se saborder entre elles plus méthodiquement que contre leur ennemi désigné.

Orwell quittera l’Espagne et livrera quelques mois plus tard sa vision du conflit dans un récit majeur « Hommage à la Catalogne » toujours réimprimé. La suite de la carrière est présentée par Pierre Christin de façon chronologique en prenant le soin de lier la vie d’Orwell à ses textes repris dans une police de machine à écrire. Au final cela donne un récit qui, sans être révolutionnaire sur la forme, révèle l’homme trop souvent caché derrière ses œuvres. Christin le fait en s’attachant les services du dessinateur Sébastien Verdier avec qui il a déjà travaillé sur Rencontre sur la transsaharienne (Dupuis) ainsi que, pour certaines parties insérées dans le déroulé du récit, d’anciens collaborateurs de renom : André Juillard, Olivier Balez, Manu Larcenet, Blutch, Juanjo Guarnido et Enki Bilal. Orwell a inspiré Pierre Christin tout au long de sa carrière et le scénariste, inspiré, lui rend dans cet album de belle facture.

Pierre Christin et Sébastien Verdier – Orwell – Dargaud