La 6ème édition du MaXoE Festival s’est déroulée du 17 au 30 juin 2019 et cette année encore vous avez été très nombreux à suivre les événements que nous vous avions préparés pour ce rendez-vous annuel de l’aventure MaXoE, entièrement dédié à ceux qui nous lisent sur le site et nous suivent sur les réseaux sociaux. Retour sur les événements de cette édition ! Grand Prix des Lecteurs (GPL) Commençons par les votes pour les Sélections dans le cadre du ... En savoir plus !
MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > La BD du jour : Segments, Lexipolis T1 de Malka & Gimenez
Livres / BD /
La BD du jour : Segments, Lexipolis T1 de Malka & Gimenez

Que nous réserve le futur ? Quel modèle de société sera en place d’ici à cinquante ou cent ans ? Les modèles et références qui fondent nos sociétés seront-ils encore en vigueur ? Des questions pertinentes qui nous préoccupent tous. Richard Malka nous donne à voir avec Segment un des futurs possibles. Pas foncièrement coloré mais dans lequel l’espoir n’est pas totalement absent. Un monde entre raison et déraison…

Imaginons un monde futuriste dans lequel le destin des hommes et des femmes se dessine dès l’âge de sept ans au moyen d’un test censé définir la personnalité de chacun. En fonction des réponses apportées lors de cet examen, les humains seront répartis (divisés), à leur majorité, sur telle ou telle planète regroupant les personnes ayant le même profil psychologique. But avoué ? Éradiquer les tensions, les conflits qui pourraient naitre de l’opposition/la confrontation ainsi qu’éviter le mélange des individus n’épousant pas les mêmes conceptions de vie. De la différence nait le danger, l’incompréhension, la peur de la perversion, tandis que le partage des valeurs et des idées ne peut qu’engendrer harmonie. Ce modèle de société censé prémunir l’humanité des conflits ne doit pas être remis en cause. Tout manquement aux règles et aux valeurs communes de la zone peut se traduire par des jugements souvent expéditifs et sans point de retour rendus dans des arènes conditionnées tels de grands plateaux de jeux télévisés où un public affamé jubile à l’écoute des sentences prononcées contre les « déviants »… Ceci est le cas des deux héros de cette nouvelle série initiée par Richard Malka et Juan Gimenez. Jezréel, jeune rousse pulpeuse, affectée sur la planète Voluptide (dédiée aux plaisirs) se trouve accusée d’avoir « refusé de participer à une orgie. A également refusé de consommer des substances psychotropes ». Or ces délits sont punis par la loi. Elle écopera d’une peine de deux ans de prostitution sur la planète Sodoma. Loth Lungren quant à lui est arrivé en retard pour prendre la navette qui devait le conduire sur son affectation segmentale, remettant en cause le principe même qui régit la société. Pour ce crime suprême le jeune homme sera condamné à la peine capitale, cinquante ans de relégation génétique (vieillissement accéléré). Refusant le principe même de ces peines Jezréel et Loth vont tenter de s’évader… Par cet acte d’insoumission ils remettront en cause les piliers de la société, ceux-là même qui ont permis d’éradiquer les crimes sous toutes leurs formes. 

Les théories de Carl Gustav Jung, John Hughlings Jackson, Georges Dumézil, Isabel Mayers et Katherine Briggs sont énoncées en annexe de cet album, elles sont à l’origine de ce monde imaginé sous la forme de planètes phalanstères devant permettre l’organisation et le développement d’une vie harmonieuse. Tout est pensé, ou censé être pensé, pour éviter de plonger dans les erreurs passées. Mais pouvons-nous être sûr que la segmentation, la répartition des hommes en groupes psychologiques rigides peut assurer le bonheur de tous ? Des notions qui échappent au plus grand nombre. Cette rébellion de Jezréel et Loth jettera le trouble sur la façon de penser des hommes. Ce choc trouvera-t-il un écho ? Le scénario de Richard Malka repose sur une documentation riche qu’il explore et développe à partir des théories de psychologues, linguistes, psychiatres… A partir de ce monde créé l’auteur livre un album teinté d’une réflexion sur les dangers qui guettent nos sociétés qui, sous un pseudo désir d’harmonie, veulent établir un monde sans relief, sans saveur, incapable de contester ou de confronter sa pensée. Le dessin de Juan Gimenez soutien agréablement le propos sans le dénaturer. Une série à suivre !

Richard Malka & Juan Gimenez – Segments, Lexipolis T1 – Glénat – 2011 – 13, 50 euros