MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > La BD du jour : Tom Thomson de Sandrine Revel (Dargaud)

La BD du jour : Tom Thomson de Sandrine Revel (Dargaud)

Tom Thomson est l’un des peintres majeur de la scène canadienne. Son œuvre, composée sur une brève période de cinq ans, aura révolutionné la peinture contemporaine. C’est dans le Parc Algondin qu’il trouvera son inspiration dans cette nature sauvage qui lui permis de travailler son rapport à la lumière et sa sensibilité aux éléments naturels. Une découverte !

L’homme face à ses doutes. Le peintre Tom Thomson aurait pu ne jamais laisser trace de son bref passage. D’abord graphiste pour une société de design de Toronto, c’est grâce à l’insistance de sa sœur à qui il offre un tableau le jour de Noël, que le jeune homme va se consacrer à la peinture. Une carrière brève mais d’une incroyable densité qui a fait de lui l’un des peintres contemporains les plus reconnus de son temps. Tom Thomson aimait partir au contact de la nature – il ne peindra d’ailleurs que rarement autre chose que les paysages du parc Algonquin où il avait trouvé refuge. Une nature qu’il apprend à observer au rythme des saisons, saisissant les éclairages, l’effet des éléments, la rudesse de cette forêt qui s’étale sans fin.

Pour subvenir à ses besoins il se fera guide, il acceptera aussi le financement d’un mécène qui lui permet de travailler à ses tableaux. Pour livrer de grandes toiles qu’il peint en intérieur, Thomson va mettre au point une technique de planche – esquisses saisies sur le vif – qui lui donne le sens, la liberté et l’orientation à prendre sur ces travaux plus aboutis. La carrière du jeune peintre se résumera aux cinq années allant de 1912 à 1917, de son installation au parc Algonquin à sa mort aujourd’hui encore mystérieuse.

Sandrine Revel s’est révélée au neuvième art par sa biographie du pianiste et compositeur Glenn Gould parue il y a quatre ans chez Dargaud. Elle nous revient avec le portrait de Tom Thomson, un autre artiste qui a influencé la peinture canadienne contemporaine. Jouant sur les mystères liés à sa mort, l’auteure met en scène un groupe d’artistes à la recherche de son corps pour déterminer les raisons de sa mort. Un seul indice pour eux, il pourrait être enterré au Lac Canoe. Ce fil narratif se superpose à la biographie proprement dite de Tom Thomson dévoilée en séquences à rebours qui remontent jusqu’à son enfance. Sandrine Revel donne à voir sa vision du peintre. Une vision qu’elle a construit en s’empreignant de l’œuvre du peintre et en essayant de se fondre en lui pour retranscrire ses émotions, sa vision du monde et de la nature qui l’entoure. Elle utilise ainsi une narration essentiellement graphique qui se veut immersive. Un récit d’une grande intelligence qui donne l’envie de découvrir un peintre peu connu en France.

Sandrine Revel – Tom Thomson – Dargaud


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ. Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Depuis combien de temps lisez-vous MaXoE ?





Loading ... Loading ...