Quai des Bulles approche et comme chaque année, un plaisir à peine dissimulé s’installe dans les chaumières de ceux qui se préparent à s’y rendre. Le festival est devenu mythique et beaucoup le préfèrent au FIBD d’Angoulême par son cadre propice à la rencontre, par la mer qui invite aux voyages lointains et par sa programmation souvent judicieuse qui mêle expositions, rencontres, concerts dessinés, projection de films, masterclass et bien d’autres choses encore. Le ... En savoir plus !
Le mois d’octobre débute et avec lui notre premier Focus Spécial depuis la rentrée de septembre, et non des moindres ! L’équipe de MaXoE se mobilise pour vous proposer un contenu qui sera consacré à la Grèce (Antique) que nous allons aborder comme dans tous nos Focus, par des biais très différents. Les thématiques habituelles que vous connaissez déjà bien sur MaXoE seront au coeur de ce Focus, nous allons ainsi vous parler de jeux vidéo évidemement avec notre ... En savoir plus !
MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > Les BD du Mercredi : El Boxeador, Beirut, bloody Beirut et In Humus
Livres / BD
Les BD du Mercredi : El Boxeador, Beirut, bloody Beirut et In Humus

Le mercredi c’est désormais trois albums sur lesquels nous portons notre attention. Trois livres qui font l’actualité, trois conseils de lecture, dans une diversité de genre et de format, pour aiguiser la curiosité de chacun !

InHumus

La mort d’une baleine, venue s’échouer sur une lande de terre quasi lunaire, vient réveiller tout un peuple caché. De cette manne de viande fraiche, la vie, consignée à de pâles desseins, s’anime et bourgeonne de nouveau. Chacun, de l’homme qui peuple cette contrée reculée, à tout un tas de micro-organismes, va s’ouvrir à un nouveau monde riche de promesses. Un dessin d’une étrange beauté au service d’un récit qui flirte avec l’onirisme, proche des récits SF-écologiques des années 50 et 60.
Linnea Sterte – InHumus – Ed. de la Cerise

 

El Boxeador

Un combat de boxe entre deux héros que tout oppose. Rafa représente cette force brute à la puissance dévastatrice. Toujours prêt à recevoir les coups, dur au mal, il jouit d’un physique et d’une endurance très nettement au-dessus de la moyenne. Cette force, qui est aussi force de caractère, il la tient de son enfance dans les bas quartiers, là où tout est plus difficile qu’ailleurs. Il affrontera pour la gloire, et pour se prouver qu’il peut encore faire vibrer les foules, son strict opposé, Hector, jeune, technique plus que puissant, tout droit issu des beaux quartiers. Le choc de ce combat des extrêmes est subtilement dépeint par Ruben del Rincon et Manolo Carot, chacun dessinant et scénarisant le récit d’un des deux héros dans sa quête du titre, dans un livre dont les deux parties se rejoignent en milieu d’album lorsque les coups d’une rare violence s’échangent sur le ring. Un album musclé, mais pas que, qui s’immisce dans deux destinées et deux trajectoires tragiques au point de faire ressortir, au fil de la lecture, l’homme de l’athlète émérite. Une réussite parfaite.
Ruben del Rincon et Manolo Carot – El Boxeador—Editions du Long Bec

 

Beirut Bloody Beirut

Deux jeunes femmes débarquent dans une Beyrouth qu’elles ne reconnaissent plus, baignée de fantasmes et de dangers qu’une faune d’énergumènes pas très fréquentables se plait à entretenir. Par cette déambulation dans la ville labyrinthique, Tracy Chahwan livre sa vision d’un pays ouvert sur l’Occident mais perdu dans ses paradoxes. Le trait incisif, conjugué à une liberté de ton offre un premier album saisissant. Une auteure à suivre qui porte un regard percutant sur le monde qui l’entoure.
Tracy Chahwan – Beirut Bloody Beirut – Marabulles – 9, 95 euros