MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > Les six druides et les six épreuves de Vincent F.B.
Livres / BD
Les six druides et les six épreuves de Vincent F.B.

Appréciation de MaXoE
4 / 5
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
François et Catherine ont perdu la mémoire et vivent depuis en tant qu’historiens et chasseurs de reliques. Mais des rêves et des évènements hors du commun les entrainent dans le monde du druidisme. Ils vont alors partir à Brocéliande pour en savoir plus sur ces rêves, pour connaître leur suite. Mais quelle est la bonne réalité, celle dans laquelle ils vivent, ou celle de leurs rêves ?

Je vous en avais parlé de ce livre lors de mon rendez-vous A lire. Et bien je l’ai lu et j’ai même lu le 2ème. Si si. Et j’en suis plutôt satisfaite même si le style de l’écrivain est assez surprenant.

Mais commençons par le commencement et l’histoire du premier tome qui est peut-être plus petit par rapport au deuxième, mais qui a une place très importante tout en n’étant pas indispensable à la lecture du deuxième. C’est compliqué, hein ? J’aime bien vous embrouiller, mais si vous lisez ces 2 livres, vous comprendrez ce que je veux dire.

Dans ce 1er tome, François et Catherine, les 2 personnages principaux, sont des historiens amnésiques. Oui, c’est particulier comme combinaison, mais c’est bien le cas. Ils ont perdu la mémoire lors d’un accident de voiture et se sont réveillés amnésiques. Ils sont devenus par la suite historiens – chasseurs de reliques avec une nette préférence pour tout ce qui a un rapport avec le druidisme.

Tout se passe plutôt bien (pour des amnésiques qui essayent de se reconstruire une vie) mais François commence à faire des rêves. Des rêves de druides, d’un pacte et d’une trahison. S’enchainent d’autres rêves que Catherine va partager et des situations plus qu’étranges qui vont les amener à Brocéliande pour connaître la suite de cette histoire dont ils rêvent.

Vous pouvez noter l’effort immense que j’effectue pour ne pas vous raconter toute l’histoire. 😉

C’est tout ce que je dirai sur l’histoire du premier tome. Vous vous doutez bien qu’à la fin, François et Catherine connaîtront le fin mot de l’histoire.

Dans le deuxième tome, on en apprend plus sur ce monde, sur les 6 druides. En fait, on va suivre leur évolution, de leur naissance jusqu’à bien après le pacte. Vous comprendrez alors le pourquoi de l’existence du premier tome qui trouvera sa place à environ 1/3 du 2ème tome. Mais vous découvrirez ces personnages que vous avez rencontrés au tome 1 avec plus de profondeur et il sera plus facile de s’y attacher. Vous découvrirez aussi un monde plus immense que la Terre et un méli-mélo de mythologie. Personnellement, j’aime beaucoup quand le druide Sud rend visite à Zeus. Je trouve ça un peu décalé.

Ces livres sont écrits d’une manière très simple. Vous n’y trouverez pas de moments d’introspections, pas de longues descriptions. Il se passe toujours quelque chose. L’écriture est simple et ne comporte aucune figure de style alambiquée dont certains auteurs ont le secret. Et ça, c’est à la fois un avantage et un désavantage. Un avantage parce qu’on ne s’ennuie à aucun moment, parce que l’histoire suit son rythme et aussi parce que ce livre peut être lu aussi bien par des adultes que par des adolescents. Un désavantage parce qu’une fois que je les ai fini, il m’est resté un petit goût de non achevé, de manque de profondeur des personnages et l’impression que tout est trop facile. Les évènements s’enchainent assez vite et on ne ressent pas de passages plus difficiles que d’autres. On ressent les passages plus importants, les passages cruciaux, mais ils s’écoulent comme le reste des 2 livres : d’une manière fluide et continue.

Je parlais tout à l’heure de méli-mélo mythologique, mais cela ne concerne pas seulement la mythologie, mais aussi le monde de la fantasy avec les elfes et les fées. Et puis les druides aussi, forcément. 😉 Mais les puristes du druidisme n’aimeront pas à mon avis parce que leur « art » n’est pas développé. Personnellement, j’aime bien la manière dont l’auteur chamboule l’ordre des choses. A priori, si on vous le demandait, lequel des deux serait le plus puissant : un druide ou un dieu grec ? 😀 Et bien pour l’auteur, ce n’est pas le cas (j’ai supposé ici que vous avez répondu dieu grec plus puissant que druide). Il revisite et conserve à la fois les mythologies et autres peuples de la fantasy et se les approprie.

Certains critiqueront l’école de « magie » qui ressemble beaucoup à la série Harry Potter (et l’auteur a réussi à faire un gamin encore plus insupportable que Malfoy d’ailleurs). Mais ce genre d’écoles est assez récurrent, et pas seulement dans l’esprit des enfants qui ont tous rêvé à un moment ou un autre, de pouvoir entrer dans une telle école.



Initialement publié le 18.02.10 à 17:51.

Appréciation de MaXoE
4 / 5
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

Ces 2 livres sont une agréable surprise. Aussi bien au niveau de l’histoire que dans la manière de situer les deux tomes l’un par rapport à l’autre. Vouloir se contenter d’un seul tome est à mon avis une erreur. Le premier tome prend place au milieu du deuxième. Il n’a pas besoin du deuxième pour exister tout comme le deuxième n’a pas besoin de lui, mais l’un sans l’autre, il vous manquera quelque chose. L’auteur a, de plus, su créer un monde totalement nouveau à partir de mondes que l’on connaît déjà, de références qui sont bien encrées. Il lui manque toutefois un peu de profondeur dans son écriture.
ON A AIMÉ !
- Lecture très fluide
- Pas de temps mort
- J’aime beaucoup la construction de ces 2 premiers tomes, comment le 1er trouve sa place dans le second
ON A MOINS AIMÉ...
- C’est une série -_- Faut attendre la suite…
- Les personnages sont un peu superficiels
- On ne ressent pas les difficultés de l’histoire
Les six druides et les six épreuves
Support(s) : Livres / BD
Editeur : La Frémillerie
Auteur(s) : F. B. Vincent
Genre : Fantasy
Format : Broché
Nombre de pages : 216
ISBN : 978-2-35907-007-1&978-2-35907-009-5