La 6ème édition du MaXoE Festival s’est déroulée du 17 au 30 juin 2019 et cette année encore vous avez été très nombreux à suivre les événements que nous vous avions préparés pour ce rendez-vous annuel de l’aventure MaXoE, entièrement dédié à ceux qui nous lisent sur le site et nous suivent sur les réseaux sociaux. Retour sur les événements de cette édition ! Grand Prix des Lecteurs (GPL) Commençons par les votes pour les Sélections dans le cadre du ... En savoir plus !
MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > Retour sur les livres du Seigneur des Anneaux : deux avis sinon rien
Livres / BD /
Retour sur les livres du Seigneur des Anneaux : deux avis sinon rien

Comment faire un focus Tolkien sans parler de l’oeuvre qui lui a apporté la reconnaissance du grand public. Voici donc deux avis sur la trilogie du maître. 

AfficheRetourRoi-haut

 

CommunauteAnneau-couvL’avis de Julie : 

Sur le fond, la trilogie du Seigneur des Anneaux est une belle épopée, avec un sujet dense. Les personnages sont nombreux – principaux comme seulement de passage – et le (long) périple dans lequel l’auteur les emmène est rythmé par bien des difficultés et rebondissements.

Ce que l’on peut reconnaître à J. R. R. Tolkien, c’est sa capacité à créer des univers fantastiques tout à fait magnifiques, et surtout à les développer. Il offre à son lecteur une multitude de détails sur les populations qu’il imagine, leur généalogie, leurs habitudes, etc. Détails qui permettent d’appréhender l’œuvre de manière précise. Dans Le Seigneur des Anneaux, l’imaginaire est sans limite, et c’est en cela que la trilogie vaut le détour.

Mais si ce fond emprunt de merveilleux est tout à fait exceptionnel, il peut dérouter sur la forme. A l’instar de son histoire, l’écriture de l’auteur est dense, foisonnante de détails, de descriptions. Peut-être trop. La lecture risque donc de devenir laborieuse pour ceux qui ont du mal avec les styles trop lourds, comme l’est celui de J. R. R. Tolkien. Le lecteur pourrait peiner à entrer dans le livre et donc abandonner, ce qui serait dommage car son histoire en vaut le détour. Il faut donc s’accrocher un bon moment avant de commencer à prendre du plaisir avec ces livres, mais une fois cela fait, la voie est ouverte à des heures et des heures de lecture intense !

 

L’avis de Tof : 

Quelle claque quand j’ai découvert le seigneur des anneaux. Et pourtant la lecture du premier tome n’a pas Leretourduroi-couvtoujours été facile. L’auteur se perd parfois dans des épisodes qui manquent d’envergure. Le passage avec Tom Bombadil a les mêmes défauts que certaines pages du Hobbit : trop léger, en manque de noirceur. Mais quand la communauté se crée, l’aventure commence et ne s’arrête qu’à la fin du troisième tome. 

La force de Tolkien réside dans la pléthore de personnages et de communautés qu’il est capable de créer. Chacun a son rôle à jouer, chacun a sa propre vision du monde. Et puis l’univers créé est fantastique, il a inspiré la Fantasy moderne et rien que pour cela, on se doit de posséder ces tomes. Cet univers est cohérent, de bout en bout. On est vraiment projetés dans un autre monde. 

LesDeuxTours-couvLe style est parfois lourd, certes, mais les descriptions y sont merveilleuses. On imagine chacune des collines, chacune des grottes comme si on y était. Ma préférence va au tome des deux tours. On sent la charnière, le moment où les choses commencent à basculer. Et puis le Rohan est fascinant à tous points de vue. 

Du côté de l’émotion, vous passerez pas toutes les couleurs de l’arc-en-ciel. L’auteur nous livre sa vision d’un monde en mutation, chacun pourra y voir une projection sur notre réalité. Mais ce qui domine, c’est une forme de nostalgie à la fin du dernier tome, celle de ce Tiers Age qui s’efface et celle de quitter ces héros au coeur pur… 

Indispensable !