Nous avons décidé sur MaXoE de vous proposer une série de dossiers sur DC Rebirth. Cet univers a débarqué en librairie et en kiosque, et il est parfois difficile pour les lecteurs de s’y retrouver. C’est une spécialité des comics de super-héros, Marvel arrive très bien aussi à brouiller les pistes pour le commun des mortels.  Un peu d’explications peut-être. L’idée avec Rebirth, c’est de donner un nouveau départ à toutes les séries de ... En savoir plus !
MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > Susine et le Dorméveil, interview avec Clément Lefèvre en avant-première !
Livres / BD /
Susine et le Dorméveil, interview avec Clément Lefèvre en avant-première !

Un monde entre-deux, qui suscite le rêve et l’espoir mais qui n’est pas sans dangers. Ce monde c’est le Dorméveil. Susine a appris son existence aux côtés de sa grand-mère dont les histoires la transportent vers des ailleurs foisonnants et riches en rebondissements. Mais peut-on sortir indemne d’un tel monde qui conjugue les couleurs ? Susine nous offrira dans le premier volet de ce triptyque quelques éléments de réponse…

 

Lorsque Susine chausse sur sa tête son couvrepomme canalisateur, elle parvient à percevoir un autre monde que le nôtre. Un monde dans lequel la considération et l’attention qu’on lui porte n’ont pas d’égal avec le concret du quotidien. Il faut dire que les parents de la jeune fille s’enlisent dans des querelles sans fin toutes plus virulentes les unes que les autres et qu’ils ne prennent pas conscience de la tristesse qui prend corps dans son esprit et dans son cœur. Alors Susine trouve refuge dans les histoires que lui conte sa grand-mère et qui adoucissent les longues après-midi de son enfance.

Des histoires où il est question d’un monde merveilleux suspendu entre lumière et pénombre. Un monde dangereux renfermant bien des secrets gardés qui ne se révèlent qu’en le parcourant d’un esprit vif et curieux, le Dorméveil. Il n’en fallait pas plus pour aiguiser l’imaginaire de Susine qui construit avec ces histoires un univers refuge qui l’éloigne pour un moment de son morne quotidien. Et puis, un jour, sa grand-mère décide de partir au loin en passant par les nuages. Envolée. Celle qui teintait de couleurs le quotidien de la jeune fille a pris la poudre d’escampette laissant un vide sidéral que ne comblera pas Mme Dubois, la nouvelle dame en charge de la garder.

Alors Susine décide d’essayer de franchir cette barrière infime qui sépare le monde que nous connaissons de l’entre-deux, ce no man’s land magique peuplé d’êtres aux formes, aux couleurs et aux mœurs bien différentes des nôtres. Cet entre-deux n’est autre que le Dorméveil, celui-là même dont lui a parlé sa grand-mère. Peut-être y trouvera-t-elle des réponses à ses questions, l’affection et l’attention qui lui font défaut ? Qui sait ? Et quand bien même elle ne trouverait pas ce qu’elle y cherche, ce monde serait une porte d’entrée vers un ailleurs stimulant et fondateur de nouveaux espoirs, des espoirs d’enfant nécessaires à son équilibre…

Le reste nous vous laissons le découvrir. Susine parviendra à entrer dans le Dorméveil, y croisera tout un tas de personnages singuliers qui possèdent une histoire, une vie, bref un intérêt pour elle qui se trouve habitée de doutes. Elle y gagnera de nouvelles responsabilités et n’aura qu’une envie : parcourir et reparcourir ce monde à étages qui lui offre l’évasion qu’elle recherche. Elle devra aussi trouver un sens dans les situations, les rencontres et les échanges qu’elle entretient dans le Dorméveil, un monde étrange donc qui possède plusieurs facettes et plusieurs raisons de s’y perdre…

Alors elle pourra opérer sa lente et salvatrice métamorphose…

Avec Susine et le Dorméveil Clément Lefèvre livre, aidé de Bruno Enna auteur du texte de ce conte, une vision de l’enfance au travers d’une thématique pas forcément révolutionnaire – qui emprunte à des univers tels qu’Alice au pays des merveilles – mais qu’il revisite avec cette idée d’équilibre à rechercher en permanence. Un univers qui joue sur les entre-deux : deux mondes, le réel et le fantasmé, deux états, rêve et réalité, deux couleurs, le blanc et le noir… et si finalement une troisième venait déranger tout ce petit ordonnancement du monde ? Si l’équilibre devait naître des déséquilibres de notre quotidien ? Le dessin de Clément Lefèvre foisonne d’idées, d’éléments « rapportés » et revisités, de liberté créatrice et de limites repoussées. Le lecteur doit porter son attention à chaque détail pour essayer de comprendre ce qui se cache entre les lignes mais aussi entre les traits offerts, des sens, des perspectives qui toucheront ceux qui décideront aussi de franchir cet entre-deux pour se laisser porter par leur imaginaire…

Clément Lefevre & Bruno Enna – Susine et le Dorméveil – Soleil/Métamorphose – 2012 – 16, 95 euros

 

Interview de Clément Lefèvre