Focus Spécial Joker
A l’occasion de la sortie du film Joker au cinéma, nous vous proposons depuis le début de la semaine un Focus Spécial consacré au Joker, un personnage que vous pouvez retrouver sur grand écran mais aussi en Comics. Et c’est justement l’objet de ce Concours avec Urban Comics que nous lançons aujourd’hui jusqu’à dimanche minuit qui vous permettra peut-être de gagner un lot comprenant 2 Comics : Joker Renaissance + L’homme Qui Rit ! Pour ... En savoir plus !
MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > The Hunger Games – Tome 1
Livres / BD /
The Hunger Games – Tome 1

Voici que s’achève notre Focus consacré à l’univers de Hunger Games. Et il se termibe sur une chronique du premier tome de cette trilogie littéraire signée Suzanne Collins. Qui est devenu un best-seller.

Hunger Games Livre 1 Une

 

 

Hunger Games Livre 1 CouvertureSur les ruines de ce qui était autrefois les États-Unis d’Amérique s’est construit l’État de Panem. Un État autoritaire dont le pouvoir central – situé au Capitole –  exerce son hégémonie sur ses différents Districts. Douze Districts. Il y a des décennies de cela, ils étaient au nombre de treize et se sont soulevés contre la toute puissance du Capitole. La répression fut terrible, le District Treize rasé et depuis lors le Capitole n’a de cesse de rappeler à la population de Panem qu’elle est sous son contrôle total. Pour cela, il utilise les « Hunger Games » – un jeu télévisé impitoyable où une fille et un garçon âgés entre douze et dix-huit ans et issus de chacun des Districts sont lâchés dans une arène en milieu naturel et tenus de s’affronter. C’est un combat à mort et il ne doit en rester qu’un.

Katniss Everdeen vit dans le District Douze. Et aujourd’hui va avoir lieu la Moisson, c’est à dire le tirage au sort de la fille et du garçon de son District devant participer aux prochains « Hunger Games ». Elle a seize ans. Elle fait partie des « candidats ».

 

Le récit de The Hunger Games est construit de telle sorte que le lecteur se plonge dans la vie de Katniss. En effet, le livre est écrit de son point de vue. Elle en est même le narrateur. L’idée n’est pas nouvelle, mais elle est intéressante puisque le lecteur a accès à tout ce que pense et ce que ressent son personnage principal. Toutefois, à certains moments, ce style fait tourner le récit en rond, notamment lorsque les jeunes adolescents sont lâchés dans l’arène pour les « Hunger Games ». On s’ennuie un peu car on ne peut avoir accès à l’intégralité de ce qu’il se passe dans l’arène, mais c’est un parti pris.

Sur la forme, ce livre se lit plutôt bien. L’écriture n’est pas exceptionnelle. Ça n’est pas de la grande littérature. il n’y a pas vraiment de style propre. Non, c’est une écriture facile. Facile, mais soignée. Qui se lit vite et se comprend aisément.

Mais ce qui suscite l’intérêt, c’est le fond. Le propos. Cette Amérique post-apocalyptique soumise à la terreur. L’aspect politique est donc intéressant, et plutôt bien abordé. Tout comme la critique de notre société actuelle livrée aux médias par ces jeux terribles que sont les « Hunger Games ». De cette télé-réalité qui se développe de plus en plus, avec des principes de plus en plus extrêmes. Et là, ce livre questionne. il questionne sur notre société de consommation. Il questionne sur la manière dont un gouvernement, quel qu’il soit, exerce son contrôle sur le peuple. 

Ce livre n’est donc pas ce qui se fait le mieux en matière de littérature, mais ça n’est pas non plus ce que l’on lui demande. Il est en tout cas suffisamment bon pour avoir envie de le finir. Et surtout, de lire la suite !

Notre avis :  5

Hunger Games I – Suzanne Collins – Éditions Pocket Jeunesse