MaXoE > RAMA > Dossiers > Musique > La Playlist : Alaskalaska, Abakan, Thomas Grimmonprez Quartet, Saintard
Musique
La Playlist : Alaskalaska, Abakan, Thomas Grimmonprez Quartet, Saintard

On continue l’été sans pause chez MaXoE mais avec des playlists un peu plus « light ». Chaque semaine c’est un seul album qu’on vous propose. Ici, on s’intéresse à la pop élaborée de Alaskalaska. 

Notre sélection d’albums : nos coups de coeur, notre préférence

The Dots – Alaskalaska

4

Voilà un bien joli mélange. Oui c’est la pop qui domine sur cette première galette du groupe londonien. Mais ces gens là n’aiment pas les frontières, ils en jouent, ils se jouent de nous en nous baladant à droit à gauche, en brouillant les pistes, … Moon est un exemple flagrant de cette façon de faire. La ligne de basse est très bondissante alors que les voix se font traînantes et le saxophone nous offre des sorties jazzy. Et puis ils virent sur totalement autre chose avec Arrows. Là c’est beaucoup plus planant, beaucoup plus introspectif. L’électro s’invite à la danse et les notes dissonantes apportent un peu de fraîcheur à la piste. Chaque morceau est assez complexe dans sa construction, c’est le genre d’album qui peut s’écouter distraitement mais qui mérite toute votre attention. Cette complexité se déguste avec le temps, avec les nombreuses écoutes. Bref, c’est du tout bon. 

Pop, électro, jazz – Marathon Artists – mai 2019 – site officiel

 

Infos en Vrac : concerts, sorties, vidéos

Abakan nous offre un nouveau single

L’artiste nous propose de découvrir ses nouvelles compositions les unes après les autres. Voici ainsi un nouveau titre qui ne pourra pas vous laisser indifférent. C’est fin et ça balance. Comme d’habitude.  

 

Thomas Grimmonprez Quartet

Après l’album « Bleu » sorti en 2009, »Kaléidoscope » sorti en octobre 2016, le batteur Thomas Grimmonprez est de retour le 23 août en quartet pour la sortie de l’album « Big Wheel » sur le label Outnote Records.

 

Saintard

A l’occasion de l’anniversaire d’Henri Salvador, Saintard reprend une de ses chansons les plus méconnues : Pauvre Jésus Christ, sorti en 1972. Pauvre Jésus Christ est le deuxième single de Saintard, il sera présent sur son EP Calor dont la sortie est prévue en Octobre. Intéressant cette approche musicale.