MaXoE > RAMA > Dossiers > Musique > MaXoE Festival : l’interview d’Abakan

MaXoE Festival : l’interview d’Abakan

On continue nos interviews made in Festival MaXoE. Cette fois, c’est Abakan qui nous répond et nous fait partager sa passion.

Abakan-haut 

MaXoE : Tout d’abord, pourriez-vous donner quelques informations sur votre parcours à nos lecteurs ?

Abakan : J’ai débuté le chant assez jeune, par mimétisme au départ, à essayer de mimer un père lui même chanteur. Puis dès l’âge de 17 ans j’ai commencé une approche plus technique du chant, en suivant des cours avec une troupe issue du studio des variétés (Nathalie Dupuis, Yves postic, etc.).

J’y ai appris la base, celle sur laquelle un chanteur doit s’appuyer, je pense. En parallèle j’ai commencé aussi à me confronter aux gens sur des petites scènes. Très vite l’envie d’en faire mon métier vint comme une évidence. Ce fut mon quotidien jusqu’au démarrage de ce projet d’album.

 

MaXoE : Cette culture elle est soul, on sent, cela dit beaucoup d’influences sur cet album, pouvez-vous nous en dire plus ?

Abakan : Elle est en effet soul mais pas que. Mes premiers amours que sont George Benson, Stevie Wonder, Ewf étaient eux-mêmes influencés par le jazz ou encore des rythmes latins. J’ai aussi beaucoup écouté des artistes plus rock (Toto, Santana, Eagles, etc..) ou des artistes qui faisaient ce grand écart entre le rock et la soul comme Michael Mc Donald, Christopher Cross, Gino vannelli, etc. Je ne me suis donc mis aucune barrière de genre. J’étais même curieux de voir ou cela allait me mener. Le leitmotiv étant que ça sonne.

Abakan-1

 

MaXoE : Vous écrivez, vous composez, vous jouez ? Racontez-nous un peu.

Abakan : Je compose essentiellement à la guitare. Et ce avec des notions de bases (que ce soit au clavier ou à la guitare). Je suis avant tout un mélodiste, j’aime les mélodies et cela vient subitement, en voiture ou ailleurs. Autant dire que la fonction Magnétophone de mon téléphone est rangée à portée de main ! 🙂 Pour les textes j’ai eu la chance d’avoir 3 auteurs différents, 3 filles et 3 chanteuses de grands talents de surcroît. (Crystal Petit, Raphaële Atlan, Ophélie Billé Mbouh)

 

MaXoE : Vous proposez des duos sur cet album, on pense, entre autres, à celui avec Raphaële Atlan. C’est une chanteuse Jazz, comment est née cette rencontre ?

Abakan : Raphaële est une amie, rencontrée au gré des nombreuses soirées privées que l’on faisait tous les deux. Je savait déjà qu’en parallèle de l’événementiel, elle travaillait sur son 1er album. Puis lorsque j’ai composé Keep up the faith qui mêlait soul et jazz, il m’est apparu évident de lui proposer. Je lui ai envoyé une demo guitare/voix enregistrée sur un iphone et elle a tout de suite dit oui 🙂 Au final c’est même elle qui a écrit les paroles !

 

MaXoE : Nous avons beaucoup aimé cet album. On sent que chaque morceau a été peaufiné à l’extrême. Chaque instrument y a sa place. Vous aimez l’équilibre dans la musique ?

Abakan : Merci ! 🙂 Il est vrai que je me suis laissé le temps de faire les choses comme je les entendais parfois de manière bornée voir obsessionnelle. Mon entourage aurait souhaité entendre les titres plus tôt je pense 🙂 Mais à l’image d’un tableau inachevé j’avais besoin d’entendre ce que j’avais précisément en tête. J’ai su, je crois, m’entourer des bonnes personnes. Goldey, Boris duvigneau ou encore Thomas Faure pour les arrangements cuivres, m’ont permis de le faire. Quant à l’équilibre il fut amené au mix grâce à Pascal Lafa. Trouver la place de chaque instrument et créer cette perspective presque live, comme si nous avions visuellement les musiciens devant nous, fut un long et dur labeur qui a donné lieu a de multiples versions et de nombreux Pomme Z !

 

MaXoE : Malgré cet équilibre, on peut voir une basse aux arabesques complexes, sa place est prépondérante pour votre groove non ?

Abakan : On essaie de faire une musique dite « Groovy » donc oui la base rythmique avait une importance capitale. Toutefois au delà du jeu c’était la couleur en général sur les instruments utilisés qui a focalisé mon attention.

 

MaXoE : Avez-vous prévu des dates de concert à ce jour ? Il y a une date à Paris mais la province aura le droit de vous voir ?

Abakan : Alors en effet le 4 juillet fait office de toute première date sur Paris, sur la scène de La Bellevilloise mais notre envie de jouer un peu partout en France est bien là. Cela fait partie des choses que nous allons essayer de mettre en place avec notre label Lalarecords en sollicitant les tourneurs. D’ailleurs si ils nous lisent !? :))

 

MaXoE : Quels sont vos projets pour l’avenir, après ce premier album ?

Abakan : Dans un premier temps, il s’agit bien entendu de faire vivre cet album sur scène mais plusieurs envies me titillent déjà ! Me lancer dans un second album bien sûr mais aussi l’envie de composer pour d’autres..

 

MaXoE : Pour finir, MaXoE est un média indépendant et pluri-culturel, pas de frontières entre les BD, les livres, la musique, le cinéma ou les jeux-vidéo. Parlez-nous un peu de vous : vous jouez à quoi ? Vous lisez quoi ? Vous regardez quoi ? Et bien sûr vous écoutez quoi ? Et si vous aviez une ou plusieurs oeuvres à conseiller à nos lecteurs ?

Abakan : J’ai des souvenirs d’enfance ou la BD était assez présente, à travers mes collections d’Achille Talon ou de Gaston Lagaffe ! Puis ce fut le tour des consoles de jeux ! Je me souviens encore du jour où je suis ressorti du magasin tout fier avec ma megadrive sous le bras ! :)) « Squattage » des jeux de foot particulièrement, de PES, pour finir chez l’ennemi juré, FIFA ! Je lis très peu de livre type romans, mais pas mal d’infos en tous genres via le Web. Je suis par contre boulimique de films et de musique. Je n’allume que rarement la télévision si ce n’est pour y voir des films (SF si possible) et plus particulièrement fan de séries ! Si je devais en citer 3 ce serait Breaking Bad, Games Of Thrones et Six feet under. Côté musique il y’a évidemment les classics mais là plus trop de surprises, nan je conseillerais aux lecteurs fans de groove, de soul, de funk des groupes plus récents et plus confidentiels mais tout aussi talentueux : Electro Deluxe, Allen Stone, Mamas Gun, Alain Clark, Electric Empire ! 

 

Et voilà, merci à lui pour nous avoir accordé cette interview et, pour mémoire, voici la chronique de son album qui est en compétition dans la catégorie Blues/Jazz/Soul. 

 

AbakanNewMan-jaqA New Man – Abakan

 5

Dire que l’on a aimé cet album est un doux euphémisme. Si vous nous suivez un peu, vous savez que ce n’est pas la première fois que l’on vous parle de Abakan. Nous avons relayé ses vidéos et nous attendions cet album avec la plus grande impatience. Qu’il est bon de ne pas être déçu ! Voilà la Soul comme on les aime. Le groove est incroyable et les instruments sont au service du morceau. Premier morceau, première claque. Une basse de feu et une batterie terriblement fine forment un tapis idéal pour les voix justement dosées. Et puis il y a cette petite sortie du piano et de l’orgue en fin de morceau, original, bien senti. Sur Keep Up The Faith, l’artiste a la bonne idée d’inviter Raphaële Atlan. Là on a le droit à un savoureux mélange des voix, tout en douceur, tout en inspiration. Le morceau s’emballe alors pour finir sur une séquence redoutable de saxophone et de groove. 

Au-delà d’un groove terrible, cet album brille par sa réalisation. L’équilibre est maintenu en permanence, Abakan aime chacun des instruments. La batterie a toute la place pour montrer sa finesse, la basse nous offre des lignes aux arabesques multiples, les claviers sont discrets mais indispensables. A écouter un casque sur les oreilles pour en débusquer toutes les ghost notes. Oui la force de cet album est là. Il exhibe des mélodies efficaces mais il fait surtout preuve d’une très grand finesse. Chaque morceau a été ciselé avec amour, cela s’entend. Un travail d’orfèvre !

Le coup de coeur du mois ! 

Soul – Label : LalaRecords – mai 2014 – http://www.abakan.fr


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Les films, vous les regardez de préférence...





Loading ... Loading ...