MaXoE Festival 2019MaXoE Festival 2019 MaXoE Festival 2019
Le premier concours du MaXoE Festival 2019 concerne un jeu de foot, alors que nous sommes actuellement en pleine Coupe du monde féminine de football 2019. A partir d’aujourd’hui et jusqu’à demain, vendredi 21 juin 2019 à minuit, nous vous proposons de gagner un code PS4 pour l’excellent PES 2019 ! Le jeu, dont vous pouvez lire notre test ici, fait bien-sûr parti de la Sélection Jeux Vidéo du Festival et vous pouvez tenter votre chance de gagner votre code ... En savoir plus !
MaXoE > RAMA > Downloads > Cinéma / DVD > Diamantino de Gabriel Abrantes et Daniel Schmidt reçoit le Grand Prix Nespresso de la 57e Semaine de la Critique
Cinéma / DVD /
Diamantino de Gabriel Abrantes et Daniel Schmidt reçoit le Grand Prix Nespresso de la 57e Semaine de la Critique

Lors de la 57e Semaine de la Critique, le jury présidé par Joachim Trier a décerné le Grand Prix Nespresso à Diamantino, le premier long métrage de Gabriel Abrantes et Daniel Schmidt.

Cette récompense confirme le talent des deux jeunes réalisateurs déjà repérés pour leurs courts métrages Pálacio de Pena (sélectionné à Venise en 2011) et A History of Mutual Respect (primé à Locarno en 2010).

Depuis Cannes, la comédie loufoque du duo a connu de nombreuses sélections en festivals comme Karlovy Vary, le BFI de Londres, le New York Film Festival ainsi que les festivals de Vancouver et Toronto. le film vient également d’être nommé dans la catégorie de la meilleure comédie aux European Film Awards.

Gabriel Abrantes et Daniel Schmidt mettent en scène la vie d’un footballeur au grand coeur. Alors qu’il perd son génie footballistique en pleine coupe du monde, Diamantino, incarné avec brio par Carloto Cotta, doit découvrir les affres de la vie sans le football, entre manipulations familiales, la crise de l’immigration et la montée de l’extrême droite. Les deux jeunes réalisateurs jouent avec subtilité, frôlant parfois l’absurde, de ce décalage pour offrir un film fantasque, haut en couleurs et complètement libre.

« C’est une réjouissante satire pop dans laquelle un célèbre joueur de foot voit son torse se transformer. Qu’on ne s’y trompe pas. Ce long métrage burlesque traite de sujets des plus sérieux : crise des réfugiés, culte de la célébrité, montée de l’extrême droite… de manière à la fois inventive et légère. » (Télérama).