La 6ème édition du MaXoE Festival s’est déroulée du 17 au 30 juin 2019 et cette année encore vous avez été très nombreux à suivre les événements que nous vous avions préparés pour ce rendez-vous annuel de l’aventure MaXoE, entièrement dédié à ceux qui nous lisent sur le site et nous suivent sur les réseaux sociaux. Retour sur les événements de cette édition ! Grand Prix des Lecteurs (GPL) Commençons par les votes pour les Sélections dans le cadre du ... En savoir plus !
MaXoE > RAMA > Downloads > Musique > Bleu Reine : Le clip ‘A l’autre bout de moi’ à découvrir
Musique
Bleu Reine : Le clip ‘A l’autre bout de moi’ à découvrir

Repérée en concert au printemps 2018 par Sanit Mils Records, Bleu Reine se fait entendre pour la première fois sur internet avec une reprise franco-allemande de Kraftwerk.

Quelques partages YouTube plus tard, la guitariste et chanteuse Léa Lotz sort un peu plus de l’ombre et dévoile le titre original « Les Yeux fermés », hommage romantico-folk au « Cabinet du Dr Caligari (R. Wiene).

Ce single accompagné d’un clip tourné entièrement en analogique plante le décor du premier EP de Bleu Reine « Élémentaire » : personnages ambigus, équilibre fragile entre obscurité et lumière, choix de la langue française pour dessiner les contours de cet univers étrangement familier.

A noter que Bleu Reine sera en concert le 21 février 2019 à l’Institut Français de Hambourg dans le cadre du mois de l’amitié franco-allemande.

A mesure des concerts (Cimetière du Père-Lachaise, Le Motel, Les Trois Baudets, La Dame de Canton), Bleu Reine prend forme au contact de son public parisien. Seule en guitare-voix, maîtresse de cérémonie invitant ses musiciens fétiches pour créer des formats (de moins en moins) éphémères et (de plus en plus) électriques, l’artiste de 27 ans défend ses chansons et maintient le cap d’une folk de tradition franco-britannique, teintée de grunge, traversée par la fièvre.

L’EP « Elémentaire », enregistré à l’automne 2018 à Paris et sorti le 18 janvier dernier chez Sanit Mils Records, rassemble 5 titres écrits il y a à peine un an. Introspectif, corrosif, émaillé à la fois de douceur mélancolique et de violence sourde, ce disque est fait pour être appréhendé comme un Polaroïd sonore : il donne à entendre une matière riche mais aussi brute que possible, offrant les indices clés de 27 ans de vie en 27 minutes.