MaXoE > RAMA > Downloads > Musique > Williams Brutus : Le clip ‘Rete Ave’m’ à découvrir
Musique
Williams Brutus : Le clip ‘Rete Ave’m’ à découvrir

En 2017 nous vous avions présenté le clip ‘You can’t stop the rain’ et en 2018 nous avions sélectionné l’album L’Estère dans la Playlist MaXoE. Cette année Williams Brutus revient avec un nouveau clip ‘Rete Ave’m’ que nous vous proposons de découvrir.

Williams Brutus fait partie de ces artistes guidés uniquement par leur cœur. Après avoir évolué en duo, puis en solo, avec des 1ères parties et des tournées autour du monde, après des collaborations avec Yves Jamait ou Pierpoljak, il revient avec une toute nouvelle histoire.

Pour la 1ère fois, il chante dans sa langue maternelle le créole haïtien et s’exprime en Musique avec le Kompa, mouvement musical né en Haïti ! A la fois profonde et légère, cette chanson signifie « Reste avec moi », une déclaration d’amour à l’être perdu ou parti.

Tourné dans le magnifique désert de Bardenas en Espagne, le clip de Rete Ave’m dépeint cette sensation de vide, d’une nouvelle page à écrire, à travers notamment la beauté des grands espaces.

Originaire de Haïti et adopté à l’âge de 6 ans, c’est à Mâcon qu’il grandit. Il entre au conservatoire à l’âge de 7 ans où il est formé à la guitare et à la batterie. Il reçoit un enseignement classique pendant 10 ans avec Fernando Sor, Andrés Segovia, Matteo Carcassi ou encore Léo Brouwe.

En parallèle, ses qualités pour l’athlétisme, sa deuxième passion, le conduisent à suivre une formation en STAPS à Dijon. Passion contre passion, c’est finalement la musique qui gagne, et Williams décide de s’y consacrer totalement : il crée son 1er groupe SAI en 2007. Il tourne beaucoup avec ce duo de chanson pop et soul, 2 voix et 2 guitares, pas moins de 4 albums et 400 concerts autour du monde.

En 2014, Williams part à la découverte de ses racines en se rendant pour la 1ere fois en Haïti. Il découvre ses origines, son histoire et décide de reprendre son nom de naissance. En 2018 il achève ce voyage initiatique avec un album du nom de son village natale « L’Estère ».