Quai des Bulles approche et comme chaque année, un plaisir à peine dissimulé s’installe dans les chaumières de ceux qui se préparent à s’y rendre. Le festival est devenu mythique et beaucoup le préfèrent au FIBD d’Angoulême par son cadre propice à la rencontre, par la mer qui invite aux voyages lointains et par sa programmation souvent judicieuse qui mêle expositions, rencontres, concerts dessinés, projection de films, masterclass et bien d’autres choses encore. Le ... En savoir plus !
Le mois d’octobre débute et avec lui notre premier Focus Spécial depuis la rentrée de septembre, et non des moindres ! L’équipe de MaXoE se mobilise pour vous proposer un contenu qui sera consacré à la Grèce (Antique) que nous allons aborder comme dans tous nos Focus, par des biais très différents. Les thématiques habituelles que vous connaissez déjà bien sur MaXoE seront au coeur de ce Focus, nous allons ainsi vous parler de jeux vidéo évidemement avec notre ... En savoir plus !
MaXoE > RAMA > Downloads > Théâtre/Spectacle > Rachid Badouri s’installe au Comédia pour 30 représentations
Théâtre/Spectacle
Rachid Badouri s’installe au Comédia pour 30 représentations

Après avoir été consacré Révélation de l’année au Festival Juste pour Rire en 2005, puis Découverte de l’année au Gala des Oliviers 2006, c’est à l’automne 2007 que la carrière de Rachid Badouri démarre en flèche lorsqu’il présente Arrête ton cinéma ! au Théâtre Saint-Denis de Montréal.

Une avalanche de critiques élogieuses le propulse au rang de véritable phénomène de société. Tout s’accélère rapidement. Avec trois séries de représentations supplémentaires à Montréal, il franchit le cap des 350 000 billets vendus en moins de trois ans de tournée au Québec. Ce record le positionne comme l’un des trois meilleurs humoristes du pays.

C’est en janvier 2011 que Rachid Badouri traverse l’Atlantique avec son spectacle Arrête ton cinéma ! Il joue près de 200 représentations au Trévise et au théâtre Le Temple, puis à La Cigale. Il af che complet et joue à guichets fermés. Le succès se con rme lors de sa tournée en France et dans d’autres pays de la francophonie : Belgique, Suisse, Haïti…

En 2012 et 2013, il participe au Festival Marrakech du Rire créé par Jamel Debouzze. Ses nombreuses participations à l’émission Vendredi tout est permis d’Arthur contribuent à faire de lui un artiste populaire et apprécié du public français. En 2014, il revient dans l’hexagone pour une série de représentations supplémentaires. Il affiche complet au Casino de Paris (où on fête sa 200ème représentation en France) et à l‘Olympia.

En 2015, il continue de tourner au Québec avec son deuxième one-man show Badouri Rechargé et en Europe avec Arrête ton cinéma ! En parallèle, Rachid continue à développer l’international : en avril, il joue à New York ; fin août, il participe au festival de Toseka à Kinshasa au Congo. Il y présente Arrête ton cinéma ! devant 1500 spectateurs en délire. Il est également l’ambassadeur du Canada pour le concours international d’humour Jokenation 2015. Il présente la finale francophone du concours qui a lieu au Festival de Montreux en décembre 2015.

Au printemps 2016, la tournée de son deuxième one man show au Québec s’achève après 299 représentations. 2017 est une année très chargée pour Rachid. En janvier, il fait un retour retentissant en France avec Badouri Rechargé. À l’Apollo, il affiche salle comble pendant plus de 40 représentations et retourne littéralement plus de 15 000 spectateurs.

Dès l’été 2017, on le retrouve dans tous les festivals incontournables : Morges-sous-Rire, le M’Rire, le Marrakech du Rire, le Festival Juste pour rire de Montréal où il animera un gala avec Eric Antoine pour le 2ème année consécutive.

Début 2018, il joue à guichet fermé à l’Alhambra. Dès octobre, il est de retour au Comédia pour 30 représentations. En 2019, il sera en tournée en France, Suisse et Belgique et à Paris pour 15 représentations à Bobino. Après l’énorme succès de son premier one- man show Arrête ton cinéma, Rachid Badouri cartonne à nouveau avec Rechargé. Après avoir joué à guichet fermé à l’Alhambra au printemps dernier, il est de retour au Comédia avec toujours plus d’énergie, de sincérité et d’autodérision.