MaXoE Focus Game of Thrones
MaXoE > RAMA > News > Cinéma / DVD > Robert Redford, César d’Honneur de la 44e Cérémonie des César
Cinéma / DVD
Robert Redford, César d’Honneur de la 44e Cérémonie des César

C’est une véritable légende d’Hollywood qui viendra recevoir, le vendredi 22 février 2019 sur la scène de la Salle Pleyel, le César d’Honneur de la 44e Cérémonie.

C’est en effet l’axteur américain Robert Redford qui sera honoré. Voici le texte d’Alain Terzian, Président de l’Académie des Arts et Techniques du Cinéma à ce sujet.

Acteur iconique, réalisateur d’exception, producteur passionné, fondateur et président de Sundance, le festival de films indépendants le plus réputé au monde, Robert Redford a marqué de son empreinte chacune de ses implications dans le monde du cinéma.

Bien sûr, lorsque l’on pense à Robert Redford, il nous vient tout d’abord les images fascinantes de l’acteur : son regard bleu intense, son immense talent, son charisme… Il forme avec Paul Newman un duo magistral, en cowboys légendaires dans Butch Cassidy et le Kid ou en arnaqueurs hors pairs dans le tout autant mythique L’Arnaque, deux films réalisés par George Roy Hill et multi-récompensés à travers le monde ! Ils font partie à tout jamais du panthéon du cinéma et de notre imaginaire. Et que dire de cet autre duo tout aussi magique, avec un réalisateur légendaire, son ami intime Sydney Pollack ! 7 films tournés ensemble : Jeremiah Johnson, Nos plus belles années, Les 3 Jours du Condor, ou encore évidemment le sublime Out of Africa. Autant de succès dans lesquels l’acteur irradie l’écran. Que ce soit en cowboy désenchanté dans Le Cavalier Électrique du même Sydney Pollack, en gentleman séducteur dans Gatsby le Magnifique de Jack Clayton, en journaliste investigateur dans Les Hommes du Président d’Alan J. Pakula, en jeune politicien démocrate dans Votez McKay de Michael Ritchie, ou bien en étant absolument seul à l’écran pendant toute la durée du film All is Lost de J.C. Chandor, Robert Redford incarne toujours avec une grâce folle et à tout âge chacun de ses rôles. Il nous fait tout simplement rêver.

Mais Robert Redford ne se limite pas à cet incroyable acteur hollywoodien. Il est aussi ce réalisateur envoûtant. Son premier essai derrière la caméra, Des gens comme les autres, lui vaut immédiatement l’Oscar du Meilleur Réalisateur et du Meilleur Film en 1981. Et ses huit autres réalisations ont continué à l’imposer comme un exceptionnel metteur en scène : Et au milieu coule une rivière, où il conte en 1992 l’histoire de deux frères, dont l’un est interprété par l’une des nouvelles belles gueules en devenir, Brad Pitt ; L’homme qui murmurait à l’oreille des chevaux, son plus gros succès international qui révéla en 1998 Scarlett Johansson ; La légende de Bagger Vance dans lequel il réunit Will Smith et Matt Damon ; Lions et Agneaux en 2007 où il se met en scène aux côtés de Meryl Streep et Tom Cruise ; ou encore Sous Surveillance, sa dernière réalisation présentée à la Mostra de Venise en 2012.

Acteur et réalisateur unique au monde, mais aussi producteur. Et puis, il y a également l’homme. L’homme qui, comme tous les plus grands de ce monde alors qu’ils sont devenus de véritables icônes, a toujours préféré fuir le star-system hollywoodien. L’homme amoureux des grands espaces qui se bat pour la défense de l’environnement ou la découverte de nouveaux talents via son brillant Sundance Institute. Là encore, la grâce, tout simplement.

Robert Redford est définitivement un Monument. Nombre de ses films, devant ou derrière la caméra, sont aujourd’hui des classiques. Rares sont les carrières qui ont eu un tel impact sur l’Histoire du Cinéma ! En 2002, l’Académie des Oscars lui a légitimement remis sa plus prestigieuse récompense pour l’ensemble de sa carrière. Et c’est à nous à présent, d’avoir l’immense privilège d’honorer l’artiste et l’homme qui symbolisent depuis plus de cinquante ans la légende du cinéma américain.
Rendez-vous le 22 février prochain.
Merci, Monsieur Redford !

Alain Terzian
Président de l’Académie des Arts et Techniques du Cinéma