Le Salon de la Gamescom débute aujourd’hui à Cologne en Allemagne avec les premières annonces et présentations. Comme chaque année, nous vous proposons de suivre l’essentiel de la Gamescom 2018 avec nos news et dossiers récapitulatifs pour ne rien manquer de ce qu’il s’y passe. Vous pouvez retrouver l’ensemble de ces nombreuses mises à jour sur notre site consacré au salon. Et comme toujours, vous pouvez aussi nous suivre sur les réseaux sociaux ... En savoir plus !
MaXoE > RAMA > News > Cinéma / DVD > UTU de Geoff Murphy sortira en Blu-ray + DVD + Livret le 07 mars 2018
Cinéma / DVD /
UTU de Geoff Murphy sortira en Blu-ray + DVD + Livret le 07 mars 2018

Il y a presque un an, La Rabbia sortait au cinéma UTU du réalisateur néo-zélandais Geoff Murphy. En 1983, le film, encensé à Cannes, avait connu un immense succès dans son pays, mais remonté pour le public international, était ensuite tombé dans l’oubli.

Restauré avec soin, et légèrement remonté par son réalisateur et son équipe initiale, UTU a retrouvé son éclat d’origine. Jamais sorti en vidéo en France et nulle part en HD, La Rabbia exhume une fois encore ce classique oublié à travers un digibook DVD/Blu-ray avec un livret de 40 pages, des suppléments et documents inédits et notamment le making of du film qui n’avait encore jamais été montré.

A propos du film

Western lyrique, métaphysique et sauvage, UTU raconte les heures noires de la colonisation britannique en Nouvelle-Zélande. À travers le regard de Te Wheke, un Maori incorporé dans l’armée britannique à la fin du XIXème siècle, magistralement interprété par un acteur non-professionnel totalement habité par son personnage, le film se déroule comme un récit glaçant et abrupt autour des massacres ethniques qu’enclenchent toutes les guerres. Ici, le héros légendaire et sanguinaire, se lance dans une véritable vendetta lorsque, fou de douleur, il découvre que les Anglais ont décimé son village et sa famille.

Entre visions de cauchemars, discours politique et splendeur visuelle, UTU est une onde de choc cinématographique mais aussi une saisissante prise de conscience d’un pays qui regarde son Histoire.

Une nouvelle version

A sa sortie en 1983, UTU était devenu le film le plus cher de la Nouvelle-Zélande avec son budget de 3 millions de dollars. Premier film néo-zélandais à avoir été présenté au Festival de Cannes en sélection officielle, sa violence visuelle et narrative avait à l’époque secoué la Croisette jusqu’à inciter ses producteurs à adopter une version plus courte, moins linéaire et moins violente pour le public international. Inévitablement, le film en tomba dans l’oubli.

Rares étaient donc les spectateurs à avoir pu se délecter de sa version initiale, celle qui aurait sans doute pu changer son destin, le faisant passer du statut d’oeuvre mineure en un véritable chef-d’œuvre. Dès lors, sa surprenante restauration supervisée par Geoff Murphy en personne résonne comme un exploit, voire un miracle.

Débarrassé de sa narration en flash-back, réintégrant sa séquence considérée comme l’une des plus sauvages du septième art à l’époque, coupé, remonté et même remixé en stéréo 5.1, UTU est aujourd’hui regardé comme l’un des films les plus importants du cinéma néo-zélandais, réalisé par l’un de ses meilleurs cinéastes. Cette version remasterisée est plus intense. Elle respecte l’énergie et la portée du film original. Elle secoue et intrigue. Elle bouleverse et dérange aussi bien par ses scènes brutales qui s’entrechoquent que par leur splendeur visuelle.

Film essentiel aussi bien pour sa portée cinématographique que pour son histoire qui ne cache en rien la monstruosité d’une colonisation, UTU a été redécouvert sur grand écran. Il sort maintenant, et c’est une première mondiale, dans un digibook en édition limitée, contenant le Blu-ray, le DVD et un livret très fourni retraçant l’histoire rocambolesque de ce film sorti de l’oubli. En vidéo le 7 mars 2018.