MaXoE > RAMA > News > Livres / BD > MaXoE au Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême : notre programme !
Livres / BD / Sorties / Expos
MaXoE au Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême : notre programme !

Comme chaque année, la fin janvier sonne dans le milieu du neuvième art comme un moment de rencontres loin de Paris, où, durant quatre jours, tout le gratin se fait une joie de partager avec les lecteurs venus des quatre coins de la planète.

Angoulême souvent décrié, reste Angoulême avec ses ratés mémorables (place laissée aux femmes dans le Grand Prix), mais aussi ses belles rencontres, ses expositions réellement immersives (voir l’année dernière celle autour de l’univers d’Alex Alice et son Château des étoiles – rue de Sèvres), ses découvertes d’auteurs en devenir, la place laissée au milieu indé durant quatre jours, les reportages télé ou radiophoniques qui mettent en avant la BD au moins une fois dans l’année…

Nous n’insisterons jamais assez sur les difficultés rencontrées par les auteurs, qui n’ont jamais autant été dans une situation complexe financièrement. Si les éditeurs occupent le terrain, des auteurs se voient mis en avant durant quatre jours autour d’évènements ponctuels ou sur les stands. N’hésitons jamais à échanger avec eux. Souvent derrière leur table à dessin, ils ont aussi besoin de ce dopant que sont quelques mots échangés et un sourire partagé.

Je serai présent cette année encore sur Angoulême dès le mercredi avec un programme qui s’affinera dans les heures à venir, mais déjà j’ai coché quelques petits passages obligés sur mon agenda, en plus des rencontres et déjeuners programmés.

Côté expos cette année encore de belles choses à voir mais notre attention se portera sur les auteurs moins médiatisés dont les projets nous ont particulièrement séduits sur les derniers mois. Ainsi et en premier lieu je me rendrai à l’expo d’une jeune auteure à qui nous avions ouvert le site MaXoE pour son projet Quoi de plus normal qu’infliger la vie paru chez Arbitraire en 2016 (voir l’interview ici) et qui nous revient avec un projet publié en janvier dernier Le Meilleurissime Repaire de la Terre qui fera l’objet d’une exposition durant les quatre jours du FIBD.

Autre auteur à découvrir en expo à Angoulême, Gilles Rochier qui nous avait bluffé l’année dernière avec Tu sais ce qu’on raconte (Warum – voir la chronique ici) et qui occupera un espace bien mérité.

A côté des expos consacrées à des auteurs, un voyage proposé par les organisateurs a le don d’aiguiser ma curiosité, celui qui prend forme autour de la ville de Venise et du personnage de Casanova. Au travers des œuvres de quelques italiens (Manara, Pratt et consorts) ainsi que d’auteurs commissionnés, c’est toute la ville lagunaire qui se voile d’un mystère comme aime les capter le neuvième art. Un voyage plein de promesses pour lequel je ne saurais trop conseiller de prendre des billets. (Partis à Venise sur les traces de Casanova, huit dessinateurs contemporains prestigieux y ont réalisé des œuvres inédites mettant en scène le scandaleux aventurier et proposant différentes vues de la ville. François Avril, Griffo, Miles Hyman, Kim Jung Gi, Tanino Liberatore, Loustal, Milo Manara et Zep se sont ainsi prêtés ensemble à un bel exercice : faire en toute liberté le portrait d’une ville et d’un de ses symboles immémoriaux, sans contrainte de format ni de technique – présentation de l’expo par les commissaires)

Au niveau des rencontres le programme est lui-aussi de qualité avec des moments à prévoir avec Cosey, Emmanuel Guibert, quelques auteurs de la mythique collection Aire Libre de Dupuis qui fête ses trente ans, de Shinzo Keigo et Sonny Liew auteur de la remarquable biographie imaginaire de Charlie Chan Hock Chye (Urban Comics).

Durant quatre jours je vais assister pour vous à plusieurs conférences de presse et rencontres d’éditeurs pour vous présenter les programmes éditoriaux de quelques maisons (Delcourt/Soleil, Glénat, Rue de Sèvres, L’association, Ça et Là, 2024, Delirium, Les Requins Marteaux, La 5e couche, Rackham, Misma…). Compte-rendu sera fait à mon retour !

Sinon je vous invite a rester à l’écoute du palmarès et notamment à celui qui me préoccupe le plus, à savoir celui de la BD alternative qui récompense l’audace et la créativité, deux des mamelles indispensables du neuvième art avec cette année en compétition les revues suivantes (classées par ordre alphabétique) : Amor em Quadrinhos, Baie des machines, Bento, Bien monsieur, Bubble Gomme, La Buche, Cabot comics, Cafe espacial, Comix street journal, Critical Chips, Egoscopic, Etranges aventures, Fallen light, flutiste, freak show comix, Gang, Gogonzola, Halal fanzine, Komikaze, Lokzine, Maria magazine, Marsam, Matières grasse, Nekomix, Novland, Planches, Scarce, Topie, Wassuo Rocker, Welten et Zebra.

La sélection officielle cette année met aux prises dix titres majeurs à savoir :

– Alors que j’essayais d’être quelqu’un de bien d’Ulli Lust aux éditions Ça et Là
– Ces jours qui disparaissent de Timothé Le Boucher aux éditions Glénat
– Dans la Combi de Thomas Pesquet de Marion Montaigne aux éditions Dargaud
– Emma G. Wildford de Zidrou & Edith aux éditions Soleil, coll. Noctambule
– Hip Hop Family Tree – tome 3 d’Ed Piskor aux éditionsPapa Guédé
– L’Inconnu d’Anna Sommer aux éditionsLes cahiers dessinés
– Istrati ! de Golo aux éditions Actes Sud BD
– Happy Fucking Birthday – Megg, Mogg & Owl de Simon Hanselmann aux éditions Misma
– La Saga de Grimr de Jérémie Moreau aux éditions Éditions Delcourt  
– La Terre des fils de Gipi aux éditions Futuropolis

Nous vous invitons à découvrir ces titres et notamment ce dernier qui a reçu notamment le Grand Prix de la Critique ACBD cette année et fait figure de favori (relire la présentation de ce titre ici)

Informations pratiques

45e Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême
du 25 au 28 janvier 2018
http://www.bdangouleme.com/

Tarif prévente (jusqu’au 24 janvier)
Pour les 10 – 17 ans
1 jour : jeudi/vendredi/samedi ou dimanche : 11€          
4 jours : 24 €

Adultes
1 jour : jeudi/vendredi ou dimanche : 16€ ; samedi : 22€           
4 jours : 35€

Tarif demandeur d’emploi, bénéficiaire du RSA, handicapé : pass 1 jour à 11 € sur présentation d’un justificatif hors samedi 27 janvier.

Achat sur place 
1 jour : jeudi/vendredi ou dimanche : 19€ ; samedi : 25€           
4 jours : 40€

Tarif demandeur d’emploi, bénéficiaire du RSA, handicapé : pass 1 jour à 11 € sur présentation d’un justificatif hors samedi 27 janvier.

L’accès au Festival est GRATUIT pour les moins de 10 ans