MaXoE > RAMA > News > Musique > Asa : ‘Beautiful Imperfection’ et sa tournée française en 2011
Musique
Asa : ‘Beautiful Imperfection’ et sa tournée française en 2011

En 2007, la chanteuse nigériane Asa dévoilait un premier album soul-pop jubilatoire, porté notamment par les titres « Jailer » et « Fire On The Mountain » devenus depuis des hymnes. 300.000 albums vendus et un Prix Constantin plus tard, Asa revient avec un second opus et le premier single « Be My Man » qui puise directement ses racines dans la soul des labels mythiques Stax ou Motown.

Malgré un succès public et la considération de pointures telles que Katie Melua, Jean-Louis Aubert ou encore Lenny Kravitz qui l’invitent à chanter à duo sur les plateaux télé, Asa reste fidèle à ceux qui l’ont propulsée. Pour son deuxième album, « Beautiful Imperfection », elle conserve ses repères gagnants – même label, équipe presque similaire. Dans son studio habituel, Le Chantier à Montreuil, elle débarque avec un bouquet de chansons en Anglais et en Yoruba composé chez elle à Lagos, dont elle a confié cette fois-ci la réalisation à Benjamin Constant.

La « belle imperfection », titre paradoxe, marque bien sa volonté d’accepter le bonheur malgré les failles de l’existence – des doutes, errances, colères qu’elle transforme en joie, piste à piste. Voici sans doute la raison pour laquelle cet album se danse aussi bien : comme une envie pop d’être heureuse, et de le propager.

Il y a ainsi l’énergique « Dreamer Girl », façonné d’utopie, que l’on imagine aisément remixé style dancefloor. Ou encore le très optimiste « Be My Man », sorte de rock 60’s funky au grain façon Motown, rythmé à grand renfort de clap-clap. Mais Asa excelle aussi dans les ballades, les vagues à l’âme, avec sa voix pleine de force et de fragilité qui constitue le fil conducteur de cet album éclectique. Dans « The Way I Feel », elle rentre ainsi à chant feutré, souple, élégante, et convie l’ombre d’une autre diva : Nina Simone. Une douceur mariée à une forte personnalité que l’on retrouve dans « Baby Gone », l’aventure d’une rupture swinguée…

Puis le titre « Preacher Man » évoque cette foi inébranlable, cette spiritualité inspirée du gospel. « Beautiful Imperfection » offre une variété de styles avec un infini goût du détail et une dimension quasi orchestrale, illuminée par le mix de l’ingénieur du son américain Tchad Blake dont les talents servirent Peter Gabriel, Elvis Costello, The Dandy Warhols ou encore Al Green…

« Beautiful Imperfection » est sorti le 25 octobre 2010 dernier et Asa sera en concert privé le 13 décembre au Café de la Danse. La chanteuse sera aussi en tournée en 2011 à travers toute la France. A ne pas manquer !

13 décembre 2010 // Paris // Café de la Danse (Concert Privé)
29 janvier 2011 // Guyancourt // La Batterie
04 février 2011 // Istres // L’usine
05 février 2011 // Toulouse // Le Bikini
24 février 2011 // Lyon // Le Transbordeur
04 mars 2011 // Paris // Le Bataclan
05 mars 2011 // Paris // Le Bataclan
19 mars 2011 // Angers // Le Chabada
23 mars 2011 // Rennes // L’Etage
24 mars 2011 // Alençon // La Luciole
25 mars 2011 // Sotteville les Rouen // Trianon Transatlantique
26 mars // Caen // BBC
29 mars 2011 // Nantes // L’Olympic
01 avril // Bordeaux // Theâtre Barbey
02 avril 2011 // Biarritz // L’Atabal
12 avril 2011 // LIlle // Sébastopol
14 avril 2011 // Tours // L’Escale
16 avril 2011 // Strasbourg // Zénith (Festival les Artefacts)
14 juillet 2011 // Aix les Bains // Festival de Musilac