MaXoE > GAMES > Tests > 3DS > Paper Mario Sticker Star : on a perdu le RPG en route

Paper Mario Sticker Star : on a perdu le RPG en route

NOTE DE MaXoE
7
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Paper Mario est une licence bien connue des possesseurs de consoles Nintendo. Mario, tout de papier conçu, laisse tomber les plates-formes pour se la jouer RPG. Le voici donc de retour dans cet exercice et cette fois il a amené des auto-collants.

Bowser a encore fait des siennes. Il a mis un beau bazar au pays de Mario en plein festival des stickers. Oui oui je sais, c’est pas très sexy comme scénario et pis un festival des stickers, c’est limite tout de même M. Nintendo. Bon, peu importe, en gros, le père Bowser a éparpillé des stickers fondateurs dans tout le pays et il va falloir aller les rechercher. 

Voilà l’excuse est toute trouvée pour aller trainer ses guêtres dans différents mondes, bucolique, neige, désert, pour se bastonner avec les sbires de l’ennemi et résoudre un certain nombre d’énigmes. 

 

 

 

Des combats simplifiés

Les combats ne sont plus aussi compliqués que par le passé. Déjà, aucun compagnon ne vient vous épauler dans la castagne, et puis il n’y a plus d’XP. Ce dernier point est un peu dommageable et il nous pousse à éviter les bestioles et donc les affrontements. Mais attention, cela ne veut pas dire qu’ils ne sont pas intéressants, non, simplement c’est autre chose que ce que l’on a connu … Le principe est simple. Vous allez vous battre avec des stickers représentant des attaques. Ceux-ci sont disponibles dans des boutiques mais on en trouve aussi dans la nature. Vous allez, en effet, en trouver collés un peu partout dans les mondes. Il suffit alors de les décoller pour les posséder mais attention, votre album à sticker n’a pas une capacité de stockage infinie. Et puis, le temps de décoller la précieuse vignette, vous vous retrouvez souvent avec un monstre sur le dos et donc un combat. Faites preuve de jugeote pour peser le pour et le contre. 

Les combats se déroulent, côté RPG oblige, au tour à tour. Vous choisissez tel ou tel sticker pour attaquer. Le pied pour sauter sur l’ennemi, la carapace pour l’éjecter, le marteau pour écraser les bestioles, j’en passe et des meilleures. Vous ne choisissez pas l’ennemi, s’ils sont plusieurs, vous les attaquez dans l’ordre d’affichage à l’écran. Normalement vous ne pouvez utiliser qu’un sticker par tour mais un système de loterie vous permet de jouer de l’argent pour tenter de gagner plusieurs coups par tour. Sympa, cette mécanique joue pour beaucoup dans le suspense des combats. 

Evidemment, on vous oblige à faire preuve d’un peu de tactique, certains stickers sont plus adaptés à certains ennemis. D’ailleurs le soft ne vous dit rien, à vous de découvrir au coup par coup ! C’est cela qui fait la richesse du jeu. Encore mieux, vous allez vous rendre compte que lancer une attaque sticker ne suffit pas, il faut aussi marteler les boutons au bon moment. Ainsi, appuyer sur la touche en rythme lorsque vous utilisez la botte vous permettra de faire plusieurs sauts et même d’augmenter leur efficacité. C’est la même chose pour le lancer de carapace ou l’utilisation du marteau. Cela donne un aspect des plus dynamiques aux affrontements. 

Du côté des autocollants, on peut en trouver des géants. Ce sont des stickers spéciaux ramassés au gré de l’aventure. Ils sont particulièrement dévastateurs, il faut les garder pour les boss qui se révèlent très coriaces. 

 

Copier-Coller

L’exploration de chaque monde vous réserve des surprises. Vous allez devoir résoudre un certain nombre d’énigmes pour aller au bout de l’aventure. Ici il faudra coller un bout de pont, là détourner des ventilateurs géants, … Le principe est le suivant : on peut, à tout moment, mettre le monde à plat. Bon d’accord, il est déjà plat mais là on le couche afin de pouvoir coller des stickers aux bons endroits. Vous allez donc, régulièrement, essayer de trouver le bon sticker pour la situation. L’idée est bonne, vraiment. Et puis les énigmes ne sont pas toujours évidentes. Il faut donc faire preuve d’imagination pour vous en sortir. 

Le monde est beau à souhait. Le côté monde plat prend, bizarrement, toute sa dimension en 3D. Celle-ci se fait discrète et efficace. Le mario en papier est vraiment sympathique ainsi que tous les mondes que l’on traverse. C’est indéniablement du bon boulot. Les airs musicaux vous accompagnent agréablement même s’ils ne sont pas inoubliables. 

Au final, voilà donc un soft bien fait. Sous de beaux atours, il nous propose une aventure à base d’exploration, d’énigmes et de combats. On pourrait râler après les coupes faites au genre RPG mais ce renouveau dans la licence a un goût de reviens-y. On enchaîne ainsi les mondes, les combats et les collages. Et s’il y aune preuve de la qualité du soft, c’est bien cette envie de rejouer encore et encore …

 

 

NOTE MaXoE
7
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

Oui c'est un bon jeu. On y passe des heures joyeuses et les énigmes font durer le plaisir. Par contre cela n'est plus un RPG comme par le passé, n'y voyez donc pas une suite quelconque, c'est autre chose. C'est goûteux mais c'est autre chose.
ON A AIMÉ !
- l'idée des stickers
- les énigmes à résoudre
- l'univers bien foutu
- la 3D aux petits oignons
ON A MOINS AIMÉ...
- manque de stratégie pour les combats
- pas d'XP
- quelques longueurs
Paper Mario : Sticker Star
Editeur : Nintendo
Développeur : Intelligent Systems
Genre : Action/Combats
Support(s) : 3DS
Nombre de Joueur(s) : 1
Sortie France : 07/12/2012

Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Combien de jeux achetez-vous par mois, tous supports confondus ?





Loading ... Loading ...