MaXoE > GAMES > Tests > Mobiles
Nos derniers Tests Mobiles

NOTE MaXoE
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Le soft fut dévoilé en 2018 sous le nom de Death March Club, développé sous la houlette d’Izanagi Games et du studio nouvellement formé Too Kyo Games. Parmi les membres de ce studio, nous y trouvons deux grands noms japonais : le créateur de la série Zero Escape ... LIRE LA SUITE
NOTE MaXoE
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
  Jouer en escouade Alors c’est assez simple, il n’y a pas 36 modes de jeu et le titre est un jeu multi totalement en ligne. Il y a le mode escouades qui correspond à l’esprit même du jeu. En substance, vous dirigez un soldat et une escouade vous ... LIRE LA SUITE
NOTE MaXoE
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Avant de parler des nouveautés de cette édition et des spécificités qui font l’originalité du soft, intéressons-nous à la licence de Square Enix d’un peu plus près. La franchise SaGa a commencé sur Game Boy en 1989 sous l’appellation Makai Toushi SaGa, un nom ... LIRE LA SUITE



NOTE MaXoE
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
L’absence de coopération locale manque cruellement
Final Fantasy Crystal Chronicles (ou FFCC) a une saveur assez particulière, à l’époque il fut l’un des rares jeux demandant une combinaison insolite afin de pouvoir être pratiqué à plusieurs. Effectivement, il fallait une Gamecube, le jeu (logique) mais aussi autant de Game Boy Advance que de joueur(euse)s, soit quatre au maximum, et les câbles de connexion qui allaient avec. Cette complexité pouvait certes apporter des bonus supplémentaires (secrets visibles sur l’interface de la GBA, entre autres) mais il fallait forcément que le budget suive pour une expérience optimale. Pour cette version, pas de chichi, les développeurs ont tranché : la coopération locale a totalement disparu au profit d’un multijoueur exclusivement online. Il y a toutefois des restrictions de ce côté comme le ... LIRE LA SUITE
MobilesPS4Switch


NOTE MaXoE
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Des graphismes et une bande-son qui aident à l’immersion
  The Wanderer – Frankenstein’s Creature que nous vous avions présenté ici l’année dernière est une aventure éditée par Arte Experience, c’est-à-dire un espace dédié à l’actualité des productions numériques d’Arte s’occupant notamment de documentaires, de fictions, de magazines ou encore de jeux vidéo. Avec notamment A Fisherman’s Tale, ou encore Vectronom et Vandals que nous vous avons déjà présenté. The Wanderer – FC a été développé par La Belle Games, un studio indépendant basé en France et crée par trois personnes : Thibaut de Corday, Laurent Checola et Cédric Bache. Le titre dont il est question aujourd’hui n’est d’ailleurs pas leur premier « jeu » à proprement parler. Auparavant ils ont sorti Eugenics, un jeu satirique sur la ... LIRE LA SUITE
MobilesPCSwitchTéléphonie


NOTE MaXoE
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Voilà donc l’occasion de jouer avec Ichigo. Celui-ci voit les morts et peut même leur parler. Un beau jour, il croise une shinigami, sorte d’ange qui lutte contre les Hollows qui sont des esprits plutôt hargneux. Cet ange se retrouve blessé et Ichigo décide alors de prendre la lutte à son compte.  Le gameplay C’est du RPG au tour par tour. On retrouve toutes les ficelles de ce genre de titre. Vous allez pouvoir composer votre équipe avec les meilleurs combattants pour pouvoir affronter toutes sortes de monstres plus ou moins belliqueux. Il faudra bien sûr tenir compte de leurs caractéristiques : attaque, défense, … Concernant les combats, c’est facile à prendre en main, on appuie sur le personnage qui doit attaquer et puis voilà. Il y a aussi quelques pouvoirs à ... LIRE LA SUITE
MobilesTéléphonie


NOTE MaXoE
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Pour toute la famille
L’aventure de Half Genie Hero (le quatrième volet) fut rafraîchissante, aussi bien pour son enrobage graphique étant pour la première fois en HD en lieu et place du Pixel Art, que pour son gameplay, et ce malgré certaines mécaniques sous-exploitées. Mais il souffrait aussi d’un souci, sa traduction française. Celle-ci s’étant engouffrée dans les nombreux pièges de la langue de Molière, et de ce fait elle ressemblait beaucoup trop à du Google Trad qu’à autre chose. Pour ce volet, même si quelques erreurs sont encore flagrantes comme la duplication de mots, des oublis ou des non-concordances (voir screens de certains exemples ci-dessous), on est beaucoup moins gêné, on sent que les développeurs ont pris les critiques en considération grâce à Double KO Studios. Les premières vacances ... LIRE LA SUITE
MobilesPCPS4Switch+


NOTE MaXoE
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
A quand les portages des anciens opus ?
Les célèbres débuts de la franchise Layton ont commencé sur Nintendo DS en 2008 avec Professeur Layton et l’Étrange Village. Un jeu d’énigmes mettant ses cellules grises à contribution liée à une histoire intéressante. Puis les aventures de Layton ont continué avec plusieurs opus DS (Professeur Layton et la boîte de Pandore), puis 3DS (Professeur Layton et le Masque des Miracles, Professeur Layton et l’Héritage des Aslantes, ou bien encore le crossover Professeur Layton vs Phoenix Wright), le dernier en date sur cette dernière étant la relève de Layton Katrielle. Pourquoi avoir choisi en particulier cet épisode pour ce portage ? Telle est la question, car scénaristiquement il n’est pas aussi prenant que les aventures du paternel Layton, notamment à cause d’un fil rouge de départ ... LIRE LA SUITE
3DSMobilesSwitch


NOTE MaXoE
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Ce titre est tout à fait dans la veine des titres prévus pour mobiles. J’entends par là que le gameplay est assez simple en tout cas dans ses mécaniques et qu’il est basé sur une forme de challenge, c’est à dire battre son propre score. Mais, comme vous allez pouvoir le lire ici, le jeu est bien plus qu’un simple amusement mobile. Survivre Alors le gameplay est simple : il faut survivre. Le contexte est le suivant : vous étiez en voyage interstellaire, en cabine cryogénisée. A votre réveil, une jolie surprise vous attend : vous êtes complètement paumé dans la galaxie. Vous allez devoir rejoindre un point particulier en faisant des escales de planètes en planètes.  Allez, plongeons dans le gameplay. Vous démarrez avec un vaisseau proposant un certain nombre ... LIRE LA SUITE
MobilesPCSwitch


NOTE MaXoE
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Le soft est enfin disponible pour la première fois sur Xbox One et Nintendo Switch
Après le monument FFVII très bien accueilli dans le monde entier à sa sortie en 1997, ce fut au tour de Final Fantasy VIII, décrié par beaucoup, de débarquer sur le vieux continent. En comparaison à son grand-frère, les fans étaient divisés, la faute sans doute à plusieurs changements. Pourtant une partie de la communauté avait trouvé du bon dans ce FFVIII : un contexte militaire sur fond de romance, des combats ayant évolué, une personnalisation grandement différente et un système de progression (Level Scaling) calqué sur les adversaires. Puis en 2001, on découvrit Final Fantasy IX, beaucoup plus apprécié par la communauté. Là encore, le soft a changé de plusieurs manières, un retour à l’univers médiéval fantastique, une évolution des combats et un contexte différent, faisant ... LIRE LA SUITE
MobilesPCPS4Switch+