MaXoE > GAMES > Tests > 3DS > The Legend Of Zelda Majora’s Mask 3D : la perfection est de ce monde

The Legend Of Zelda Majora’s Mask 3D : la perfection est de ce monde
Plus qu'un remake

NOTE DE MaXoE
10Sélection Best Of MaXoE
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
On revient sur ce titre paru en février sur 3DS mais en 2000 sur N64. Il faut dire que c'est le titre qu'on vous propose d'emmener sur la plage. Pratique cette 3DS surtout quand elle propose des légendes. Cette toute nouvelle version ne rend pas hommage au jeu paru sur N64, elle le magnifie.
Majora-haut

Majora-jaqVous incarnez Link qui se retrouve transformé en Mojo par un mystérieux inconnu porteur d’un masque plus que bizarre. Il va falloir retrouver votre forme normale et rattraper le sacripant. Aidé d’une fée vous atterrissez dans un petit village et vous faites la rencontre d’un drôle de type qui vous parle des masques et de leurs pouvoirs. Vous apprenez alors que votre temps est compté, vous avez 3 jours pour régler tous les problèmes. Pas facile facile ! 

Majora-4

Avant de revenir, au moins brièvement (ben oui c’est tout de même un titre sorti en 2000), sur le gameplay, je voudrais partager avec vous les premières minutes de jeu. C’est une claque absolue. Ayant fini le jeu à l’époque sur N64, je ne m’attendais pas, tout de même, à revivre de telles choses. L’entrée en matière est brutale, pas le temps de réfléchir et pas d’introduction longuette comme sait le faire parfois big N. On est piégé, à nouveau, dans cette aventure si atypique, si sombre. Et c’est servi par des graphismes incroyables (pour la 3DS bien sûr). Alors qu’il n’est pas spécifiquement développé pour la New 3DS, il en impose plus que Xenoblade Chronicles 3D. La direction artistique y est pour beaucoup, certes, mais la technique est bien là. Il ne s’agit pas d’un bête lissage, non, là on a le droit à un redéveloppement total, un reboot ! Les effets de lumière sont hallucinants et les textures sont fines, bien plus que ce que l’on croyait possible. Et puis la 3D apporte un vrai plus, elle est bien gérée, jamais prise de tête, bref une copie parfaite !

 

Le gameplay 

C’est du Zelda pur jus. De l’exploration à gogo avec tout ce qu’il faut de personnages à interroger et de quêtes annexes à accomplir. Il y a aussi, bien sûr, les donjons, toujours aussi ingénieux. Mais cet opus, qualifié parfois de « plus bizarre de la série », apporte son lot de nouveautés. Vous allez pouvoir endosser un certain nombre de masques qui vont vous permettre d’accomplir des missions, de vous transformer en différentes créatures. Un Link transformable en quelque sorte ! 

Majora-2

Mais il y a autre chose, une ambiance sombre, totalement différente des autres opus. Oui c’est parfois bizarre mais, franchement, terriblement addictif. Laissez-vous faire. Personnellement j’ai repris l’aventure avec un oeil neuf, l’envie d’aller, encore une fois, au bout du jeu. Il y a pas mal de quêtes annexes plus compliquées que ce que l’on connait dans la licence, vous demandant de bien connaître les habitants et leurs habitudes. Et cela est possible puisque les 3 jours vont recommencer encore et encore. Original aussi ça ! Et puis il y a l’ocarina, toujours aussi magique. 

Bref, si vous n’avez jamais joué à Majora’s Mask, il faut vous rattraper. Maintenant, passons aux spécificités de cette version 3DS. 

Majora-3

 

Quoi de neuf sur 3DS ? 

On vous l’a déjà dit, graphiquement c’est un abîme entre les versions N64 et 3DS. Le travail est excellent, c’est soigné, on sent une forme de passion de la part des développeurs. Mais au-delà de ceci, d’autres surprises vous attendent. 

Ainsi, les énigmes changent quelque peu, cela commence déjà avec le premier jeu de cache-cache des bombers. Les facétieux n’ont pas forcément la même cachette que sur N64. Les gyroscopes de la console sont aussi utilisés pour observer les alentours. Si vous possédez une New 3DS, le stick droit vous permet de gérer la caméra, très facilement.

Majora-1

Evidemment, l’écran tactile est mis à contribution. Il permet de gérer votre inventaire, les attributions des touches spéciales et la carte du monde. Là on gagne vraiment en plaisir de jeu. Vous savez toujours où vous êtes et quand on sait l’importance de cette donnée, on remercie big N d’y avoir pensé. 

Et puis il y a tellement d’autres choses : les nouveaux points de sauvegarde, le système de visée amélioré, les contrôles du Goron, la jauge de temps, les pierres sheikahs, le choix de l’avancée du temps avec le chant idoine, … Et tant d’autres … Cela veut dire que vous pouvez recommencer l’aventure sans avoir l’impression de recommencer !

Vous l’avez compris, c’est la meilleure version à ce jour, sans doute aucun !! 

NOTE MaXoE
10Sélection Best Of MaXoE
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

Un jeu culte, un point c'est tout. Vous ne pouvez pas passer à côté de cette perle magnifique. Les graphismes sont fabuleux, l'ambiance est terrible et les ajouts par rapport à la version N64 sont très très nombreux. Merci M. Nintendo !
ON A AIMÉ !
- La gestion du temps
- Les énigmes liées aux masques
- Les graphismes refaits de A à Z
- L'ambiance
ON A MOINS AIMÉ...
- Rien !!
The Legend Of Zelda Majora’s Mask 3D : la perfection est de ce monde
The Legend Of Zelda Majora's Mask 3D
Editeur : Nintendo
Développeur : Nintendo
Genre : Action, aventure
Support(s) : 3DS
Nombre de Joueur(s) : 1
Sortie France : 13/02/2015

Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Combien de jeux achetez-vous par mois, tous supports confondus ?





Loading ... Loading ...