MaXoE > RAMA > Critiques > Cinéma / DVD > ‘V’, la série télé : une victoire en demie-teinte …

‘V’, la série télé : une victoire en demie-teinte …

NOTE DE MaXoE
6 / 5
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Critique de la première saison de "V"

Ils sont là. La Terre rencontre les extraterrestres pour la première fois, alors que des vaisseaux-mère font leur apparition dans 29 des plus grandes villes du monde. Les Visiteurs (les « V« ) sont des êtres à l’apparence humaine qui parlent les différentes langues mondiales et arrivent les bras chargés de nouvelles technologies et de remèdes pour soigner les maux de la Terre.

La population les accueille en sauveurs, mais parallèlement, une forme de résistance se met en place et va tenter de mettre au jour une vérité consternante. Ce noyau de héros compte un agent du FBI dont le fils, un adolescent, est irrésistiblement attiré par ces aliens et leurs promesses : un Visiteur rangé du côté des humains et sa petite amie, qui ignore encore qu’elle est enceinte de lui ; et un prêtre tiraillé entre sa foi et les sacrifices que le combat pour la liberté entraînent…

 

Une bonne série malgré certaines carences

Remake de la série éponyme des années 80, « V » a été créée et adaptée par Scott Peters. Ce dernier était notamment à l’origine de « Les 4400« , autre série de science-fiction, ce qui se ressent fortement tout au long de la première saison.

Pour commencer, l’un des protagonistes, le Père Jack Landry, est incarné par Joel Gretsch (Tom Baldwin dans « Les 4400 »). Même s’il se retrouve cette fois-ci de l’autre côté de la barrière, son personnage présente de nombreuses similitudes avec celui de Tom Baldwin. Scott Peters insiste par ailleurs fortement sur les difficultés liées aux familles monoparentales, comme cela pouvait être le cas entre Tom Baldwin et son fils. Enfin, le couple « mixte » formé par Ryan Nichols et sa compagne nous rappelle étrangement celui de Richard et Lily Tiller, sans oublier l’enjeu que représente leur enfant.

Au delà de ces similitudes qui frappent d’entrée de jeu, « V » est une série de science-fiction qui propose une alternative bienvenue à ce qui se fait actuellement. Rien de bien révolutionnaire dans le scénario assez prévisible, mais son ancrage dans un New-York d’aujourd’hui rend son approche intéressante.

Comme toute série de science-fiction, ou presque, « V » dénonce ou du moins présente un certain nombre de difficultés, dangers et maux qui frappent notre époque par l’intermédiaire des extraterrestres et des évènements qui les entourent. Sont ainsi successivement évoqués l’influence et la manipulation par les médias, les conflits d’intérêts, le fanatisme, le mensonge ou encore les relations conflictuelles entre une mère/père et son fils.

L’histoire est prenante, les acteurs ne s’en sortent pas trop mal, mais on peut regretter une certaine lenteur dans le déroulement de l’intrigue. La première saison démarre très fort dès l’épisode pilote mais le rythme s’essouffle malheureusement au fur et à mesure que les épisodes s’enchaînent. Si l’écriture avait été un peu plus riche, soutenue et originale, le résultat aurait pu être excellent. Mais il ne faut pas cracher dans la soupe, tout amateur de science-fiction saura apprécier.

D’un point de vue technique, l’image, les effets-spéciaux et le son sont de très bonne qualité.

 

Un coffret DVD esthétique et complet

Le coffret cartonné est une vraie réussite avec un thème uni, très moderne, qui colle parfaitement à la série. Sur le recto du coffret, une image représentant New-York survolée de vaisseaux extraterrestres, le tout marqué du sceau « sanglant » des visiteurs et de la promesse préférée des visiteurs : « Nous venons en paix. Toujours ».

La navigation dans les menus est aisée et ils se présentent bien.

Quant au choix des langues, on retrouve le français, l’anglais et l’espagnol. Comme souvent, seul l’anglais est disponible en version 5.1., visionner la série dans une autre langue serait, de toute manière, un crime. Rassurez-vous, vous aurez l’embarras du choix du côté des sous-titres.

Enfin, bonne surprise, les bonus sont présents en quantité et en qualité : interviews des acteurs, scènes inédites ou encore révélations sur les effets spéciaux sont, notamment, au programme. Cela est trop rare pour ne pas être précisé !

 

Conclusion

Un coffret bien fourni pour une série de science-fiction sympathique. Dommage que « V » ait tendance à manquer un peu d’originalité et de rythme. Si vous êtes amateur de science-fiction, ne passez néanmoins pas à côté !

NOTE MaXoE
6 / 5
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

Un bon coffret DVD, une série sympatique : un bon achat pour les rêveurs et amateurs de science-fiction.
ON A AIMÉ !
- L'atmosphère
- Les bonnes influences de "Les 4400"
- La qualité de l'image
- Des extraterrestres dans un New-York d'aujourd'hui
- Les effets spéciaux
ON A MOINS AIMÉ...
- Manque d'originalité
- Rythme un peu lent
- Contenu de l'intrigue un peu juste
V
Support(s) : Cinéma / DVD
Réalisation : Scott Peters
Scénario : Scott Peters et Kenneth Johnson
Casting : Elizabeth Mitchell, Joel Gretsch, Logan Huffman, Morris Chestnut, Morena Baccarin, Laura Vandervoort
Genre : Science-fiction
Sortie en France : 16/02/2011
Musique : Marco Beltrami
Production : HDFilms

Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Les films, vous les regardez de préférence...





Loading ... Loading ...