MaXoE > RAMA > Dossiers > Cinéma / DVD > Brèves de Cannes – Dimanche 11 juillet 2021 : Drive my car, Tre Piani, Be…

Brèves de Cannes – Dimanche 11 juillet 2021 : Drive my car, Tre Piani, Bergman Island, The Innocents, Oliver Stone & David Lynch
- Alors comme ça vous êtes acteur ? - Oui - C'est bien ça. Et vous avez fait comment pour entrer dans le cinéma ? - C'est parce que je connais l'ouvreuse. - Ah... Moi je connais personne...

Tandis qu’une partie d’entre nous profite tranquillement de son dimanche ensoleillé, la compétition continue de battre son plein sur la Croisette. Et même de façon encore plus intense que les jours précédents, puisque ça n’est pas deux mais bien trois films de la Sélection Officielle qui graviront aujourd’hui les marches du Palais des Festivals.

Tout d’abord, Drive my car qui représente le Japon. Réalisé par Hamaguchi Ryūsuke (déjà sélectionné par le passé à Cannes et ayant remporté le Grand Prix du Jury à la Berlinale 2021), ce film suit un acteur et metteur en scène de théâtre qui, pour trouver une porte de sortie après un drame personnel, accepte de monter Oncle Vania d’Anton Tchekhov pour un festival à Hiroshima.

Ensuite, vient l’Italie avec le très grand Nanni Moretti, un habitué de la Croisette ayant déjà obtenu la Palme d’Or. C’était en 2001, pour La chambre du fils. Onze ans plus tard, en 2012, il revenait présider le jury de la Sélection Officielle. Aujourd’hui, il foule à nouveau le tapis rouge en tant que compétiteur, avec Tre Piani. Trois familles vivent dans un immeuble romain, chacune à un étage différent. Une série d’événements va transformer radicalement leur existence.

Enfin, la France, représentée par la réalisatrice Mia Hansen-Løve qui, bien que jeune, a déjà un joli palmarès à son actif puisqu’elle a remporté l’Ours d’Argent du meilleur réalisateur à la Berlinale 2016 pour L’Avenir. Elle présente aujourd’hui Bergman Island, film au casting international qui réunit, entre autres, Tim Roth et Mia Wasikowska et qui relate l’histoire d’un couple de cinéastes s’installant sur l’île suédoise de Fårö le temps d’un été, où vécu Ingmar Bergman, dans le but d’écrire un scénario.

Du côté de la section Un Certain Regard, c’est un film fantastique qui est proposé aux festivaliers : The Innocents. Réalisé par le norvégien Eskil Vogt – qui travaille depuis longtemps en étroite collaboration avec son compatriote Joachim Trier (en lice pour la Palme cette année) – ce film suit quatre enfants qui, au cours d’un été, se découvrent des pouvoirs surnaturels. Il s’agit de son second long-métrage.

Enfin, tandis que la plage cannoise accueillera ce soir la version Director’s cut de JFK d’Oliver Stone, Cannes Classics propose de redécouvrir en copie restaurée le chef-d’oeuvre absolu de David Lynch, Mulholland Drive, Prix de la mise en scène en 2001.


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Les films, vous les regardez de préférence...





Loading ... Loading ...