MaXoE > Mots-clés > Brèves de Cannes

breves de cannes


Quoi ? Vous ne connaissez pas le célèbre Hubert Bonisseur de la Bath ? Il est pourtant le plus grand (et le plus décadent) espion français. Son nom de code : OSS 117. Né sous la plume de Jean Bruce quatre ans avant James Bond – qui lui est passé à la postérité ... LIRE LA SUITE
Dernier jour de compétition sur la Croisette avec la projection des deux derniers films de la Sélection Officielle avant la cérémonie de clôture de demain. Le temps passe vite !  Le premier est un film australien réalisé par Justin Kurzel, qui avait déjà présenté ... LIRE LA SUITE
Trois films sont à nouveau en lice pour remporter la Palme d’Or en cet avant-dernier jour de compétition sur la Croisette. Pour commencer, en route pour la Thaïlande, avec le réalisateur et scénariste Apichatpong Weerasethakul déjà détenteur d’une Palme ... LIRE LA SUITE



- J'ai l'annonce pour engager le nouveau projectionniste. - Oh c'est vrai. Trois sont morts déjà... Lisez-là moi. - Alors : Rech.proj.pr.proj.priv.self-def.dem.brut.poss.S'adr.à.l'hôt.Mart. - S'adr.à.l'hôt.Mart. et plus si affinités ! C’est plus humain !
La compétition cannoise ne connaît ni week-end, ni jour férié. En ce jour de fête nationale, ce sont donc trois films qui se dévoilent sur la Croisette dans le cadre de la Sélection Officielle. Tout d’abord, le film de la hongroise Ildikó Enyedi qui a remporté la Caméra d’Or (prix récompensant le meilleur premier film) à Cannes en 1989. S’il s’agit de sa première sélection dans la course à la Palme d’Or, elle a déjà remporté l’Ours d’Or lors de la Berlinale 2017. Aujourd’hui, elle présente The story of my wife, film dans ... LIRE LA SUITE
Cinéma / DVD


Les producteurs sont heureux de vous annoncer que le bruitage du film peut continuer normalement. Merci de votre compréhension.
Une semaine déjà depuis la projection du film d’ouverture sur la Croisette, et la course à la Palme d’Or continue de plus belle. Aujourd’hui, dans la Sélection Officielle, un habitué du Festival de Cannes qui a déjà eu l’honneur d’ouvrir la compétition en 2018 avec Everybody Knows : l’iranien Asghar Farhadi. Pour la quatrième fois en lice pour la Palme d’Or, il présente Ghahreman (Un héros). Son film relate la permission de deux jours d’un homme qui – durant ce laps de temps – tente de régler ses dettes afin de sortir de ... LIRE LA SUITE
Cinéma / DVD


Pour des raisons de budget, la scène suivante sera entièrement bruitée à la bouche.
Ce lundi marque le début de la deuxième semaine de compétition pour la Palme d’Or (et oui, le temps passe vite !). Deux films de la Sélection Officielle sont proposés aujourd’hui. On débute avec le cinéaste russe Kirill Serebrennikov déjà présent à Cannes en 2018 avec Leto, un film sur la scène rock en Russie dans les 80’s. Cette année, il se tourne vers un tout autre genre en proposant une oeuvre onirique : Petrov’s Flu (La fièvre de Petrov), qui suit les déambulations alcoolisées de deux hommes, entre rêve et réalité. En face, un autre ... LIRE LA SUITE
Cinéma / DVD


- Alors comme ça vous êtes acteur ? - Oui - C'est bien ça. Et vous avez fait comment pour entrer dans le cinéma ? - C'est parce que je connais l'ouvreuse. - Ah... Moi je connais personne...
Tandis qu’une partie d’entre nous profite tranquillement de son dimanche ensoleillé, la compétition continue de battre son plein sur la Croisette. Et même de façon encore plus intense que les jours précédents, puisque ça n’est pas deux mais bien trois films de la Sélection Officielle qui graviront aujourd’hui les marches du Palais des Festivals. Tout d’abord, Drive my car qui représente le Japon. Réalisé par Hamaguchi Ryūsuke (déjà sélectionné par le passé à Cannes et ayant remporté le Grand Prix du Jury à la Berlinale 2021), ce film suit un ... LIRE LA SUITE
Cinéma / DVD


Alors que revoilà la sous-préfète !
Auparavant nommé « film de clôture » la projection venant achever le Festival de Cannes est cette année rebaptisée. Elle prend dorénavant le nom de « Dernière Séance » en hommage au film de Peter Bogdanovich (1971) et à la chanson d’Eddy Mitchell. En le renommant ainsi le Festival ‘souhaite renouer avec sa tradition d’ultime grande projection, à l’image des soirées mémorables où ont été montrés E.T., l’extraterrestre de Steven Spielberg (dans l’ancien Palais, en 1982), Thelma et Louise de Ridley Scott (dans le nouveau, en 1991) ou encore le Don ... LIRE LA SUITE
Cinéma / DVD


Tu bluffes, Martoni !
Dernier jour pour les deux grandes sélections de ce Festival. D’abord celle du Certain Regard, dont le film primé par le jury sera projeté ce soir en clôture. Et bien évidemment celle des films concourant pour la Palme d’Or, avec les deux dernières projections de la compétition de cette année. Tout d’abord, celle du film du réalisateur palestinien Elia Suleiman. Souvent comparé à Jacques Tati ou Buster Keaton, Elia Suleiman est connu pour manier à la fois gravité et burlesque, avec toujours beaucoup de poésie. Révélé à l’international en 2002 grâce ... LIRE LA SUITE
Cinéma / DVD


Pendant ce temps, à Vera Cruz...
Avant dernier jour de compétition pour la Palme d’Or (quoi, déjà ?) avec la projection aujourd’hui du film de l’avant dernière entrée française de ce Festival : le cinéaste franco-tunisien Abdellatif Kechiche, déjà détenteur d’une Palme d’Or (également remise à ses deux actrices Léa Seydoux et Adèle Exarchopoulos pour la première fois de l’histoire du Festival), reçue en 2013 pour La Vie d’Adèle – Chapitre 1 & 2. Il s’agissait à l’époque de sa toute première sélection à Cannes, après plusieurs passages à la ... LIRE LA SUITE
Cinéma / DVD