MaXoE > RAMA > Dossiers > Cinéma / DVD > César 2014 – Les documentaires en compétition

César 2014 – Les documentaires en compétition

Après l’animation et avant de vous présenter plus en détail les œuvres de fiction, place aux longs en lice pour le César du « Meilleur film documentaire ».

Il était une forêt Une

 

Comment j’ai détesté les Maths

Comment j'ai détesté AfficheRéalisation : Olivier Peyon

Scénario : Olivier Peyon et Amandine Escoffier

Casting : Cédric Villani, François Sauvageot, Anne Siety, Jean-Pierre Bourguignon, Jim Simons…

Durée : 1h 43min

Sortie en salle : 27 novembre 2013

Synopsis officiel : Les maths vous ont toujours barbé, vous avez toujours pensé qu’être nul en maths était une fatalité, bref vous les avez toujours détestées! On aurait pu se contenter d’en rire si elles n’avaient pris une telle place dans notre société : Apple, Google, Goldman Sachs ne sont plus qu’algorithmes et formules mathématiques. Comment les maths en sont-elles arrivées à souffrir d’une telle désaffection au moment même où elles dirigent le monde ?
A travers un voyage aux quatre coins du monde avec les plus grands mathématiciens dont Cédric Villani (Médaille Fields 2010), Comment j’ai détesté les maths nous raconte comment les mathématiques ont bouleversé notre monde, pour le meilleur… et parfois pour le pire.

Critiques de la presse : Vous qui détestez les maths, vous risquez d’adorer ce documentaire qui rend les matheux sympathiques et les équations poétiques. Le film est passionnant, relevant ainsi le défi d’être drôle, voire même haletant. Un bel exercice de pédagogie !

 

Le Dernier des Injustes

Le Dernier des Injustes AfficheRéalisation : Claude Lanzmann

Casting : Claude Lanzmann et Benjamin Murmelstein

Durée : 3h 38min

Sortie en salle : 13 novembre 2013

Synopsis officiel : 1975. A Rome, Claude Lanzmann filme Benjamin Murmelstein, le dernier Président du Conseil Juif du ghetto de Theresienstadt, seul “doyen des Juifs” (selon la terminologie nazie) à n’avoir pas été tué durant la guerre. Rabbin à Vienne, Murmelstein, après l’annexion de l’Autriche par l’Allemagne en 1938, lutta pied à pied avec Eichmann, semaine après semaine, durant sept années, réussissant à faire émigrer 121.000 juifs et à éviter la liquidation du ghetto. 2012. Claude Lanzmann à 87 ans, sans rien masquer du passage du temps sur les hommes, mais montrant la permanence incroyable des lieux, exhume et met en scène ces entretiens de Rome, en revenant à Theresienstadt, la ville « donnée aux juifs par Hitler », « ghetto modèle », ghetto mensonge élu par Adolf Eichmann pour leurrer le monde. On découvre la personnalité extraordinaire de Benjamin Murmelstein : doué d’une intelligence fascinante et d’un courage certain, d’une mémoire sans pareille, formidable conteur ironique, sardonique et vrai. A travers ces 3 époques, de Nisko à Theresienstadt et de Vienne à Rome, le film éclaire comme jamais auparavant la genèse de la solution finale, démasque le vrai visage d’Eichmann et dévoile sans fard les contradictions sauvages des Conseils Juifs.

Critiques de la presse : Remarquable. Fondamental. Inoubliable. Voilà comment est qualifié le dernier Claude Lanzmann, des années après son Shoah bouleversant. Un devoir de mémoire indispensable.

 

Il était une Forêt

Il était une forêt AfficheRéalisation : Luc Jacquet

Scénario : Luc Jacquet, sur une idée de Francis Hallé

Casting : Francis Hallé

Durée : 1h 18min

Sortie en salle : 13 novembre 2013

Synopsis officiel : Pour la première fois, une forêt tropicale va naître sous nos yeux. De la première pousse à l’épanouissement des arbres géants, de la canopée en passant par le développement des liens cachés entre plantes et animaux, ce ne sont pas moins de sept siècles qui vont s’écouler sous nos yeux. Depuis des années, Luc Jacquet filme la nature, pour émouvoir et émerveiller les spectateurs à travers des histoires uniques et passionnantes. Sa rencontre avec le botaniste Francis Hallé a donné naissance à ce film patrimonial sur les ultimes grandes forêts primaires des tropiques, au confluent de la transmission, de la poésie et de la magie visuelle. « Il était une forêt » offre une plongée exceptionnelle dans ce monde sauvage resté dans son état originel, en parfait équilibre, où chaque organisme – du plus petit au plus grand – connecté à tous les autres, joue un rôle essentiel.

Critiques de la presse : Ici, Luc Jacquet réussit avec talent à immerger le spectateur dans un monde méconnu, mais aussi passionnant qu’accueillant. Très vite, le film dépasse sa simple visée pédagogique et prend la forme d’un conte écologique et extrêmement poétique. Le documentaire a la même ampleur que les géants qu’il met en scène : impressionnant, foisonnant, mais également maîtrisé et cohérent.

 

Sur le Chemin de l’École

Sur le chemin de l'école AfficheRéalisation : Pascal Plisson

Scénario : Marie-Claire Javoy et Pascal Plisson

Durée : 1h 17min

Sortie en salle : 25 septembre 2013

Synopsis officiel : Ces enfants vivent aux quatre coins du globe mais partagent la même soif d’apprendre. Ils ont compris que seule l’instruction leur permettra d’améliorer leur vie, et c’est pour cela que chaque jour, dans des paysages incroyables, ils se lancent dans un périple à haut risque qui les conduira vers le savoir.
Jackson, 11 ans, vit au Kenya et parcourt matin et soir quinze kilomètres avec sa petite sœur au milieu de la savane et des animaux sauvages…
Zahira, 12 ans, habite dans les montagnes escarpées de l’Atlas marocain, et c’est une journée de marche exténuante qui l’attend pour rejoindre son internat avec ses deux amies…
Samuel, 13 ans, vit en Inde et chaque jour, les quatre kilomètres qu’il doit accomplir sont une épreuve parce qu’il n’a pas l’usage de ses jambes. Ses deux jeunes frères poussent pendant plus d’une heure son fauteuil roulant bricolé jusqu’à l’école…
C’est sur un cheval que Carlos, 11 ans, traverse les plaines de Patagonie sur plus de dix-huit kilomètres. Emmenant sa petite sœur avec lui, il accomplit cet exploit deux fois par jour, quel que soit le temps…

Critiques de la presse : Plus que de remettre notre système éducatif en perspective, ce documentaire donne une belle leçon d’humilité, mais aussi et surtout d’humanité. Le réalisateur évite l’écueil du misérabilisme dans lequel il aurait pu aisément tomber. Sur le Chemin de l’École est également un régal pour les yeux car filmé avec une richesse de cadres et de couleurs qui laisse rêveur. Un bel hommage à l’éducation et qui redonne goût à la vie. Ainsi qu’à l’école.

 

La Maison de la Radio

La maison de la radio AfficheRéalisation : Nicolas Philibert

Casting : Arno, Pierre Bastien, Thomas Baumgartner, Sophie Bessis, Éric Caravaca, Jean-Claude Carrière et François Morel

Durée : 1h 43min

Sortie en salle : 3 avril 2013

Sortie en DVD : 5 novembre 2013

Synopsis officiel : Une plongée au cœur de Radio France, à la découverte de ce qui échappe habituellement aux regards : les mystères et les coulisses d’un média dont la matière même, le son, demeure invisible.

Critiques de la presse : Un documentaire qui prend des allures de poème auditif par la variété des registres qu’il explore. Nicolas Philibert confirme ici une fois encore son grand talent pour le genre. Le sujet est passionnant. Et le travail sur le son étonnant.


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Les films, vous les regardez de préférence...





Loading ... Loading ...