MaXoE > RAMA > Dossiers > Cinéma / DVD > Sorties DVD : La Tête Haute, L’Ombre des Femmes, Trois souvenirs de ma je…

Sorties DVD : La Tête Haute, L’Ombre des Femmes, Trois souvenirs de ma jeunesse
Retour aux affaires

Oui, même les Sorties DVD connaissent leur traversée du désert. Traversée qui aura duré trois semaines tant l’actualité sur ce plan était inexistante. Les affaires reprennent enfin cette semaine, avec pas moins de trois films. Les trois sont français. Et tout trois ont fait partie de la dernière sélection cannoise. Le premier – La Tête Haute – avait fait l’objet d’une critique dans nos colonnes. Il sort aujourd’hui. Les deux autres sont à découvrir un peu plus bas.

L'ombre des femmes Une

 

30 septembre 2015

L’Ombre des Femmes

L'ombre des Femmes AfficheRéalisation : Philippe Garrel

Scénario : Philippe Garrel, Jean-Claude Carrière, Caroline Deruas et Arlette Langmann

Casting : Stanislas Merhar, Clotilde Courau, Lena Paugam, Louis Garrel (voix), …

Genre : Drame

Durée : 1h 13min

Sortie en salle : 27 mai 2015

Support : DVD

Synopsis officiel : Pierre et Manon sont pauvres. Ils font des documentaires avec rien et ils vivent en faisant des petits boulots.
Pierre rencontre une jeune stagiaire, Elisabeth, et elle devient sa maîtresse. Mais Pierre ne veut pas quitter Manon pour Elisabeth, il veut garder les deux.

Un jour Elisabeth, la jeune maîtresse de Pierre, découvre que Manon, la femme de Pierre, a un amant. Et elle le dit à Pierre…
Pierre se retourne vers Manon parce que c’est elle qu’il aimait. Et comme il se sent trahi, il implore Manon et délaisse Elisabeth.
Manon, elle, rompt tout de suite avec son amant. On peut supposer que c’est parce qu’elle aime Pierre.

Critiques de la presse : Filmé en noir et blanc dans un style très épuré, L’ombre des femmes livre une étude du couple féministe et d’une rare lucidité. Aujourd’hui, Philippe Garrel semble être le seul cinéaste français à pouvoir dire « les femmes » sans passer pour un réac’. Le seul à pouvoir les filmer en faisant d’elles une autre moitié du monde. Son film est une ode à la gente féminine dont tous devraient s’inspirer. Un film qui va droit dans la chair des sentiments.

 

6 octobre 2015

Trois souvenirs de ma jeunesse

Trois souvenirs de ma jeunesse AfficheRéalisation : Arnaud Desplechin

Scénario : Arnaud Desplechin et Julie Peyr

Casting : Quentin Dolmaire, Lou Roy Lecollinet, Mathieu Amalric, André Dussolier, …

Genre : Drame

Durée : 2h

Sortie en salle : 20 mai 2015

Support : DVD & Blu-Ray

Synopsis officiel : Paul Dédalus va quitter le Tadjikistan. Il se souvient… De son enfance à Roubaix… Des crises de folie de sa mère… Du lien qui l’unissait à son frère Ivan, enfant pieux et violent…Il se souvient… De ses seize ans… De son père, veuf inconsolable… De ce voyage en URSS où une mission clandestine l’avait conduit à offrir sa propre identité à un jeune homme russe… Il se souvient de ses dix-neuf ans, de sa sœur Delphine, de son cousin Bob, des soirées d’alors avec Pénélope, Mehdi et Kovalki, l’ami qui devait le trahir… De ses études à Paris, de sa rencontre avec le docteur Behanzin, de sa vocation naissante pour l’anthropologie… Et surtout, Paul se souvient d’Esther. Elle fut le cœur de sa vie. Doucement, « un cœur fanatique ».

Critiques de la presse : Très juste dans son traitement de l’adolescence, Arnaud Desplechin ne se contente pas de la décrire, il la réinvente dans ce film construit comme un puzzle mémoriel et sentimental. Son alter-ego devant la caméra – Mathieu Amalric – est toujours aussi talentueux, et la complicité entre les deux hommes parvient ici à son zénith.


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Les films, vous les regardez de préférence...





Loading ... Loading ...