MaXoE > RAMA > Dossiers > Musique > La Playlist : Glacier (Spiders Everywhere), ÜberMood (Christian Prommer)

La Playlist : Glacier (Spiders Everywhere), ÜberMood (Christian Prommer)

Une belle semaine pour nos esgourdes. Un groupe français prometteur qui nous propose une pop originale. Et puis Christian Prommer. Un artiste complet qui signe ici son premier album. Une véritable réussite.  

Christian_Prommer_haut

 

 

Glacier-SpiderEverywhere-jaqGlacier – Spiders Everywhere

 5

 

La musique nous révèle toujours de nouvelles choses. L’EP que nous avons entre les paluches est là pour le prouver. Venant de Strasbourg et de Dijon, ce quatuor est plein de promesses. Ne jouons pas aux comparaisons même si les inspirations semblent nombreuses. Voilà une pop planante, inspirée, addictive. Juchée sur des sons cristallins, guitares claires, pianos aériens, le groupe privilégie les mélodies ciselées sur fond d’électro. On se laisse emporter sans résister sur les flots de ces mesures originales. The Charm, 5ème et dernier morceau de l’EP, est particulièrement révélateur. Un son électro très présent, des voix ajustées et un riff accrocheur en fond de cour. Très très agréable. Ceci n’est qu’un avant goût mais nous sommes persuadés que le LP sera aussi du même tonneau. 

A noter les deux dates à venir : le 8 mars au Badaboum (Paris), le 21 avril au Noumatrouff (Mulhouse). 

Pop – Label : October Tone – février 2014 – http://www.facebook.com/spiderseverywhere

 

 

 

Christian_Prommer_Ubermood-jaqÜberMood – Christian Prommer

 5

  

Voilà encore une galette bien surprenante. On y trouve une électro propre sur elle. Des sons nets et clairs, pas d’exploration, pas de trituration comme c’est trop souvent la mode. Christian se drape dans ces sons presque naturels pour mieux, probablement, nous charmer par les compositions, par l’écriture, par l’improvisation. On accroche, indéniablement. L’artiste est capable de nous livrer une chanson pop et sucrée sur Wonders Of The World, le titre nous rappelle les plus grandes heures de la New Wave. Mais il est aussi capable de prendre le contre-pied. On y trouve des rythmes électro, limite House, comme sur Hanging On The DJ Booth. Un rythme entêtant seulement perturbé par des cordes qui passaient par là, mélange improbable, mélange audacieux, mélange gagnant. Le jazz s’invite aussi grâce à un clavier inspiré. Passons à Waltz. Encore une fois on est scotché par la créativité de l’artiste. Une basse lourde qui permet aux instruments de s’exprimer pleinement. Le mélange des genres fait mouche, une fois de plus. Piano et orgues font aussi le show sur Tob Der Bär. C’est un album qui se prête à l’ambiance des bars lounge mais aussi à un univers plus feutré, plus intimiste sur certaines pistes. Bref, c’est du tout bon, du très bon. Vous ne connaissiez pas forcément le bonhomme, il a pourtant joué avec de grands noms. Avec ce premier album, il vient de faire le sien. 

Electro – Label : Compost Records – 7 mars 2014 – http://www.christianprommer.com

 

 

 


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Les films, vous les regardez de préférence...





Loading ... Loading ...