MaXoE > RAMA > Dossiers > Musique > La Playlist Spéciale Arts Martiaux : Karate Kid & Kung Fu Tigers, Kill Bil…

La Playlist Spéciale Arts Martiaux : Karate Kid & Kung Fu Tigers, Kill Bill Vol 1

Et voici une Playlist teintée d’arts martiaux dans le cadre de notre semaine spéciale. Nous avons choisi de nous attarder sur 2 albums. L’un est une sorte de compilation de musiques de films d’arts martiaux, l’autre est la bande originale de Kill Bill 1. 

Karate Kid & Kung Fu Tigers

Artiste : divers

Genre : tout et n’importe quoi 

Date de sortie : 2010

Notre avis :  bon on vous le dit tout de suite, nous ne sommes pas spécialement fans des compilations à MaXoE. Mais parfois on peut y trouver des choses intéressantes. Les deux premiers titres de la galette sont à oublier rapidement. Niais, mou, … bref. Par contre Kung Fu Fighting est un morceau plus connu qui nous propose une soul chaloupée des plus plaisantes. Dans la même veine, A Little Less Conversation nous donne envie de danser. The Hustle joue aussi la carte du disco/soul, c’est pas mal. Malheureusement quand on sort de ces quelques titres, on se retrouve avec des morceaux plutôt insipides : de la soupe destinée à la FM dans la version la plus péjorative de cette appellation. On peut aussi se poser des questions sur des choix très surprenants : on nous propose 2 titres de la BOF de Rocky, hum hum. Bref, voici une compilation dans toute sa splendeur avec des morceaux dont on a l’impression qu’ils ont été choisis au hasard. Restent quelques pistes sympathiques…

Appréciation :  5

 

Kill Bill Vol 1

Artiste : divers

Genre : rock/pop

Label : Rhino

Date de sortie : 2003

Notre avis :  voilà une BOF à la sauce Tarantino. C’est toujours aussi inspiré, toujours aussi torturé. Bang Bang ouvre merveilleusement le bal, on peut sentir le stress du film de Quentin. Quel plaisir aussi de retrouver The Green Hornet qui est toujours aussi efficace et qui colle parfaitement à l’ambiance du film. Et puis comment ne pas parler de la version très spéciale de Don’t Let Me Be Misunderstood. Parfaitement décalée, totalement curieuse, donc définitivement culte. Quelques morceaux jouent aussi la carte de l’orient, pour une teinte toute particulière. Le plus fort dans tout cela, c’est que le mélange est savoureux, pas d’association artificielle, rien qu’un ensemble homogène. Le père Quentin sait y faire avec ses BOF. En bref, les 22 pistes se dégustent d’une traite, c’est encore du grand art. 

Appréciation :  5


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Les films, vous les regardez de préférence...





Loading ... Loading ...