MaXoE > KISSA > Critiques > Drama > Sumairu… garder le sourire, quoi qu’il advienne
Drama
Sumairu… garder le sourire, quoi qu’il advienne

Appréciation de MaXoE
5 / 5Sélection Best Of MaXoE
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Parfois le sort s'acharne... On a beau tout faire, on peut tout tenter, la poisse est là et vous colle à la peau comme une sale maladie incurable. Vito fait partie de ces personnes auxquelles le destin, pour peu qu'on y croit, ne laisse aucun répit. Mais qu'à cela ne tienne ! Quoi qu'il arrive... il gardera le sourire.

Vito HAYAKAWA est né métisse, mi japonais mi philippin. D’un bon naturel, Vito a toujours le sourire quoi qu’il arrive et ne ménage pas sa peine. Il a un rêve qu’il veut réaliser à tous prix, alors pour ce faire il travaille jour et nuit sans relâche. Passionné par la gastronomie, le jeune homme aime par-dessus tout la bonne cuisine et passe de longues heures à faire la queue pour manger les plats dont il raffole.
Vito fait la connaissance d’une jolie jeune fille, Hana MISHIMA, muette depuis un accident. Un lien très fort, sans doute immuable, se tisse très rapidement entre ces deux là. Quoi qu’il arrive à Vito, Hana sera toujours là.

 
Quand la poisse s’acharne…

La vie est loin d’être tendre avec ce pauvre Vito. Mère disparue, père décédé, il a heureusement la chance d’être entouré de quelques amis qui tiennent sincèrement à lui. Mais le sort s’acharne. Il se retrouve régulièrement confronté aux violences du racisme que certains japonais nourrissent envers les philippins et… il est arrêté lorsque la police retrouve de la drogue dans le casier personnel qu’il occupe dans les locaux de l’un de ses deux travails.

S’il est une chose évidente, c’est que ce bon garçon au passé pourtant très sombre, n’est pas coupable de ce dont on l’accuse. Mais encore faut-il le prouver…
C’est ce que Kazuma ITO s’acharne à réaliser. L’avocat rencontra Vito pour la 1ère fois dans un restaurant, et il se prit d’affection pour le jeune homme. Au début du drama Vito est déjà en prison. Depuis 5 longues années il croupit derrière les barreaux. Mais son naturel aimable, souriant, ne se départissant presque jamais de son courage, entraîne inexorablement l’amitié de ceux qu’ils rencontrent, ses geôliers compris. Ainsi le drama est une succession de flashback de sa vie telle qu’elle l’était avant son emprisonnement, et de l’actuelle et triste réalité qu’est l’enfermement.

 
Mon avis

Ce drama est poignant, dur, triste mais aussi terriblement empreint d’espoir. Il aborde des sujets difficiles, pour certains totalement tabous au Japon. Le racisme est l’un des messages les plus forts, d’autant plus lorsque l’on sait que c’est une malheureuse réalité. Comme Tsuki no koibito, présenté la semaine dernière, traite en partie des problèmes relationnels sino-nippon, Sumairu (Smile) met l’accent sur le fléau raciste qui touche les métisses du Japon.
Le racisme est abordé sous toutes ses formes. Le métissage mais aussi le handicap, car le personnage de Hana n’est pas en reste. Respecter les populations, d’où qu’elles viennent et quelque soit leurs infirmités, est le message poignant de cette série.
Alors même si elle reste teintée d’espoir, cette série est loin d’être une comédie. Certaines scènes sont réellement psychologiquement difficiles. Sans doute vous surprendrez-vous à serrer le poing à de très nombreuses reprises.

 

Le casting est tout simplement impeccable. Jun MATSUMOTO (Vito) incarne ici l’un de ses meilleurs rôles, l’un des plus beaux sans nul doute. Je vous avais présenté cet acteur dans les chroniques Hana Yori Dango et Gokusen. Vous découvrirez un Jun bien différent des rôles qu’il a pu incarner auparavant. Il a démontré avec brio qu’il était capable d’aborder un rôle difficile, un scénario torturé, en réussissant parfaitement l’épreuve.

 

Jun MATSUMOTO (Saigo no Yakusoku, Mou Yuukai Nante Shinai) interprète Vito HAYAKAWA. Ce personnage n’aura de cesse de s’en prendre plein la tête tout au long du drama. Et malgré tout, il garde le sourire même si c’est parfois au-delà de l’humainement possible. Je ne vous en dis pas plus pour éviter de briser le scénario, mais vous apprendrez bien des choses sur Vito au fur et à mesure des flashback de son passé. Ce personnage est touchant, poignant et vous vous prendrez rapidement à hurler à l’injustice face à l’acharnement dont il est la victime.

 

Yui ARAGAKI (Ranma 1/2, Code Blue 2) joue le rôle de Hana MISHIMA. Ce personnage porte très bien son nom (Hana = fleur). C’est une jolie fleur colorée, auréolée d’une gentillesse pure et désintéressée. Profondément éprise de Vito dès leurs 1ères rencontres, la jeune femme affrontera sa part de malheurs mais aussi celle de Vito. Extrêmement expressive, l’actrice qui doit tout de même jouer un rôle muet, offre une belle palette de sentiments malgré ce handicap.

 

Kiichi NAKAI (Taira no Kiyomori, Short Cut) incarne Kazuma ITO. Droit et honnête, l’avocat prend rapidement Vito en sympathie. Mais ce n’est pour autant pas pour cette raison qu’il passera de nombreuses années à essayer de le sortir de prison. Lorsque Vito est arrêté, se trouvant par hasard sur les lieux, Kazuma surprend les policiers à user de termes peu élogieux quand aux origines du jeune homme. Cela déclenchera son envie de l’aider coûte que coûte dans cette mésaventure.

 
 
Reste du casting

Koike Eiko dans le rôle de Machimura Shiori / Tokuyama Hidenori dans le rôle de Kawai Kinta / Suzunosuke dans le rôle de « Bull » / Kazama Kenji / Kitami Toshiyuki dans le rôle de Detective Furuse / Hiroyuki Ikeuchi dans le rôle de Detective Takayanagi / Oguri Shun dans le rôle de Hayashi Seiji / Katsumura Masanobu dans le rôle de Kashiwagi Keisuke / Maeda Gin dans le rôle de Machimura Sosuke / Ishida Ayumi dans le rôle de Machimura Midori

 
Infos pratiques

Sumairu (Smile) – 11 épisodes diffusés au Japon en 2009

Infos +

Lors du prestigieux 13th Nikkan Sports Drama Grand Prix de 2009, Sumairu a remporté le prix du meilleur drama, Jun Matsumoto celui du meilleur acteur, Kiichi Nakai et Yui Aragaki le prix des meilleurs seconds rôles masculin et féminin.

Appréciation de MaXoE
5 / 5Sélection Best Of MaXoE
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

C'est un drama à ne pas manquer. A moins que vous soyez totalement déprimé, en ce cas je conseillerais d'attendre un peu..., cette série est superbe. Elle met en lumière un réel problème de société qui agite la population japonaise : le racisme à l'égard des métissages. Les acteurs sont superbes, le scénario vous tiendra en haleine jusqu'au dernier épisode. Vous pleurerez peut être, ragerez sûrement, mais vous finirez toujours par retrouver le sourire.
ON A AIMÉ !
- Scénario poignant
- Personnages travaillés (histoire, caractère, évolution)
- Pointe du doigt un problème réel qui touchent certains métissés japonais
- Casting superbe
ON A MOINS AIMÉ...
- Absolument rien !
Sumairu
Support(s) : Drama
Réalisation : Ishii Yasuharu (ep1-3,6-7,10-11), Tsuboi Toshio (ep4-5,9), Watase Akihiko (ep8)
Scénario : Takuma Takayuki (ep1-9), Shinozaki Eriko (ep10-11)
Durée : environ 45 minutes / épisode
Genre : Romance, drame
Musique : Yamashita Kosuke
Production : Setoguchi Katsuaki, Takanari Mahoko